Lame Spirit RPG
Malheur à toi pauvre âme !


Lame Spirit est un forum RPG fantastique à l'univers original
 
Le Deal du moment : -67%
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
16 €

Aller à la page : Précédent  1, 2
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 36
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyJeu 5 Mar - 13:16

Sacré Coeur


Intervention du PNJ Intrigue
Quel spectacle magnifique, se peut s'empêcher de penser la patronne du club d'Âme'n'Plume. Tout se passe exactement comme elle l'avait prévu, son échiquier. Ainsi, elle sera très vite débarrasser d'un jouet usé pour s'en trouver un autre... Kenno était parti s'occuper d'Alan, Séraphine a alors toute liberté. Quel énorme erreur que de laisser une victime aux côtés de la véritable prédatrice. D'abord Jordan, et maintenant Kahoko. Après le départ de l'homme spectrale, Séraphine assiste à un capharnaüm incessant. Seule avec la pauvre victime, l'ange sans aile se permet de poser la boîte contenant l'argent avec délicatesse. Son pouvoir se déploie progressivement, telle une brise sépulcrale qui intime le silence universel. Les fioles de Sacré Coeur véritables n'explosent pas aux contraires des factices. Sensuellement, la jeune ange se retourne, faisant face à plusieurs mètres de la petite Isumi.

_ Hm ... Ma chère Büru... ou Kahoko Ko-Isumi pour être plus précise, fille d'un des quatre Gardien du Savoir...

Un rictus sardonique déforme le visage de Séraphine, nullement déranger par ce pouvoir, le pouvoir du Néant semble alors sur focaliser sur Kahoko. Délicatement, elle s'approche, ses talons claquant sur le sol. Les débris de verre semblent la percuter et trouer de part en part... le sang coule... noire... puis finis par se résorber en une liquide noir brumeux, toujours aussi glacial. S'agenouillant face à Kahoko, elle prend son visage en coupe. Se léchant sensuellement les babines, son oeil mordoré valide la détaillant du regard.

_ Calme-toi, calme-toi et rejoins-moi. Néant, je suis là pour toi. Permets-moi de tromper le monde, je te promets Kahoko que tu ne feras qu'une. Je suis comme toi... exactement comme...

Séraphine se tait, bascule alors la tête de Kahoko en arrière en cambrant sa taille de guêpe. Telle une amante qui s'apprête à l'embrasser langoureusement, la patronne s'arête au dernier moment. Dominatrice dans ses doux gestes, sa voix aussi envoûtante et bien plus vivante de ténèbres que la froideur de son pouvoir emprunté.

_ T.O.I ...

A ses mots... Séraphine élargit son rictus, laissant le Néant de son bras envahir l'esprit de Kahoko pour se marier à sa propre marque. Contrairement à Kahoko, la patronne du club semblait être en parfaite harmonie. Très vite, la noirceur de ce pouvoir ancestrale, voir trans-universel envahit le corps de Kahoko pour la recouvrir complètement. L'ange aux cheveux bleu disparaît dans un amas de poudre fumante, pour finir par être remplacée par une copie conforme de l'état physique et mental de Büru. Une Echo Clone du Néant, impossible à identifier l'intrus. Cette copie était comme l'originale, à la différence qu'elle n'était que temporaire. Au bout de quelques heures ou quelques heures, la copie verra son comportement s'altérer, jusqu'à devenir une coquille vide, dangereuse, puis disparaître en un tas de cendres noires. La tromperie était parfaite.
L'elfe de Kenno semblait avoir pris la fuite. Alors quand le soldat revient, Kahoko du Néant aura le comportement identique de l'originale. Séraphine revient à sa place, reprenant une attitude tout autant naturel pour elle que feint depuis des années. Les traqueurs dirigés par Damon avaient investit les ileux publics alors que la Garde secondée par Annyah envahissaient les locaux.

_ Mais bien sûre, servez-vous.

Séraphine tend la main telle une invitation, avec noblesse et lenteur vers la boîte en regardant Kenno. Souriant en coin, parlant en douceur. Allan ne réagit plus, l'alarme semble se calmer. Et les forces de l'ordre pénètre les lieux. Personne ne semblait avoir remarqué que Kenno avait subtilisé une fiole valant plusieurs dizaines de milliers d'euros. Mais cela ne manque pas à la patronne, après tout, ce sont ses créations... Mais elle ne dit rien. Se laissant aux côtés de Kahoko, comme étant des "victimes".

Les forces de l'ordre viennent aussi à la rencontre de Kenno, faisant les procédures habituels. Séraphine laissait couler. C'était une innocente après tout dans cette histoire, ou bien une pauvre victime battue et manipulée par les pouvoirs hypnotiques d'un vampire. en parlant de ce dernier, il fût amener face à Kenno, menotté. Annyah était parmi les rangs, Damon était aussi dans la salle principal, hurlant des ordres à son oreillettes dans une tenue non conforme aux codes. Un parfait costard défroissé. Suite à cette affaire, il ne peut pas s'empêcher de taper l'arrière du crâne de Kenno avant de faire face à Allan.


_ Hahaha ! J'ai fait une magnifique prise aujourd'hui ! Heureusement que j'étais là pour assurer ton beau petit cul d'albinos Namida. Alalah , qu'est-ce que tu ferais sans moi, hein ?

De la pure provocation. Mais Damon en était fière, sentant l'alcool, son pouvoir draconique pétillant au travers ses pores, alors qu'il admirait la prise de Kenno du vampire à moitié inconscient.

