Lame Spirit RPG
Malheur à toi pauvre âme !


Lame Spirit est un forum RPG fantastique à l'univers original
 

" Damon Roche "
Damon Roche
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Jurisprudence
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: /R18 Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyMar 16 Avr - 10:34
Comme prévu, nous partons enfin de ce maudit manoir après qu'Aela ou plutôt ma fiancée puisse dire au revoir à la Matriarche, Dame O'Donnell. C'est donc avec joie que je laissais le clan de la petite vampirette avec les effluves de mon sang à l'essence draconique et démoniaque partout dans la baraque. Pour se souvenir de moi, il s'en souviendront. Je suis le second de la famille Launwitch avec Daniel, je n'étais pas un membre de mon clan parmi tant d'autres.
Comme prévu nous avons passé par le portail du Monde Inférieur, traversant les ténèbres, accompagnés par Daniel pour nous guider jusqu'à notre Appartement. Thaïs était du voyage, c'était elle qui permettait d'ouvrir les portails et Taïga nous accompagnait pour protéger nos âmes. On voyait sa forme démoniaque. De grandes ailes décharnées et ensanglantée, rongées par les flammes du Monde Inférieur. Son corps avait perdu ses courbes sensuelles pour devenir un être asexué à la peau carbonisée, fondue et dont le coeur répandait de la lave et des pierres volcaniques organiques. On peut sentir son pouvoir nous entourer, ardente et très hostiles envers les entités qui tentaient de nous avaler. Dans des échos lointains de cris effroyables d'âmes damnées, Egregario les irradiait de flammes rougeoyantes ou noires. Hurlant dans un grondement féroce lorsque des entités plus puissantes s'approchaient. Rien ne peut nous approcher, je tiens Aela contre moi, d'une manière prudente. Bien qu'elle puisse se sentir à l'aise, je ne l'étais pas personnellement et ni Thaïs.

C'est au bout de plusieurs heures que nous parvenons enfin à destination. Nous nous stoppons, Thaïs fait alors une sorte d'incantation, nous pouvons voir mon salon se miroitant comme si c'était un reflet sur l'eau. D'abord fébrile, l'image finit par être nette, avant de se déchirer pour montrer véritablement la réalité de la Terre. Je n'hésite pas a sauter, me rattrapant sur le canapé. Attendant qu'Aela fasse de même. Dès qu'elle sortie, Thaïs referme immédiatement le portail dans un puissant souffle de pouvoir aussi froid que la mort. Je secoue la tête, passant ma main dans mes cheveux. Tournant au autour de moi.

_ Bienvenu Monsieur Roche, Madepoiselle O'Donnell. Comment s'est passez votre voyage ? Je vous ai préparé des salades de saisons sur le plan de travail, tonne une voix robotique féminine plutôt agréable.

_ Très bien Cyara, merci. Tu peux te désactiver pour la soirée, contente juste toi de vérouiller comme d'habitudes les issues de l'appartement.

_ Bien, Monsieur.

Je sourie, puis me tourne vers ma fiancée en souriant, mon téléphone se met à vibrer, affichant le numéro de Nakamura. Mais je ne décroche pas, je suis comme un gosse heureux affichant un air malicieux.

_ Retour à la maison, ma Demoiselle future Roche ! ~
Revenir en haut Aller en bas
" Aela O'Donnell "
Aela O'Donnell
Messages : 84
Date d'inscription : 26/06/2017
Kreat
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyMer 17 Avr - 16:13

Le retour chez Damon via le Monde Inférieur s'était bien passé. C'est fou comme tu te sentais bien, à l'aise et toute légère là-bas. Si tu t'étais écoutée, tu aurais déployé tes ailes pour aller planer librement ailleurs mais non, tu sentis une paire de bras t'étreindre. Le chant des sirènes venait d'être rompu et tu ne savais pas vraiment si tu devais l'en remercier ou lui en vouloir. Mais bon, maintenant que c'était fait, il était trop tard pour y retourner. Pourquoi est-ce que Damon semblait si…tendu ? Hmmm… Bon, en fait, tu t'en fichais un peu. Tant pis pour lui s'il était incapable d'apprécier cette atmosphère. Quand vous aviez finalement atteint le bon endroit, il fallait encore attendre avant de vous y plonger. Le brun était passé en premier, aucune galanterie l'idiot, tsssk. Au moment de traverser, tu te retournas pour envoyer un baiser vers Daniel et atterris tranquillement sur un pied derrière le canapé.

Bon, et maintenant ?


Tu lâchais ton sac d'affaires sur le sol pour passer tes bras autour de ton faux humain. Son portable sonnait mais ta petite tête enfouie dans ses cheveux ne put voir de qui il s'agissait. Tu te disais que s'il n'avait ni décroché ni râlé, c'était que ça ne devait pas avoir la moindre importance. Tu en profitais un peu pour lui toiletter la chevelure et le voilà maintenant qui demandait à sa femme robotique de vous laisser tranquille. Il allait réellement rester avec toi ? Trop bien ! Tu resserras ton étreinte et frottas ta petite tête contre la sienne, toute contente.

« Qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Tu veux jouer ? Ça ne me dérange pas. Je me coucherai à côté pour te regarder ~ »

Revenir en haut Aller en bas
" Damon Roche "
Damon Roche
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Jurisprudence
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptySam 20 Avr - 15:06

Aela s'était réfugiée dans mes bras comme si j'étais son héros. L'ayant réceptionné, je la câline pendant que cette dernière me pose v'là les questions. On dirait que j'ai fait une belle pirouette de rattrapage avec elle. Mais bon, ça veut dire plus de femme. Aela n'avait pas de soucis à ce faire, tant que je me sentirai bien avec elle, je ne ramènerai pas d'autres femelles. Mais mon petite doigt me disais qu'elle ne dirait pas non plus à deux hommes en même temps. Surtout après le baiser qu'elle avait envoyé à mon frère d'arme. Ce dernier était sous sa forme de chien, mais son regard était fixé sur elle. Cachottière. Pétrissant ses cheveux, je me mets à réfléchir à ses paroles. Non, je n'ai pas envie de jouer ou de boire. Nous pourrons, enfin, nous allons faire l'amour. Telle n'est pas la question. Mais j'avais besoin de faire monter la pression, la peur et l'excitation. Baissant lentement mon visage sur ma petite compagne, je la serre tendrement contre moi.
Je ne lui montre pas mon sourire en coin, plongée dans mes pensées. Sans que je ne le réalise tout de suite, je me remets à penser à Kagura. Une fille ou une femme plutôt étrange mais trop tourmentée pour supporter ma morsure luxurieuse. Elle n'avait pas confiance en moi. Je n'ai jamais considéré que c'était mal de jouer avec ses peurs tout en restant honnête. Elle n'a jamais voulu lâcher prise. Et la dernière fois que je l'ai vu, c'était il y a deux ans. Besoin d'un peu de temps, tu parles, je l'ai rayé de ma vie maintenant. Non, mon nouveau trésor était une esclave très intéressante.