Revenir en haut Aller en bas
" Kenno Namida "
Kenno Namida
Messages : 72
Date d'inscription : 04/06/2017
Jurisprudence
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyJeu 5 Mar - 13:44
La loi, c'est moi

Enfin, tout ceci était terminé, du moins... Je le croyais. En revenant dans la salle, Amidamaru s'arrêtait net et observer Büru, ou plutôt, le clone néantique qu'était Büru. Mon esprit semblait voir quelque chose en elle sur l'instant que je ne voyais pas, je m'arrêtais et l'observait, mais avant que quoi que ce soit ne puisse être dit, les renforts arrivent. Annyah, logique, quelques gardes et policiers armés, ainsi que... Eh merde.

Je tentais de l'ignorer au mieux, mais il fallait que cet idiot de Damon vienne me mettre une claque à l'arrière de la tête pour parler fort en sentant l'alcool, comme à son habitude. Je fais de mon mieux, je me maîtriser, mais si quelqu'un arrive bien à me faire perdre mon sang froid, c'était cet idiot. Je souffle, soupire, puis porte mon regard blanc pur sur monsieur Roche.

- Tu as mis ton temps à agir, comme toujours. D'ailleurs, aurais tu vu une elfe ou ta petite peste de compagne ? Les deux ont disparus à un moment sans que je ne puisse voir ou.

Voilà qui allait l'occuper un moment. Non pas que l'elfe m'intéressait plus que ça, mais j'avais promis de l'aider, maintenant qu'elle était partie, je ne pouvais pas vraiment tenir cette promesse. Bah, tant pis, si elle a décider de suivre son chemin, grand bien l'en face. Je me soustrais à tout ces protocoles et rejoins le chef du département de police secrète ou je travail, Annyah. Je lui fait simplement signe et elle semble comprendre qu'elle devait me suivre.

Je l'emmène à deux couloirs d'ici, au calme et vérifie que personne ne nous suit, finalement, avant que je n'ouvre la parole, c'est mon esprit qui parle à l'ange en premier.

- Donc, vous êtes la mère de dame Justyna, ainsi que la femme de Daniel O'connor, je vois que vous avez décider de couvrir ce démon en n'annonçant pas son implication, ni celle de Séraphine.

Je restais calme, neutre et froid. Bien, c'était pour sûr des nouvelles assez troublantes, mais je n'en montrait rien, ça me faisait surtout un levier pour forcer l'ange à faire quelque chose pour moi. Bien, je croisais les bras sur mon torse.

- Voilà qui est intéressant. Bien, je n'ai pas grand chose à dire la dessus, si tant est que vous puissiez faire quelque chose pour moi. Deux pour être précis. Je veux que vous gardiez mon secret, le fait que je sois un immortel je précise. Ensuite, la fille aux cheveux bleus qui m'accompagne est une ange, je l'ai récupérée lors d'un raid sur le manoir de son ancien maître. J'aimerais que vous la preniez avec vous.

Cash et froid, mes demandes étaient simples, surtout que je pouvais enfin me débarrasser de Büru sans soucis de ce qui allait lui arriver, maintenant qu'elle serait avec d'autres anges. Mon problème avec celle là était résolu, surtout que je lui avais fait promettre de garder mon secret, j'avais confiance en sa capacité à le faire. Maintenant, mon plus gros problème allait être Séraphine, je n'avais aucun moyen de savoir si elle savait pour Amidamaru ou non, aussi je ne pouvais rien lui dire directement sans révéler mon secret.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
" Kahoko Ko-Isumi "
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 30
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 28
Immortel
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyMar 10 Mar - 1:03


Tous commence


Kenno, Aela, Tinuviel, Intrigue


Tu n’étais là, en cet endroit seulement physiquement, psychiquement tu étais terrorisée dans un coin de ton esprit, respirant rapidement, des larmes coulant sur ton visage recroquevillée sur toi-même, les mains sur ta tête te balançant d’avant en arrière pour essayer de te calmer.

Tu sortis de tout cela en sentant une magie que tu connaissais, en entendant une phase qui faisait écho. Qui t’obligeait à relever la tête pour écouter. Tu étais passionnée par ces paroles tout autant que moi

- Kahoko….Ko…Isumi… ? un gardien du savoir……

Tu ne comprenais pas ce que cela signifiait, du moins pas ce qu’était un gardien du savoir. Tu de demandais alors si elle savait qui était ton père… Mais tu ne voulais pas non plus le savoir. Tu te demandais aussi si ton vrai prénom était Kahoko ou pas… C’était un mot qui te semblait familier sans l’être pour autant.

Tu frissonnais de nouveau et je m’enivrais tout autant de ce pouvoir qui était comme le miens. C’était un désir d’aller vers cette femme aux cheveux court. Tu avais peur parce que tu étais le centre d’attention, mais aussi parce que cette femme était si sûre d’elle. Tu n’osais pas bouger d’un pouce alors qu’elle se prenait des éclats de verre et qu’un sang noir coulait d’elle… Tu étais surprise et intriguée.
Quand elle se mit à genoux face à toi tes yeux verrons se plongèrent sans son œil aussi doré que le tiens. Tu rougissais malgré toi et la regardais avec intérêt l’écoutant avec tout autant d’attention.
Alors tout se calma net.  Le verre et toute l’eau retomba en tombe dans les pièces, dans une pluie d’eau et de verre.

Tu te laissais guider par cette femme comme une marionnette. Ces mots te faisaient quelque chose, mais ces gestes encore plus, tu en voulais encore plus. Comme la petite égratignure qu’elle t’avait faite plutôt. Tu la regardais comme la bonne soumise que tu es.