_ Tu peux me baptiser par un nom si tu le souhaites, Vampire.

Oui, je suis là. En une seconde, l'appartement se plonge dans le noir. Une coupure d'électricité, je sourie encore plus. Un tour de passe-passe ou bien la facture impayée, je ne le dirai pas. Je relâche ma compagne, lui privant de la vue de mes yeux. Nous sommes dans le noir complet, lui tournant le dos. Je me dirige par habitude là où se trouve le compteur. Dans ma chambre. Connaissant mon appartement par coeur, j'interpelle ma future femme avec une voix claire, mais malicieuse.

_ Les plombs ont sauté, que c'est embêtant ... Je vais aller voir, ne bouge pas. Je reviens, Vampire.

Mon timbre de voix tonne en écho dans le salon alors que je gravis les escaliers de verres contre le mur pour gagner ma chambre. Chaque marche est éclairée, enfin, en temps normal par des néons de LED bleuté, mais là, plus rien. Je me dirige ainsi vers mon antre, un dangereux sourire sur le visage alors que mes pupilles brillent d'une couleur cuivrée enflammée. Je ne laisserai personne pénétrer mon intimité, pas pour ce que je prépare.
Revenir en haut Aller en bas
" Aela O'Donnell "
Aela O'Donnell
Messages : 84
Date d'inscription : 26/06/2017
Kreat
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptySam 20 Avr - 16:19
Alors que tu l'invitais à se détendre comme à son habitude, c'est-à-dire avec sa manette, Monsieur refusait. Il s'était contenté jusqu'à présent de te faire un bien fou en te caressant le sommet du crâne. Tu étais toute détendue et en train de t'endormir quand brusquement, la lumière s'éteignit. Non, ce n'était pas ça. Même les petites de la télé et de sa console étaient éteintes. Coupure de courant ? Comment était-ce possible ? Toutes les factures avaient été règlées en temps et en heure. À moins que c'était general ? Enfin, tu t'en fichais un peu ; tu baillais doucement avant de refermer tes paupières, réfléchissant à un prénom pour le Dragon qui avait élu domicile en Damon.

Finalement, tu t'étirais doucement, décidant d'en profiter pour te déchausser. Tu laissais retomber au sol tes bottines tandis que tu interpellais le brun dans sa chambre :

« EST-CE QUE ÇA TE VA “MAGNUS” ? »

Quitte à lui offrir un prénom, autant qu'il lui plaise aussi. Tu t'étiras de nouveau avant de te tourner, face au dossier du canapé, les jambes repliées contre toi et tes ailes complètement inertes sur le sol. Bon, il s'en sortait ou pas du tout ? Toi, en tout cas, tu te rendormais. De toutes manières, il ne pourrait rien vous arriver, non ? Le portail vers le Monde Inférieur avait été refermé, personne n'était rentrée… alors oui, tu pouvais essayer de retrouver le sommeil. Même s'il te manquait quelque chose, une main, quelques doigts qui se promenaient dans tes cheveux. Allez Damon, reviens ! Pour la peine, tu ferais semblant de t'être endormie. Il ne l'avait pas volé. Quoi que… tu te levas, bien décidée à lui faire une petite blague. Rien de dramatique. Tu remplaças ton corps par des coussins sous une couverture et partis ensuite, silencieuse, pour te cacher. Héhé, qu'est-ce que tu étais maligne.

Tu te retenais d'émettre le moindre bruit. Même ta respiration ne pouvait te trahir. Tu attendais simplement, amusée, te mordant la lèvre inférieure. Tu avais vraiment hâte de le voir te chercher !
Revenir en haut Aller en bas
" Damon Roche "
Damon Roche
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Jurisprudence
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptySam 27 Avr - 2:21
Je me diriges dans ma chambre, souriant sadiquement. L'or de mon dragon illumine mes pupilles, une terrible coupure d'électricité. Oh, que c'est dommage. Me léchant la lèvre inférieure, je ricane, passant une main dans mes cheveux. J'affiche une mine satisfaite. Magnus, ça nous plaît. Une fois dans ma chambre, je me déshabille, habitué au noir. Je prends une rapide douche, ne mettant qu'un pantalon en lin avec un boxer blanc. Je reste torse nu. Préparant des choses interdites, ce soir Aela sera à moi.

Puis les minutes passent, sans que je ne revienne. Le silence se fait lourd. J'ignore que la petite vampire joue à cache-cache. Décidé moi-même de me cacher dans ma chambre. Je suis fier de moi, caché dans l'ombre de mon antre. Tenant un foulard de satin, à la couleur des abysses du Monde Inférieur lui-même. Oh petite vampire, tu seras le dîner du dragon occidental ce soir, ma proie, ma fiancée. Durant ce laps de temps, ma peau craque sur mes tempes, libérant deux puissantes cornes s'enroulant délicieusement sur elles-mêmes. Les appendices de mon dragon, de Magnus. Nous ne faisons qu'un, nous la voulons, elle est nôtre. Aela, est à moi.

Le temps passe, et toujours. Depuis l'ombre, du salon là où se cachait Aela. Une magie commence à vibrer, depuis les ombres, des flammes noires du Monde Inférieur font apparaître un homme assez grand. Mais sans visage, ni distinctif. Neutre, c'était Satan. Silencieux, le froid l'entoure, il était là pour celle qui l'appelait PAPA. Oh que oui, petite O''Donnell, cette nuit. Tu seras la petite chose de Satan et du Dragon. Aela peutl e savoir, même si elle le niais, qu'Il était là. Le Premier Enfant de Dieu, Sa contrepartie, celui qu'on appelle le yang du ying. Les créateurs, des premiers Gardiens, celui dont on appelait le Serpent. Leur enfants préféré, leur chou. Grimmaltadael était tout simplement le chouchou de Papa et de Papy.