Je sentis alors rapidement la marque du néant prendre ton corps de femme. Cette essence de néant nous faisait frissonnée, cela se remarquait parce que tu avais la chair de poule alors que ma marque apparaissait dans ton œil et sur ton corps une fraction de seconde. Il s’agit de marque noir formant des arabesques partant de ton œil doré redescendant le long de ton cou et sur tout ton corps, ces marques prenait de la place, mais rapidement avec cette nouvelle essence de néant elle recouvrèrent ton corps entier, ne laissant que peu voir ta peau légèrement mat.

Tu fermes les yeux prenant une grande inspiration en te mordant la lèvre. Alors que tu disparaissais dans un soupire de bien-être.
------------------------------------------------------
Büru était encore au sol dans un coin de la pièce la tête dans ces genoux, les bras croisés autours de sa tête à se balancer d’avant en arrière, inquiète et en pleure.
La femme d’apparence jeune relève la tête et regarde son maitre s’éloigner avec l’ange, alors qu’elle tend la main vers lui, comprenant qu’elle va être abandonnée de nouveau, elle baisse le bras, la gorge serrée, les larmes aux yeux de nouveau.

Elle se relevait alors ayant bien entendu la conversation même au loin entre son maitre et la femme ange. Elle se sentait de nouveau abandonnée et serrait les poings. Elle c’était relevée et elle baissait la tête.

Elle avait pourtant fait tout ce qu’il lui avait demandée, elle pensait aussi qu’elle n’avait pas pris trop de place, ou trop demander… Elle ne comprenait pas pourquoi il la jetait ainsi. Elle trouvait cela injuste. Elle avançait alors jusqu’à en face de Kenno, elle ne le regardait pas, mais ces larmes coulait le long de son corps, elle semblait tomber au ralentit. Sa voix était tremblante, remplit d’incompréhension et de douleur.

- … pou…. Pourquoi… ? Qu’est-ce que je vous…. Ais fait maitre…. !? je… Suis-je… si horrible… ?

- Du calme. il s'approche toujours de cette froideur apparente. Il plonge son regard de la couleur des neige éternelles sur elle Tu seras bien plus a ta place auprès des tiens, Buru. C'est justement parce que je souhaite que tu ailles mieux que je t'offre cette opportunité. Auprès de moi tu ne risques que d'avoir des problèmes.
Il lui pose une main sur l'épaule. Je te fais confiance pour te comporter dignement. Ne me déçoit pas.

- Je… Elle avait les larmes aux yeux en le regardant puis elle baissait le regard. Si c’est ce que vous voulez…. Elle n’en avait aucune envie de quitter son maitre, mais ce n’était pas à elle de décider de ce qu’elle devait faire ou non. Elle n’en avait pas le droit. Elle se contenta de baisser le regarde et hocher la tête. Bien maitre. Je ferais comme vous le voudrez.

- Le fantôme du samurai flotte autour de Kahoko, l'étudiant de prêt avant de dire a voix haute. Ce n'est pas la vraie. Ou alors elle a subit quelque chose. Je ne sens plus aucune vie en elle. Ni même d'énergie spirituelle. Elle n'est ni vivante, ni morte. Et ce n'était pas le cas quand nous sommes allés chasser ce vampire.
Kenno restait de marbre face a la révélation et se redressait. Il croise lentement les bras et avise Annyah de son regard pur. Dans l'attente de sa réaction à elle.

La fausse Kahoko n’avait bien sur rien vue ni même entendue, elle baissait simplement le regard résigné de ce que venait de lui dire Kenno. La vrai Kahoko se trouvait dans un autre lieu, seule est un peu perdue.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 36
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyJeu 12 Mar - 13:53

Sacré Coeur


Intervention du PNJ Intrigue
Damon avait le regard brillant, il adore embêter le tas de glace sur pattes, surtout que maintenant il se tape sa filleule. Le dragon jubile intérieurement, mais le questionnement de Kenno l'interpelle, effectivement, cela allait l'occuper. Ce cher M. Roche se mit immédiatement à la recherche des deux jeunes femmes, il était très important de les retrouver. Une fois débarrasser du détectrice traqueur, c'est au tour d'Annyah de se faire prendre à l'écart. Croisant les bras, la cheffe de Garde de la police secrète avise ce Kenno d'un air dur. La mission avait été un franc succès, mais pour qui ?
C'est l'esprit du japonais qui se met à parler en premier, Annyah l'écoute d'une oreille très attentive, mais continuant de fixer la Mascotte droit dans les yeux afin de ne pas trahir la présence du fantôme. C'est une experte, elle ne va pas se faire avoir par ce genre de bêtise. aux paroles de Kenno, l'ex-femme de Daniel se met à faire apparaître graduellement ses ailes. Son pennage était tout aussi opalescente que sa longue chevelure, ainsi que très légèrement satinée sur les fibres de ses plumes en lui donnant cet aspect miroitant de lumière. Quant à leur bout, l'opale se meure en un noir profond et diffus, tout comme le bout de ses mèches de cheveux. Difficile qu'une femme à l'allure si douce ai un air si dur et ferme. Mais surtout, qu'elle ai pu être la femme de Daniel et la mère de Justyna.

_ C'est exact, et les raisons ne concernent que moi.

Simple, concis et clair.

_ Voilà qui est intéressant. Bien, je n'ai pas grand chose à dire la dessus, si tant est que vous puissiez faire quelque chose pour moi. Deux pour être précis. Je veux que vous gardiez mon secret, le fait que je sois un immortel je précise. Ensuite, la fille aux cheveux bleus qui m'accompagne est une ange, je l'ai récupérée lors d'un raid sur le manoir de son ancien maître. J'aimerais que vous la preniez avec vous.

_ D'accord. J'accepte avec la seule condition que vous ne dénonciez ni Daniel et ni Séraphine sur cette affaire.

Annyah lui répond du tac au tac. Telle une soldate face à un égale, mais sans émettre la moindre hostilité ou offense à l'égard de la Mascotte. Elle ne lui fait même aucunement part sur un seul mot concernant sa fille. Restant neutre dans le regard.
Les deux protagonistes sont cependant coupés par l'intervention de la dite Büru. Annyah se contentant simplement de lui porter son regard, alors que Séraphine admirait son oeuvre de loin. Tout s'était exactement déroulé comme elle l'avait prévu. C'était parfait. Et en prime, l'ange sans ailes avait récupéré un nouveau jouet et cobaye pour son propre compte. Qu'allait-il donc se passer ? Est-ce que ces personnes, actrices des événements vont enclencher aujourd'hui même le nouveau fléau qui s’abattra sur Terre ? Et de leur nom abjecte donné par les anciens, les Echo du Néant ?  

Annyah a très clairement entendu la missive de l'esprit de Kenno. Justyna avait les yeux aussi mordorés que sa mère, mais ceux d'Annyah étaient plus clairs et vivaces, moins profonds pour être plus électriques. Elle foudroie cette fameuse fille sans ailes, une ange déchue. Reconnaissant en elle les stigmates d'un être céleste aux ailes arrachées. L'ange de la Mort passe devant le simple humain. Cheffe de la Mascotte après tout, elle ordonna à tous les sous gradés d'évacuer les lieux avec les témoins, et que plus personne ne s'approche de Büru. Séraphine a donc été obligé de quitter les lieux. Ne restant que place que les membres de la police Secrète, dont la Mascotte et la principale intéressé, l'Echo Clone du Néant. Annyah fronçait les sourcils, identifiant cette source de pouvoir que nulle mortel ou ce qui a été mortel -comprenant les esprits- ne peut reconnaître ou identifier. Et donc... elle était la seule suffisamment âgée et préparée pour éventuellement y faire face. Elle serre intérieurement les dents. Plus personne ne touche alors Büru, avec un périmètre de sécurité tout autour. Annyah se déplace, déployant légèrement ses ailes... fermant les yeux et invoquer une longue épée fine et à l'allure féminine. Dont le coeur de la garde semble baigner dans une flamme blanche miroitant de bleu azuré. Elle n'était pas en position de garde, regardant simplement Büru.

_ Que toute personne hormis Büru dépressive, souffrant de culpabilité, de solitude, ou bien qui n'a personne pour l'aimer de manière pure et sincère, sorte immédiatement de cette pièce. C'est un ordre. Tout de suite !

Les gardes étaient interloqués, et presque la totalité des gens se retirent alors.. si ce n'est pas tout le monde. Annyah reste étrangement concentré, cela peut ^paraître con, mais c'était une question de vie ou de mort.


Revenir en haut Aller en bas
" Kenno Namida "
Kenno Namida
Messages : 72
Date d'inscription : 04/06/2017
Jurisprudence
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyJeu 12 Mar - 14:34
La loi, c'est moi

C'était... D'un pathétique. Cette ange voulait couvrir Séraphine et son démon de mari pour une raison obscure. Le carnage perpétré allait donc rester impuni ? C'était pathétique. De plus, cela signifiait que la gérante du Âme & plume allait pouvoir continuer ses expériences.

Mon train de pensée est coupée lorsque Amidamaru annonce que Buru n'est ni vivante ni morte, ce qui semble mettre Annyah sur le pied de guerre. Elle fait évacuer la totalité des gens présents, ne nous laissant au final que nous deux ici même, alors qu'elle fait apparaître une épée dans sa main. Il serait facile de la tuer, d'un coup dans le dos, ou de lui couper une aile. Cette pensée m'étreint violemment à l'idée qu'elle décide de protéger les vrais coupable de cette affaire, sans parler du fait que si je comprenais bien, Buru n'était plus présente. J'avais donc échouer à la protéger, c'était un fait indéniable, mais l'échec est une chose qui peut arriver à tout le monde, moi comprit.

D'un froid calme et désarmant, j'observe la suite des choses, les personnes qui devaient s'en aller étaient les dépressifs, les coupables, ceux souffrant d'être seuls ou n'ayant personne pour les aimer. Même sans Justyna, je savais que je ne correspondait pas aux critères, aussi me permettais-je de rester présent. Non.. Je n'ai rien à me reprocher, absolument rien. Que ce soit mes échecs, les morts à mon actif ou même la solitude, rien de tout ça ne m'atteint, tel est ma vie. Quoi qu'il arrive, ma discipline ne sera pas brisée, s'en est ainsi... Et au besoin, j'aurais confiance en cette peste de jaguar pour faire ce qu'il faut le moment venu.

Je comprenais en regardant l'ange que cette situation était plus grave qu'elle n'y paraissait, ce qui était devant nous n'était pas juste une simple copie, peut être étais-ce une bombe ? Non... C'était autre chose. Cela inclue de la magie, au minimum, car sinon les consignes pour se retirer auraient été bien plus simple, elle aurait rembarrer tout le monde. Ce qu'elle aurait du faire, j'en conviens.