Damon sorti immédiatement de sa chambre, très sérieux, se disant que ce n'était pas possible. Claquant violemment la porte, le ddragon dévale les escaliers de l'appartement.

_ Aela, rejoins moi tout de suite ! Je ne plaisante pas ! Tu es en danger !!


Revenir en haut Aller en bas
" Aela O'Donnell "
Aela O'Donnell
Messages : 84
Date d'inscription : 26/06/2017
Kreat
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptySam 27 Avr - 14:56

Combien de temps s'était écoulé ? Tu n'en savais rien, mais les secondes semblaient s'écouler de manière très lente. En plus, Damon ne revenait pas. Est-ce qu'il s'était électrocuté ou un truc du genre ? Non, il n'y avait eu aucun son, ni la moindre odeur. Tu prenais ton mal en patience sans réellement remarquer que quelque chose clochait. Tu entendais quelque chose, comme un murmure mais ça semblait si irréel que tu pensais simplement que c'était dans ta tête. Et ça ne cessait absolument pas. Un parfum enivrant semblait venir en renfort aux paroles. Tout d'abord faible, il ne tarda pas à s'intensifier dans tes narines. . Tu commençais à te sentir assaillie par tout un tas de pensées, puis d'envies et de sensations. Tu avais l'impression que quelque chose se frayait un chemin sous tes vêtements alors que tu étais seule dans ce placard. Tu perdais vraiment la tête, jusqu'à ce que la voix de Damon qui gueulait en dévalant les marches te sortent de ce bien drôle d'état second.

Tu sortais lentement de ton petit placard, les joues rosies mais incapable de cacher ton faible sourire. Ton regard se posait quelques instants sur Damon avant de partir en direction de la toute puissance qui semblait s'inviter à votre soirée. Est-ce que Damon l'avait senti ? Est-ce qu'il le craignait ? Tu l'observais prendre forme, accoudée au dossier du canapé. Cette puissance qui arrivait, tu ne l'avais jamais rencontré. Tu ne lui avais jamais parlé. Et pourtant, tu la connaissais puisqu'elle appartenait à celui que tu appelais Papa. Tu ne ressentais pas de peur, c'était assez étrange, peut-être même prétentieux, mais tu étais plus curieuse, impatiente, et excitée. Pourquoi Damon le craignait-il ? Et si la véritable question était pourquoi est-ce que TU ne le craignais pas ? Était-ce pour ça qu'il était venu ? Non, votre Créateur avait bien d'autres choses à faire que de venir s'occuper d'une gamine qui clamait qu'il était son père, ou plutôt le Père de toutes les créatures des Enfers, et qui n'hésitait pas à parfois caser quelques divinités de Dieu parmi celles de Satan.

Alors que faisait-il ici ?

Tu le voyais et fus un instant choquée. Il riait ? Pourquoi ? Se moquait-il de ta faiblesse ? Tu ne lui en voulais pas si c'était bien le cas. Non, ce qui l'amusait, c'était de voir vos têtes alors qu'il avait pris une forme qui ne vous étiez pas inconnue. La température de la pièce semblait avoir augmenté tandis que l'atmosphère se faisait un peu lourde. Il se mettait à l'aise le coco. Il s'étira et fit craquer sa nuque et ses phalanges.

« J'ai terriblement envie de jouer ce soir ~ », dit-il en sortant un paquet de cartes.

Mais c'était qu'il avait pris sa voix aussi ?! Enfin, passé l'étonnement, tu partis le rejoindre, lançant à Damon un petit geste de la main pour l'inviter à les rejoindre à la table. Le brun pouvait voir des sortes de mains translucides qui passaient sous tes vêtements, d'autres agrippaient tes cuisses… il devait mieux comprendre ton état maintenant. Votre invité te fit t'asseoir sur ses cuisses, son entrejambe fièrement dressé contre le tien alors qu'il chassait les mains transparentes de ton corps. Il vous proposa alors un marché : celui qui gagne la partie pourra prendre les 2 perdants. Si Damon te regardait, il ne remarquerait probablement pas que tu étais déjà sous le contrôle du faux Daniel.

« Mais si je perds, je peux t'offrir autre chose. Quelque chose que tu desires vraiment au fond de toi… La disparition de tes ailes ~ ? Ou te rendre ta fertilité ? »

Les mains étaient en train de revenir, tenant des jouets de Damon pour les déposer sur la table. Quelle bien étrange partie en plusieurs actes était en train de se préparer ? Un strip poker ? Mais ne faudrait-il pas que tu te lèves de ses cuisses ? Avant ça, il modifia l'un des œufs vibrants pour le diviser en trois morceaux plus petits qu'il t'inséra sans la moindre difficulté. Vous ne quittiez pas l'humain des yeux. Il fallait qu'il voit, qu'il ressente ce que tu ressentais. Le faux Daniel essuya ses doigts trempés sur tes lèvres tout en te suggérant d'aller vous chercher des bières. Tu abandonnais les 2 hommes pour le faire mais une fois devant le frigo, on t'entendit pousser un faible gémissement. Les œufs venaient de se faire activer et tu devais lutter pour apporter ces satanées boissons à table.

Pendant ce temps, le faux Daniel observait Damon avec un sourire. Il lui disait que depuis le temps qu'il traversait son Monde, il était peut-être enfin l'heure de payer son droit de passage. Mais à nouveau, il changea de forme, prenant cette fois la forme d'une femme. Il oscillait parmi quelques conquêtes avant de choisir Kagura quelques secondes avant de se décider de manière définitive. Une Aela brune et sans ailes, celle que Damon avait connu, vêtue d'un body noir en simili cuir bien brillant. Il jouait de ses pieds sur l'humain en face de lui, attendant le retour de la Kreathur qui résistait tant bien que mal.