Dans ces vêtements civils, mes longs cheveux teints pour l'occasion de cette infiltration, je n'en restait pas moins cette image froide que je cultive si bien, j'aurais aimé avoir mon sabre sur l'occasion, par habitude, je me sens toujours mieux armés envers n'importe quelle situation quand il est à mes côtés, mais évidemment, il aurait été trop reconnaissable dans cet endroit. Amidamaru, l'esprit gardien d'un ancien samuraï qui m'accompagne, était lui aussi fermé, il savait plus ou moins que quelque chose de grave se passait et que le moindre geste, le moindre mot qui déconcentrerait l'ange pourrait être possiblement fatal. Alors je reste là, observateur silencieux et droit, intransigeant alors que mon regard aux couleurs de mes lentilles de contact fixe le clone de Buru sans aucun état d'âme.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
" Kahoko Ko-Isumi "
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 30
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 28
Immortel
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyLun 16 Mar - 17:07


Tous commence


Kenno, Aela, Tinuviel, Intrigue


La fausse ne comprends pas ce qu’il se passe. Elle ne  bougeait pas. Les mains entortillés les uns contre les autres, dans une position de faiblesse, elle ne sait pas ce qui lui arrive. Elle ne comprend pas. Elle baisse la tête les larmes aux yeux.

- Maitre…. Je vous en prie…. J’ai peur… Je…. Rentrons…

Le petit bout de femme est en panique alors que l’eau recommence à s’agiter sous sa peur, devenant des vagues, choque étonnante aussi, l’eau contenu dans les corps des personnes dans le bâtiment se met à remuer aussi, provoquant des sorte de taticardie ou alors un malaise générale.

Elle ne bouge alors plus et se recroqueviller sur elle-même se balançant d’avant en arrière se mettant à pleurer  et posant ces mains sur sa tête.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
" Egregario "
Egregario
Messages : 207
Date d'inscription : 25/01/2017
Admin
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyDim 5 Avr - 19:26

Sacré Coeur


Intervention du PNJ Intrigue
Annyah avait le regard dur et froid, tout aussi fermé que celui d'un de ses soldats ; Kenno Namida, la Mascotte. Sans même jeter un regard derrière elle, l'ange gardienne de la mort sait parfaitement que le spectre sur pattes était tout autant sur ses gardes mais bien à l'abri derrière et la laisserai agir à sa guise. Expirant longuement en affaissant ses épaules afin de se concentrer et relâcher la tension pour mieux se vider la tète, la divorcée du clan O'Connor relève son regard mordoré sur Kahoko. La fausse.

_ Tu n'as pas ta place, ici, vile créature. .

Cela peut sembler très cliché, mais le Néant n'avait pas à être là. Et cette prétendue Büru n'était plus l'ange sans ailes. Annyah ignore complètement la manière dont cette chose à pu s'introduire ici. Une intrus ? Une nouvelle contamination ? Une chose est sûre en tous cas...
L'ange se met à brandir son épée fine, dont la lame commence à luire d'une intense lumière blanche aux couleurs dorées éparses. Au-dessus de sa tête, ses ailes semblent aussi briller plus fort. L'air toujours aussi concentrée, Annyah était très en alerte pour ne pas laisser échapper cette chose.

En un mouvement rapide comme l'éclair, la chef de la police secrète jurisprudentielle effectue un puissant battement d'ailes, sautant en cloche et provoquant une grande bourrasque autour d'elle. Tout en hauteur, l'ange se met à faire un salto avant, afin de pointer l'épée avant sa tête. Puis de faire une piquer en visant pile au milieu de la boîte cranienne de Kahoko. C'était un style très proche de Taïga. Les saut en cloche doublé de salto en jouant avec une lame... Annyah s'était entraîné avec elle durant quelques années. Mais même si cela reste précis et concert, la cheffe du clan Launwitch avait beaucoup plus de finesse et d'élégance dans ses assauts, même plus d'habilité... Annyah était surtout là pour porter un coup de grâce.
Fendant l'air en piquant la tête la première, Annyah finit par abattre avec une violence inouïe son épée dans le crâne de Kahoko afain de l'enfoncer sur toute la longue de son corps. Puis d'atterir derrière son dos et sortir la lame, avant de tourner sur elle-même pour décapiter la fausse Büru en un geste très vif et précis. Les pouvoirs des échos du néant ne sont que de pâles copie. Et Annyah semblait très épuisée par son geste. Car la lame semble alors aspirer toute l'énergie noire entourant la fausse Kahoko. Il fallait que son épée contoennent ce pouvoir... que sa lumière asse disparaître l'ombre.



Revenir en haut Aller en bas
" Kenno Namida "
Kenno Namida
Messages : 72
Date d'inscription : 04/06/2017
Jurisprudence
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyJeu 18 Juin - 13:37
La loi, c'est moi

J'avais observer la scène, le style de l'ange guerrière manquait clairement de finition, il aurait été d'une simplicité enfantine de la faucher au vol pour moi, l’abattre et lui enfoncer ma lame au coeur avant même qu'elle ai atteint le sol. Mais là n'était pas le plus important sur l'instant, la fausse Büru n'était pas là il y a encore peu, ce qui veut dire ... Que le suspect principal pour moi était Séraphine.

La mort de la fausse Büru n'eut même pas pour effet de me faire détourner les yeux, cette chose non vivante était d'un pathétique... Presque autant que la déviance d'Annyah. Et voilà qu'elle avait maintenant du mal à laisser son arme absorber le néant, sa lumière ne semblait pas capable d'y arriver d'elle même. Quand je disais pathétique... Je m'approche alors, enjambant le "cadavre" de la fausse Kahoko pour m'approcher de l'ange guerrière.

- Vous semblez en difficulté. Je me demande, est-ce la culpabilité, la dépression ou la solitude qui vous rend faible comme cela ?

Je me penchais sur l'ange, elle était ma supérieure hiérarchique, et je lui devais obéissance pour cela, mais le respect n'était pas présent, elle était une souillure selon moi et devait se racheter bien des fautes avant de pouvoir prétendre à mon respect. Mais peut être que je pouvais la mener vers un autre chemin ? Surtout si je pouvais clouer le bec à son démon d'ex, le père de Justyna qui prônait que sa fille deviendrait folle quoi qu'il arrive.

- La culpabilité d'avoir fuis votre famille ? La dépression lié à cette solitude grandissante ? Ou peut être de devoir couvrir votre démon d'ex mari ?

Oui, je lui faisais peut être mal, mais j'essayais surtout de la percer à jour.

- Puisque vous n'avez pas pu vous acquitter de l'une des deux condition en prenant Büru, la vrais, il va falloir que nous trouvions un arrangement pour y palier. Et cet arrangement inclura votre corps, me suis-je bien fait comprendre ?

Il n'était pas compliqué de manipuler quelqu'un de brisé, restait à voir à quel point elle l'était à son tour. Probablement pas autant que l'ange sans ailes qu'était Büru, mais Annyah était brisée d'une tout autre façons, masquant sa profonde tristesse derrière ses airs de guerrière austère.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
" Egregario "
Egregario
Messages : 207
Date d'inscription : 25/01/2017
Admin
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyJeu 18 Juin - 22:39

Sacré Coeur


Intervention du PNJ Intrigue
La mère de l'amante de Kenno aurait largement préféré que son subordonné se casse très vite de cet endroit. Car la mère n'avait qu'une idée en tête, retourner dans la Voûte Céleste, et ne pas rester sur Terre. L'écho du Néant qu'était Kahoko, finit par disparaître tel un amas de cendres. Soupirant lourdement, la guerrière se contente de fixer Kenno avec une froideur presque égale à celui de la Mascotte. Faisant battre ses ailes de couleurs ivoire et aux pointes noires, la cheffe de la police secrète les replient rapidement en un claquement sec pour se faire comprendre : Tu me déranges. L'horreur de ses paroles ne la font pas grimacer pour autant, Annyah avait un assez bon réparti, mais avait un mauvais caractère. Elle était bien loin la jeune ange qui volait entre les immeubles avec une candeur extrême à s'imaginer devenir un chevalier de la lumière, un bras de Dieu. Non, les événements ont pris une toute autre tournure, et ça, à cause d'une seule personne : Daniel O'Connor.

_ Vous ne devrez pas plutôt remettre votre rapport aux autorités ?.

_ La culpabilité d'avoir fuis votre famille ? La dépression lié à cette solitude grandissante ? Ou peut être de devoir couvrir votre démon d'ex mari ?.

Ces paroles démontrent parfaitement que Kenno ne souhaite pas en rester là, allant même jusqu'à pénétrer son espace vital. Mais Annyah n'était pas sensible au charme de Namida ou prête à céder à sa pulsion. Si Taïga était le cœur bouillonnant et crépitant d'un volcan, Seraphine aussi lisse et froide que du marbre, Annyah est un parfait mélange de ces deux femmes ; un diamant parfaitement taillé et scintillant de mille et une couleurs. Inaccessible mais pourtant si rayonnante, froide et dure malgré la chaleur de sa peau légèrement mâte et de ses pouvoirs de lumière. Si Justyna avait hérité beaucoup de l'apparence physique de sa mère, elle détenait largement plus du caractère de son père, mais Namida pouvait comprendre la froideur meurtrière et à la fois bouillonnante dont pouvais faire preuve Tyna à certains moments.

_ Vous devriez plutôt retournez à vos devoirs au lieu de jouer les serpents..

Le ton de l'Ange de la Mort était parfaitement professionnel et dénué de chaleur alors qu'elle fais disparaître son épée, dans une posture strictement droite, son attitude montre clairement qu'elle ne souhaite nullement développer avec la Mascotte. Celui-ci ne
semble pas l'entendre de cette oreille. Car il ajoute une couche, toujours plus. Et il finissait pas achever par leur fameux accord. Levant les yeux au ciel, les derniers mots du guerrier met Annyah dans une contrariété plutôt accentuée. Se retournant pour lui faire face, elle jauge de la tête aux pieds le japonais... avant d'esquisser un sourire très sardonique. Ne lui donnant nullement la réponse s'il avait raison ou tort dans ses mots.

_ Aussi profondément que votre lame s'enfoncera en moi, aussi profondément je briserai votre image parfaite et votre réputation en révélant au grand jour le "mort-vivant" spectral que vous êtes. Si vous pensiez que je suis un simple jouet, je me ferai un plaisir à vous détromper. Je ne m'appelle pas "Büru, ni Justyna". Il suffirait que je ramène des Anges de la Mort assez puissants pour qu'il remarquent votre "petit secret". Vous ne tenez pas à votre vie en parlant directement comme ça à votre supérieure hiérarchique..




Revenir en haut Aller en bas
" Kenno Namida "
Kenno Namida
Messages : 72
Date d'inscription : 04/06/2017
Jurisprudence
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyJeu 25 Juin - 10:20
La loi, c'est moi

La demoiselle voulait se montrer rebelle, elle se dévoilait bien plus défiante qu'elle ne le devrait, surtout que je n'en étais pas à mon premier ange mis à mal par mes soins... J'affiche un sourire narquois, amusé... Effrayant, car me voir sourire n'était jamais une bonne chose, c'était trop rare pour signifier quelque chose de bien. J'avais l'opinion publique de mon côté, les citoyens de la Jurisprudence me voyaient tous comme leurs protecteur, briser mon image se ferait difficile. Même ces espèces de crétins d'internet n'y arrive pas avec leurs fausse propagande. Alors je me penche vers l'ange, l'attrapant par les cheveux. Je savais comment parler à ce genre de personne, elle avait beau être forte, en voyant le genre d'ex mari qu'elle avait, je savais comment m'occuper d'elle... En la dominant.