« Cela ne te ferait pas plaisir de gagner ~ ? Tu pourrais avoir 2 Aela pour toi tout seul ce soir. Deux Aela complètement folles de leur Maître et qui meurent d'envie d'avoir ton membre en elles et de récolter toute ta semence jusqu'au petit matin ~ »

Tes petits œufs s'arrêtaient enfin et fébrilement, tu en profitais pour revenir avec les bières. Le transformation du Malin n'attirait pas plus ton attention, tu posais les boissons sur la table avant de t'asseoir sur ton humain, te mettant face à lui pour le supplier d'accepter alors que tu l'embrassais. Après tout, si c'était une autre toi, il n'y avait pas de mal, n'est-ce pas ? Le paquet de cartes disparaissait et la seconde Aela vous rejoignait, se plaçant derrière le réceptacle à dragon pour l'enlacer et lui murmurer au creux de l'oreille que si les cartes ne l'intéressaient pas, tous deux pourraient commencer à s'amuser avec la petite Kreathur et ses jouets. Tu lui attrapas le visage ; essayais-tu de l'hypnotiser ? Il pouvait à présent sentir les mains qui s'étaient précédemment occupées de toi se poser sur lui. Tu venais à sa deuxième oreille pour lui dire à quel point tu l'aimais et avais envie de lui et de ses jouets, qu'il n'y avait rien à craindre. Encore une transformation, et cette fois, c'était sous les traits de Damon. C'était ton jour de chance Aela ? Il ne pouvait pas me voir, mais il reconnaissait sa propre voix, non ?

« Regarde celle qui t'aime et fais ton choix. Mais je te pensais plus joueur que ça… Tant pis ~ »
Revenir en haut Aller en bas
" Damon Roche "
Damon Roche
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Jurisprudence
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptySam 11 Mai - 16:57
J'y crois pas, Satan était dans mon putain de salon. Et il vient de saper ma mise en scène, je suis torse nu, et Papa vient de putain de s'inviter chez moi. Si j'avais peur pour la sécurité d'Aela, il n'en est rien. C'est normal d'avoir peur de Satan, après tout, je reste un humain. Je ne vais pas lui serrer la main, je ne m'appelle pas machin démoniaque. Les sourcils froncés, je remarque q'Aela n'est cependant nullement effrayée. L'ambiance ne tarde pas à s'échauffer, comme si j'avais mis les chauffages à fond, bien évidemment, nos souffles deviennent lourds. En cet instant, je voulais que ça soit un cauchemars. Lucifer se mit à craquer des cervicales en sortant un paquet de cartes, je déglutie, encore sous le choc. Reprends-toi Damon, tu as l'air ridicule. Je gronde, gardant mon regard draconique, fronçant les sourcils. Perplexe et méfiant devant ce faux Daniel. Je gronde alors qu'Aela me quitte pour venir rejoindre le Roi des Enfers, m'invitant à faire de même. Je ne bouge pas tout de suite, voulant d'abord percuter la situation. Ma fiancée qui se fait touchée de partout à cause du pouvoir du diable, doublé par son membre envieux. Je secoue la tête une nouvelle fois, me rapprochant lentement. Apparemment, il ne nous veut pas du mal, mais je reste suspicieux.
Le Malin nous propose un marché, le gagnant prend les deux autres. J'arque un sourcil, toujours silencieux. Aela, sur les jambes du faux Daniel. Cette fois, il parle à ma colocataire. Oh que oui, le Malin connait vos désirs les plus profonds, ça, c'est indéniable. Et je n'ai même pas envie de savoir quel est le mien, même si le Malin le connait déjà. Je m'assieds face à eux, la table nous séparant. Mon air est plutôt indescriptible, partagé entre la méfiance et un début d'excitation. En fait, j'avais en face de moi l'un des deux créateurs d'Egregario, ce qui est très étrange. Je baisse le regard, voyant beaucoup de mes jouets sur la table. Bon, on dirait que ça sera un plan à trois. Je reste interdit, habilement un de mes gadgets se fait modifier sans aucune difficulté par Satan. Quelque chose frémit en moi, je le sens. Mon cuivre reste fixé sur mes jouet, ma future femme et Papa. Il est en train de jouer avec nous, et il faut dire qu'il gère super bien. Lentement, un étirement de mes lèvres, alors que je regarde ma fiancée se fait outrageusement introduire les oeufs en elle. Une sombre excitation me gagne, de la satisfaction, des possibilités de jeu tellement ... grisantes.

Lorsque Aela nous quitte, cette fois, je sourie franchement, dangereusement et satisfait de son gémissement. Ramène-nous ces bières, petite vampire. Mon air est presque similaire à Satan, qui se met à me parler. Très étrange, il faut s'y habituer. Je ricane, malicieusement. Le faux Daniel me suggère de payer mon passage, il est vrai que je n'ai aucune origine démoniaque, usant beaucoup de cette excuse d'avoir l'essence de Greg en moi. Et je le lui dit, narquoisement. Suite à ça, Satan change de sexe, prenant la forme de quelques conquêtes. S'arrêtant sur Kagura, je me fige, clignant des yeux de surprise. Je fronce les sourcils, un agacement pointant en moi mordu par une pointe de tristesse en pensant à cette femme. Mais je me radoucit bien plus lorsque je vois la jeune Aela brune. Puis il me fait du pieds, ou elle plutôt. Je me penche, la scrutant du regard. Si Miraviel est le Patriarche des incubes, il n'empêche que ça reste Satan le Père de Tous ses enfants. Et il avait tous les pouvoirs de ses enfants.

« Cela ne te ferait pas plaisir de gagner ~ ? Tu pourrais avoir 2 Aela pour toi tout seul ce soir. Deux Aela complètement folles de leur Maître et qui meurent d'envie d'avoir ton membre en elles et de récolter toute ta semence jusqu'au petit matin ~ »

_ ...