- Je crois que c'est vous qui ne tenez pas à votre vie. De mon fait, un ange a été déchu, et cela me donne un certain poids quand il s'agit de ma parole contre celle d'un ange. Après tout, qui dit que vous n'êtes pas une déchue ? Mhh ? Quelles preuve pouvez vous apporter ? Qui vous dit que les anges que vous ramènerais ne seront pas justement ceux qui sont corrompus et qui chercherons à vous écarter car vous les gênez ? Vous ne le pouvez pas, parce que vous ne savez pas à qui vous fier parmi vos semblables. Et vos semblables ne peuvent pas se fier à vous de par votre aventure avec le démon des Launwitch.

Mon esprit me permettait d'être plus rapide, plus fort, plus agile, plus mortel... Et au contact de ma main, ce simple contact physique, pourrait alors dévoiler toute l'horreur de ma condition. A ce simple contact, l'ange ressentira un froid glacial pénétrer jusqu'à son coeur tandis que dans son champ de vision apparaissait des chaînes traversant mon corps, du sang coulant des diverses plaies, allant jusqu'à Amidamaru qui était lui même traversé de ces chaînes.

Vous l'avez deviné ? Oui, c'est de mon fait, tout le monde ne peut pas voir cela, je choisis de le dévoiler à l'ange guerrière pour lui montrer qu'elle n'était pas face à un simple immortel, face à elle ne se tenait rien de moins qu'une froide représentation de la mort, une menace perpétuelle qui semblait dévorer toute joie, toute vie.

- Je ne suis pas qu'un mort vivant, "Belle maman". Et si vous pensez pouvoir me faire peur avec vos menaces pitoyable, c'est que vous êtes soit stupide, soit incapable d’appréhender ce qui se tient devant vous. Alors, je ne vous le dirais qu'une dernière fois. A partir de maintenant, vous m'appartenez. Suis-je clair ? Les trois dernier mots semblaient presque accompagné du glas d'une énorme cloche, comme une menace omniprésente et fatale. Je relâche les cheveux d'Annyah en la repoussant en arrière, croisant mes bras en toisant cette créature que je considérais comme corrompu, tandis que pour elle, la vision s'estompe, ne dévoilant que l'homme et l'esprit, plus de chaîne, plus de sang et le froid commençait à se calmer...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
" Egregario "
Egregario
Messages : 207
Date d'inscription : 25/01/2017
Admin
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 17:27

Sacré Coeur


Intervention du PNJ Intrigue
La mère de la jeune jaguar était une femme aussi forte de caractère que son père, et c'était la même raison pour laquelle cela avait aussi fini avec son ex-mari. Justyna c'était même toujours demander s'ils se sont aimés un jour, car rien ne prouvait que Justyna avait été conçu par amour. Ce qu'ignorait l'amante de Kenno, était que la petite fauve était la véritable de la raison de la rupture de ses parents. Sa naissance du moins. Si Daniel avait tout de suite accepté sa fille malgré sa folie et sa dangerosité, c'était tout le contraire de l'ange de la mort. Kenno ne perd donc pas de temps pour attraper la longue chevelure lisse argenté aux reflets de diamants de sa belle-mère. La guerrière sert immédiatement les dents en fusillant le samouraï du regard. Les mêmes perles que sa progéniture. Mais pourquoi donc Kenno tiens-t-il autant à avoir affaire avec Annyah ? Ca pourrait être très dangereux. De plus, Daniel avait bien spécifié qu'elle ne devait absolument pas approcher son enfant.

_ Mon histoire avec l'Ancien O'Connor ne te regarde en rien !.

Elle voulait trancher la gorge du japonais avec une férocité inouïe. Déployant ses ailes de manière menaçante, elle ne se laisse pas avoir peur à cause de la vision de la Mascotte. Après tout, Annyah était une ange de la mort et elle avait vu beaucoup de choses dans sa vie. Attrapant la main du policier, la guerrière enfonce ses ongles dans sa paume afin de l'agripper, invoquant des flammes afin de le brûler pour qu'il la relâche. C'était aussi une réponse à la sensation froide que donnait l'esprit dans le corps de la demoiselle Singh.

_ Je ne suis pas qu'un mort vivant, "Belle maman". Et si vous pensez pouvoir me faire peur avec vos menaces pitoyable, c'est que vous êtes soit stupide, soit incapable d’appréhender ce qui se tient devant vous. Alors, je ne vous le dirais qu'une dernière fois. A partir de maintenant, vous m'appartenez. Suis-je clair ?.

Annyah se rattrape habilement, époussetant ses affaires, la colère faisait trembler tous son corps. Le diamant dur et froid qu'elle était fusille de nouveau son agresseur de ses perles d'or. Lui appartenir ?! Plus jamais elle n'appartiendra à un homme de la même trempe dominatrice que son ex-mari. Oui, Kenno avait raison d'agir ainsi. Car elle tenait presque autant à sa liberté individuelle que la sauvagerie animale de Daniel. Et Justyna avait hérité des deux, mais a néanmoins développé ce côté "chat de luxe". La tension hante la salle, un seul faux pas et le sang pourrait de nouveau couler. Ravalant sa salive, la mère de la petite femme du samouraï se redresse complètement. Kenno l'avait bien évidemment perturbé, mais elle ne le montrait pas.

_ Je n'appartiens à aucun mâle..

Ses mots étaient comme une déclaration de guerre dans un ton froid et lent, en cet instant, elle fantasmait de voir un jour le vieux Namida plongé de son perchoir. Déployant complètement ses ailes de manière dominatrice, elle le fixe, restant droite.