Toujours aucune réponse, pourtant Satan ne se départi pas de son air malicieux. Je le fixe, plongeant mon cuivre dans les yeux de la fausse aela. Mais vous savez c'est quoi le pire ? C'est que si je jouis dans cette fausse Aela, elle tomberait réellement enceinte, et ça donnerai une nouvelle espèce démoniaque. Je ne déconne pas. Je tourne la tête vers ma fiancée, me redressant un peu contre le dossier de ma chaise, relevant le visage. Je sourie enfin lorsqu'elle vient s'installer sur moi, l'entourant immédiatement de mes bras autour de sa taille. Enfin, après que Satan et moi avions ouvert nos bières pour trinquer et boire quelques gorgées. Aela m'avait supplier d'accepter, venue m'embrasser. Eh bien, c'est qu'elle est enthousiaste. Alors que je rompt le baiser avec ma colocataire, la deuxième Aela nous rejoint, m'enlaçant. Eh bien, je suis l'homme le plus heureux du monde, et pourtant je n'ai encore rien dit. Une seconde plus tard, c'est la Véritable qui attrape mon visage pour m'obliger à plonger mes prunelles DaMagnus en elle alors qu'elle continue de me supplier, de me dire à quel point cette vampire m'aime.

« Regarde celle qui t'aime et fais ton choix. Mais je te pensais plus joueur que ça… Tant pis ~ »

Je me tends immédiatement, ah non ! Pas un deuxième moi ! Je grogne, puis attrapant la nuque de ma future femme, je la fusille du regard, très sombre.

_ Lucifer, tu la fermes. Et tu prends l'apparence de Daniel. Cette nuit, c'est Aela qui va recevoir nos foutres... Tu vas voir si je ne suis pas joueur, je me lèche sensuellement ma lèvre inférieure, ricanant avant de lui voler un baiser, ne lui laissant pas le choix.

Le Démon pousse un simplement un son amusé avant de reprendre la forme de Daniel. Quitte mes bras, il se dirige vers la table, prenant un collier en cuir noir fin et long avec une laisse. Et bien, il irait à fond ce soir. Tant mieux, Lucifer imitait à la perfection le regard brisé, sombre et alarmant de mon frère d'arme. Il se rapproche de ma fiancée, s'agenouillant derrière elle pour la serrer contre lui, venir mordiller son cou de ses canines. Enfouissant ses mains sous son haut pour attraper sa poitrine opulente et la malaxer. Quant à moi, j'attrape le visage de ma dulcinée, lui volant un baiser, lui sussurrant qu'on va s'occuper d'elle cette nuit. Riant de manière charmeuse, mes iris pétillent d'excitation. Et je viens m'attaquer à son lobe d'oreille. Un bruit sourd, Daniel vient de fesser la vampire et lui passer le collier de cuir, serrant suffisamment pour lui gêner un minimum la respiration. Mon pouce vient titiller les canines de la vampire.

« Je pense que ton Amour vient de décider, Aela... Er celui que t'appelle Papa va s'occuper de toi, très bien même .. avec ton Protecteur ... »

Je frémis d'excitation, oh oui, quelle belle nuit. Et voilà que les oeufs vibrant en Aela recommence à vibrer.

Revenir en haut Aller en bas
" Aela O'Donnell "
Aela O'Donnell
Messages : 84
Date d'inscription : 26/06/2017
Kreat
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyDim 9 Juin - 20:28

Tu te sentais bien. Tu te sentais aimée, là, lovée dans les bras de Damon et de son dragon, en sentant les mains de cet autre sur toi, Son souffle, Ses dents… Jusqu’à ce qu’il te claque le fessier. Tu poussas malgré toi un faible gémissement de douleur, c’était qu’il n’y était pas allé de main morte le Vilain ! Et il n’avait pas non plus perdu de temps pour te mettre ce truc autour du cou. Surprise et sans comprendre ce qu’il venait de se passer en l’espace de quelques secondes, tu ne pus que poser quelques doigts sur ce collier après être revenue à toi. Ta petite tête verte se pencha en arrière pour regarder Daniel, alors qu’il ricanait en s’excusant. Il savait très bien comment faire pour t’avoir. Des excuses, des petites caresses sur ta pauvre fesse rouge et un coup de langue sur ta nuque et c’était bon, tu lui souriais. Pourtant, il était loin d’en avoir fini avec toi. Alors qu’il restait un peu contre toi à te dévorer le cou, l’une de ses mains étaient venues te déposer une marque invisible sur le ventre pendant que l’autre faisait la même chose à l’intérieur de ta culotte. Toi, tu pensais naïvement qu’il s’amusait avec les jouets de Damon en toi mais si tu savais… Quand il te relâchait pour retourner s’asseoir en face de ton brun, tu en profitais pour reprendre ton souffle..


C’était déjà fini ?


Il laissait les mains translucides mélanger le paquet de cartes et les distribuer, buvant un peu dans sa bière alors que tu restais scotchée à Damagnus ; tu étais le coquillage et il était le rocher. Les cartes ne t’avaient pas été distribuées, mais tu t’en fichais, tu avais ton propre jeu à devoir gérer en ce moment. Un jeu auquel on ne t’avait pas demandé ton avis, mais soit, tu laisserais les deux hommes jouer de leur côté alors que tu reposais ta petite tête sur l’épaule du réceptacle draconique. Satan regardait ses cartes et jouait tranquillement avec l’hôte chez lequel il s’était gratuitement invité. Il se saisit de deux des jouets sur la table qu’il offrit aux mains translucides mais elles n’en firent rien. Du moins, pour le moment. La voix de Daniel se fit alors entendre alors qu’il demandait à Damon s’il se  rappelait comment jouer au poker.

Une simple partie de poker.

Tu ne comprenais pas vraiment pourquoi il voulait tellement y jouer, mais soit, de toutes façons, ton avis n’était pas demandé et on te le fit comprendre en réactivant pendant quelques secondes les oeufs qu’il avait enfoui au fond de ton intimité. Tu ne le voyais pas, mais tu sentais qu’il était en train de sourire alors qu’il te demandait de ne pas faire de bruits avant d’arrêter sa petite torture. Avais-tu senti une différence ? Non, absolument pas. Tu les laissais faire leur première partie. Un réel échec pour Damon. Heureusement qu’il n’y avait pas d’argent en jeu ! Daniel ricanait, et en claquement de doigt, Damagnus se retrouvait sans son pantalon et avec les fesses à l’air libre. Il semblait amusé par la situation le faux WifWoof.