_ Et surtout pas si c'est pour me rapprocher de ma fille.


Revenir en haut Aller en bas
" Kenno Namida "
Kenno Namida
Messages : 72
Date d'inscription : 04/06/2017
Jurisprudence
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyDim 19 Juil - 10:27
La loi, c'est moi

Alors que nous nous efforcions d'établir chacun sur l'autre notre domination, elle tenta même de me brûler de sa magie divine. Ce qui me laissa de marbre, encore une fois, ne démontrant aucune expression, aucune sensation alors qu'une fois que j'avais lâchée ses cheveux, je voyais mon poignet souffrir d'une brûlure magique et du sang qu'avait fait couler les ongles de l'ange. Le soucis... C'est qu'elle ne pourra jamais être aussi effrayante que la créature que je me dois de garder, jamais aussi effrayante que pourrait l'être mon propre frère.

Un instant, je fermais les yeux alors qu'elle crachait n'être à personne, surtout pour se rapprocher de sa fille. Je les rouvrais d'un air neutre et fini par déclarer de ce ton froid qui était le mien.

- Aucun ange ne semble être réellement pur, j'en suis profondément déçus. Mais cela ne me surprend guère, au final. Vous êtes tous soumis aux mêmes émotions que les humains. La jalousie, la haine, la tristesse, la folie. Vous vous arrogez des droits en prétendant à la pureté... Mais au plus le temps passe et au plus je vois la corruption. Si vous voulez vraiment le respect dû à un supérieur, commençait déjà par ne pas vous vautrer dans des affaires louches en couvrant votre monstre d'ex mari ou l'ange sans ailes. Sur ce.

Je n'avais rien à ajouter, je savais que mes paroles avaient creusés leurs petit territoire dans sa tête, bien qu'elle ne le montre pas maintenant, je savais qu'elle y ferait attention une fois plus au calme... Et il est prêt à parier que tout cela l’énerve encore plus quand elle y pensera. Pourquoi ? Parce que c'est la vérité... Elle m'appartient déjà sans même le savoir.

Aussi je faisais volte face, disparaissait du complexe évitant soigneusement les forces de l'ordre pour rentrer faire mon rapport directement au QG de la police secrète. J'étais venu accompagné de deux personnes, et sur les deux, aucune n'était revenu avec moi... Est-ce que j'en éprouvé le moindre remord ? Oui. Est-ce que je le montrais ? Non. Cependant, je n'avais aucune preuve pour agir contre Séraphine, bien que je savais pertinemment que c'est elle qui avait enlevée Kahoko. Qui d'autre aurait pu le faire ? Pour ce qui est de l'elfe, elle avait décider de partir d'elle même, j'y ressentais donc moins de gêne, elle avait choisis de partir, cela ne relevait plus de ma juridiction. Tout cela me fatigue, mais c'est ainsi... C'est la vie que je mène. Tel est la voie de Kenno Namida, la larme de l'épée.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 36
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 EmptyDim 19 Juil - 11:10

Sacré Coeur


Intervention du PNJ Intrigue
Impossible de déterminer pour l'ange ce que penserait exactement Kenno, mais nue chose est sûre, elle ne le laissera pas s'en tirer comme ça. Des hommes de ce genre, Annyah savait y faire. Ils se regardent franchement, dans le blanc des yeux. D'une manière tellement intense qu'elle en ferait trembler un volcan endormi depuis des millénaires. Grand Dieu que c'était insupportable et puissant à la fois, ou bien terriblement neutre et froid. La guerrière se tient droite et fière. Elle admettait bien évidemment que les anges étaient corrompus. En réalité, dès lors que le genre divin avait posé pied parmi les humains, ils se sont retrouvés pris au piège dans leurs sentiments. Très rares restent ceux et celles qui sont encore bien chaussés dans leurs souliers. Repliant ses ailes dans un claquement sec et dure, la mère de Justyna ne tique pas une seule fois pendant la tirade de ce cher Namida. Et lorsqu'il termine enfin, la cheffe de la police secrète fût bien soulagée qu'il tourne les talons. Elle se retire aussi, il n'avait aucune preuve pour Séraphine et ni pour Daniel. Et de toute manière, Daniel se fondait beaucoup trop dans la masse et était tombé dans l'oubli depuis des siècles pour que l'on puisse s'en souvenir. Sur la fiche d'esclave de la petite Jaguar, sa mère était Annyah mais d'un père inconnu qui n'a pas souhaité la reconnaître. M'enfin, cela était officiel.

Afin de boucler cette rude journée, la cheffe d'escouade remis aussi son rapport et regagnait ses rangs. L'affaire du Sacré Coeur était officiellement bouclé, Séraphine pouvais passé à la seconde partie de son plan. Officieusement, c'est aussi le début du succès de la Dame Séraphine dans l'ombre. Tous les échantillons du Sacré Coeur ont été remis aux autorités compétentes afin d'être analysés et mis sous clefs ou bien détruits pour la plupart pour n'en garder que le strict minimum. Plus tard, et lorsque Taïga deviendra la Démonologue Elite, elle parviendra à faire disparaître cette drogue parmis les archives du gouvernements, et n'en garder que le strict minimum, car elle refusait à ce que l'on puisse s'en servir comme d'arme chimique. C'était sa première action politique rudement bien menée malgré des difficultés.

Chez Kenno, Justyna était très impatiente du retour de Kenno ...



Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Sacré Coeur - Page 2 Empty

Sacré Coeur

MessageSujet: Re: Sacré Coeur Sacré Coeur - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lame Spirit RPG :: Métropole :: Capitale-