« Oh allons, ne sois pas si surpris, il donna à l’une des mains la bouteille de lubrifiant, On va commencer par  5 manches de poker, mais le but est d’être la dernière à jouir de nous 3 ~ »

Si tu baissais les yeux, tu pouvais voir les mains translucides retenir Damon et le préparer à recevoir l’un de ses propres jouets en lui. Mais comment étais-tu censée jouir si tu ne jouais pas ? Ta main droite passait dans la chevelure de ton Rocher pour le détendre, et tes lèvres vinrent à la rencontre des siennes lorsque le sextoy le pénétrait sans douleur ni difficultés. Alors que tu tournais la tête pour regarder Satan, tu le voyais simplement mélanger les cartes avec un sourire aux lèvres. Qu’avait-il en tête ? En tous les cas, le jouet en Damon semblait le perturber, et tu ne savais pas s’il aimait ou non.
Ce que tu savais par contre, c’était qu’il avait de nouveau perdu et que l’intensité venait d’augmenter. Pourtant, tu ne pouvais t’empêcher de le regarder avec un sourire satisfait et les yeux de l’amour. S’il continuait ainsi, ce serait plutôt à toi de “t’occuper” de lui, et tu ne privas pas de le lui faire remarquer.

« Si tu continues, c’est Daniel et moi qui nous occuperons de tes p’tites fesses toute la nuit ~ »

Est-ce que ça allait le faire réagir ? Tu ne savais pas. Peut-être qu’au fond, c’était ce qu’il voulait ? Ou que le plaisir qu’il ressentait l’empêchait de se concentrer. Enfin, ça, c’était ce que tu pensais. Parce que le monsieur venait de gagner de très peu la partie. Et voilà que WifWoof dégraffait son pantalon pour sortir son membre. Ses serviteurs vinrent le prendre en main tout en l’induisant généreusement de lubrifiant afin de placer son membre dans un jouet.

« AH ! Qu’est-ce que… Gnnng… ~ »

Tu viens de comprendre, n’est-ce pas Aela ? Tu viens de comprendre pourquoi il avait passé ses doigts si rapidement en toi tout à l’heure, pas vrai ? Ce jouet et toi, vous étiez reliés. Ainsi, chaque mouvement du membre de WifWoof à l’intérieur de ce jouet se faisait directement en toi ; et si tu décidais de bouger par toi-même, alors Satan le ressentirait également. Tu devais résister, mais ton petit corps tremblait alors que tu resserrais ton étreinte sur Damon. Tu ne devais pas jouir. Tu devais tenir bon, il ne leur restait que 2 parties à faire. Et maintenant 1. Bon sang Damon… Tu glissas ta main dans son boxer pour emmener son membre contre ton sexe, il ne pouvait y rentrer mais au moins, tu pouvais t’y exciter et prendre ton pied comme une petite folle. Tu n’aiderais certainement pas ton humain en faisant cela mais s’il te le reprochait, tu lui dirais qu’il avait de toutes manières perdu la partie bien avant ça.
Revenir en haut Aller en bas
" Damon Roche "
Damon Roche
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Jurisprudence
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyJeu 11 Juil - 19:30
Well, well, well... What have we here ?
Damon ne démontre pas si c'était du plaisir ou du mécontentement. Mais le détective était un homme très joueur, et ses limites sont bien au-delà de ce que la jeune vampire puisse imaginer. Si un jouet dans son anus en plus d'une fellation le ferait rougir, il n'en est rien. Dans un grondement, DaMagnus sourit narquoisement au Malin et sa fiancée, dans une respiration chaude et rapide. Bien évidemment que cela lui faisait du bien, mais le brun aurait aimé à être le premier à pénétrer sa chaude et dévergondée de colocataire. Non, à la place Satan y avait posé un sceau, le dragon l'a bien senti. Eh bien soit, il s'y prête au jeu. Il leur restait une partie de poker. Une seule. Et par chance, le détective parvient à ne pas aggraver sa situation gagnant de nouveau de justesse face à Satan. D'un regard échangé, ils se regardent en souriant, ouais Diable était un très bon perdant comme gagnant. Par ses années d'expériences, Damon semble garder plus ou moins son sang froid. Satan quant à lui active un mécanisme sur le jouet dans lequel son membre était inséré qui se met à vibrer d'un claquement de doigt. Les parois internes de cette chose se mettent aussi à gonfler, comme si la vagin d'Aela se gorgeait de sang en prémisse d'une jouissance précoce. Mais c'était le Malin qui l'avait actionné. Très joueur on vous disais.
Le brun quant à lui n'en avait pas fini. Malgré le fait qu'il soit plutôt retenu par le pouvoir dr Lucifer et la belle sur lui, il invoque alors le pouvoir d'Egregario en lui. Un jouet se matérialise alors dans la main du détective en silicone médical. Un suceur de clitoris. La petite orifice avait des pattes de silicones, qui se met à aspirer comme un petit aspirateur, vibrant aussi les embouts, il vient immédiatement placer le jouet contre l'intimité d'Aela, ne tardant ps à trouver son clitoris. Il souriait narquoisement à sa belle, lui léchant la nuque et venant l'embrasser. Aela n'avait plus de vêtement, Satan se décide à accélérer les mouvements.

_ Ou ça ne serait pas plutôt Satan et moi qui allions nous occuper de toi ? La loi du plus fort, le premier à jouir perd ma douce vampire...

Se met à susurrer le dragon, ses pupilles mordorées brillant de mille feux. Il se mord alors la lèvre inférieur en rompant le baiser, grondant. Il tient bon. L'avantage d'avoir un jouet qui vous pénètre l'anus et quand vous avez à peine l'habitude c'est que ça tarde énormément la jouissance. Le démon se lève alors, venant rejoindre le duo de couple, les mains invisibles s'affairant à faire des allers et retours du jouet. Pauvre Aela, il ricane, sepenchant vers Aela pour basculer sa tête en arrière de son index et lui voler un autre baiser. Comme en concurrence avec le dragon. Un goût de souffre s'échappant de sa langue, il se met à laper la lèvre de la vampire.

« Lorsque j'ai crée les vampires avec mon fils, Egregario, je me suis juré de trouvé une petite perle comme toi. Et j'y suis parvenu ... Cela fait tant de siècles en plus... Es-tu donc fière d'avoir un Père comme-moi Aela ? »

Damon se met à cligner des yeux, alors que Satan à un bref regard vers le détective sous les traits de Daniel. Il plongeait ses prunelles de démon vers son deuxième fils, Egregario, une grande fierté dans les traits de son visage. Un sourire très long et voilà qu'il se redresse, jouant de ses mains, des patch se matérialisent, qu'il vient coller sur la poitrine de la belle Aela et sur son fessier et l'intérieur de ses cuisses. Puis il active le dispositif, libérant des petites décharges d'electro stimulation à la belle vampire afin de la faire perdre pied. Non loin de la douleur et de plaisir, lui faire atteindre cette transe idyllique. Et ouais, tous ces jouets venaient de la salle de jeux de Damon.


Revenir en haut Aller en bas
" Aela O'Donnell "
Aela O'Donnell
Messages : 84
Date d'inscription : 26/06/2017
Kreat
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyDim 14 Juil - 18:05

Ce réceptacle avait tout de même de la veine, il fallait l'admettre. Mais bon, un jeu est un jeu, et vu le "gage" qui attendait le faux Daniel, tu comprenais bien que ça ne le dérangeait pas. Alors pourquoi, pourquoi est-ce que tu n'avais pas joué à ce stupide jeu de cartes avec eux, Damon te punissait-il ? C'était complètement différent de ce que l'on pouvait faire avec une bouche et une langue et pourtant, ça n'était pas mauvais, bien au contraire. Tressaillant de plaisir à plusieurs reprises, tu essayais de te retenir, niant que Damon obtiendrait, au minimum, la deuxième place.


« Vous vous amusiez de mon corps bien avant que la partie ait commencé, c'est injuste !  », protestais-tu.


Tu entendais votre partenaire en rire et lâcher comme quoi tu n'avais pas forcément tort sur ce point, mais il te semblait impossible de t'arrêter. Les baisers de Damon… Tu en voulais encore et encore. Tu voulais sentir ses mains sur toi, qui t'agrippaient comme si elles avaient peur de te perdre, qui te serraient contre lui pour ne pas que tu t'enfuis. Tu voulais ses lèvres qui te répétaient à quel point elles tenaient à toi et sa langue qui traçait un nouveau chemin sur ta peau. Tu allais donc pour rechercher ses lèvres mais à ta grande surprise, tu rencontras celles de Daniel. Celles que ta famille aurait mille fois préférée que tu rencontres. Un baiser beaucoup plus sensuel au début qui se laissa très vite emporté par l'excitation et le désir. C'était ça, le désir. L'envie. Ses mains égoïstes qui cherchaient à démontrer leur supériorité. Ce membre si vigoureux qui essayait de devenir le synonyme de ton plaisir. Quand vos lèvres se séparaient, tu écoutais son petit discours, ton dos plaqué contre son torse et ta tête forcée de regarder en l'air.


« Pourquoi ne le serai-je pas ?  »


Ta réponse semblait lui convenir. Ou peut-être pas en fait. Tu retournais te lover contre ton bien-aimé Damon, tu avais l'impression que vous faisiez réellement l'amour en cet instant. Si tu n'avais pas le membre de cet idiot de chien en toi, tu y aurais logé celui de ton fiancé sans la moindre hésitation.

Ça fait mal !


Tu n'avais pas réellement réalisé qu'il t'avait posé ces espèces de patch, mais cela eu un effet quasi immédiat : après avoir poussé un faible cri de douleur et surprise, tu restas un temps figée sur place. Pourquoi ? Tu n'aimais pourtant ça, alors pourquoi est-ce qu'ils t'avaient fait ça ? En un claquement de doigts, tous les jouets avaient disparu et tu sentis deux bras te serraient. La chevelure de Daniel contre ton visage était douce, mais tu semblais surprise non par ses excuses, mais par sa présence. Tu restas immobile quelques instants, son membre se retirait doucement, tout comme les mains qui te laissaient à présent tranquille. Tu n'avais pas totalement retrouvé tes esprits, et Satan semblait préférer jouer la sécurité quelques instants. Alors ses mains se desserrèrent pour jouer avec ta poitrine pendant qu'il t'embrassait. Le regard qu'il lançait à Damon était toujours plein de défi : ce n'était pas à cause d'une erreur de dosage qu'il allait renoncer.


Quel doux poison que ces baisers.



Il ne lui avait pas fallu plus de 20 secondes pour te remettre dans cet état. Quand vos lèvres se quittèrent, tu partis cherchais celles de Damon, lui répétant à quel point tu l'aimais avant de finalement loger son membre en toi. C'était votre première fois. DaMagnus aurait certainement souhaité que ça se passe autrement, mais pour le moment, tu es bien trop contente pour y penser. Tu t'accrochais à lui, prenant un pied fou à faire des vas et viens avec ton bassin alors que ton visage était rougi par le plaisir. Tu n'avais que faire de celui qui vous observait avec un sourire en coin, il pouvait bien tirer sur la laisse pour faire basculer ta tête en arrière, ça n'y changerait rien : tu continuerais à clamer que c'était son membre qui allait te faire jouir.

Sauf que rien ne se passa, à part un sentiment de frustration. Tu regardas Damon, surprise et avec une petite moue triste. Pourquoi ? C'était ce que tu lui demandais alors que tu intensifiais la cadence. Pourquoi est-ce qu'il te faisait ça ? Il avait donné du plaisir, fait jouir et atteindre l'orgasme à bien d'autres femmes alors pourquoi est-ce qu'il te refusait ça ? N'étais-tu pas assez bien pour lui ? Tu sentais la tension de la laisse se relâcher et tu en profitais pour poser ton visage contre le cou de Damon. Tu le marquais de quelques petits suçons quand tu ne le couvrais pas de baisers et léchouilles. Tu avais l'impression que tu allais exploser. Tu n'en avais plus à rien à faire de ce stupide jeu et de ses conséquences, c'était beaucoup trop pour toi. Un rire derrière toi se fit entendre. Le faux Daniel vint t'offrir le même traitement que tu offrais au cou de ton bien-aimé.


« Tu vois bien que tu ne peux pas jouir avec sa queue… Et comme je m'ennuie, je ne vais pas te le permettre ~ », finit-il en te mordant l'oreille.


Ta petite tête s'était tournée pour le regarder aller sur le canapé, il alluma la télé ainsi que la console de jeu du brun, déclarant simplement que la deuxième partie était ouverte. Te levant pour le rejoindre, tu ne fis pas spécialement attention à Damon qui était retenu sur sa chaise et t'installas à côté de celui qui s'était invité. Vous faisiez une partie des plus normales, en apparence ; Damon derrière vous ne pouvait voir que l'on s'occupait également de vous. Sûrement pas autant que lui qui devait maintenant faire avec les vas et viens par devant et pose derrière ainsi que les caresses et pincements sur toutes ses zones érogène mais il ne fallait pas avoir fait de grandes études pour deviner quel était le but de tout cet acharnement. Pourtant, il tenait toujours bon. Alala…
En un claquement de doigt, le réceptacle draconique fut libéré de toutes ses entraves tandis que de ton côté, tu lâchais la manette des mains pour te coucher sur le canapé, jouant avec le membre du Malin. Si tu faisais ça bien, il t'accorderait peut-être ce que tu voulais ?
Revenir en haut Aller en bas
" Damon Roche "
Damon Roche
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Jurisprudence
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyMer 14 Aoû - 21:52
Si le plaisir était d'abord au rendez-vous, il n'en est plus rien. Damon préfère mille fois se faire violer le postérieur, se faire fouetter et même qu'on insère une sonde à urètre, plutôt que ça. De quoi il en retourne ? C'est pourtant simple. Lorsqu'ils ont enfin pu faire l'amour, voir le visage de sa bien-aimée sous l'extase, c'était un véritable bonheur. Mais ils ont très vite déchanté lorsque Lucifer refuse la jouissance à la belle immortelle. Voir la mine dépitée de Dracul'Pattes fut un trop plein de déception pour le détective. Sa frustration remonte en flèche, déchirant son coeur de l'intérieur. Un abîme profond avale sans vergogne le détective qui se voit dépossédé de sa belle par Lucifer revêtant l'apparence de son vieux frère d'arme. Enfoiré, le vrai n'aurai jamais osé faire de telles choses. Non, Satan ne veut pas laisser Aela et Damon, aucunement. Il a un plan, et il en joue. En cet instant, Damon n'éprouvait plus aucun plaisir. Alors le faire jouir, ce n'était plus possible. Ils jouent alors sur la télévision et cela ne semble pas déranger Aela. Un puissant grondement fait trembler la glotte du dragon, serrant les dents. Le plaisir devient douleur.
Il regarde Aela faire une fellation au faux Daniel, une rage insoupçonnée éclate en l'ancien flic. Comme de l'acide sulfurique parcourant ses veines avant de trucider son muscle vital. Et c'est à ce moment que Roche est enfin libéré de ses liens.
A la seconde d'après, les puissantes ailes de DaMagnus se déploient. Menaçante, épaisses, hostiles alors que son regard cuivré fusille le père de tout démon. Sa peau frémit, il serre les poings. Le détective ne chercha pas plus, il enfile à la vitesse de l'éclair son boxer et son jean qu'il boucle immédiatement. Le salon semblait d'un seul coup beaucoup trop petit sous le joug des ailes draconiques. La douleur à son coeur est lancinant.

_ Oh, le petit dragon ne veut plus jouer on dirait ... Tu ne joues pas selon les règles. C'est bien dommage, moi qui commence tout juste à m'amuser... tu es vraiment ennuyant, n'est-ce pas, Aela ? susurre le démon d'une voix terriblement irrésistible en caressant la chevelure de l'esclave.

S'en est trop, cette fois c'est un grondement plus sombre, le démon n'était pas Lucifer pour rien, ni le créateur de tout être démoniaque... En cet instant, il insufflait un aura sexuel aphrodisiaque puissant à Aela, juste en posant un regard sur elle. La charmant avec une aisance inégalée. Posant sa main sur la chute du reins de la belle jeune femme, ses sceaux s'illuminent et c'est comme des membres invisibles qui tapent dans l'intimité luisant de la douce créature. Il fait alors redresser la belle, la basculant sur lui... son sexe fièrement dressé, palpitant, luisant. Prenant une forme qui n'avait rien d'humain, non mais spécialement adapté pour épouser ses parois intimes et frotter dûment son point G comme terrasser son col d'utérus sans douleur... Attrapant ses poignets, le chevauchant. Lucifer soulève alors son bassin, sans demander l'avis à la vampire. Il plante sauvagement son sexe en elle, tapant dans le fond... lui faisant éprouver un plaisir peu commun, chaque coup amplifie sa sensibilité de manière exponentielle. SAdique et narquois, il plonge son regard en elle. Ricanant... il reste ainsi... la fait se relever... puis un autre violent coup ... et entamer des mouvements accentuer, étrangement, le sexe semblait faire une rotation sur lui-même pour la rendre folle.

_ C'est ma femme que tu me voles ! Tu l'as roulé mentalement, espèce d'enfoiré ! »

Damon vocifère ces paroles, mais il n'est pas dupe, cela ne sert à rien de défier Satan. Il se ferait tuer en un instant. La douleur le tiraillait de l'intérieur, le corps de Damon n'avait plus rien d'humain, mais avait pris sa forme complètement draconique humanoïde durant la pénétration de la Kreat'hur.

_ Tu as eu ta chance, maintenant c'est à mon tour, petit dragonnet, laisse-là connaître un véritable homme, elle ne sera pas déçu. Et pour dédommagement, elle pensera... que ça vient de toi, ne t'en fais pas. tu vois, je ne suis pas aussi monstrueux que ça ~

Le Dragon avait bien trop peur pour formuler à voix haute les sous entendus du démon. Tremblant, Magnus grogne une nouvelle fois, des bandes de lumières noires tournoyant autour de lui. Il fait volte face, frappant violemment contre le mur, y faisant un trou, les griffes de sa paluche le blessant. Cyara ouvrit rapidement la baie vitré, le dragon sort en trombe, ses ailes déployés... dos à cet horrible spectacle ... il serre les dents. Regardant Paris Nocturne..

Revenir en haut Aller en bas
" Aela O'Donnell "
Aela O'Donnell
Messages : 84
Date d'inscription : 26/06/2017
Kreat
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyMer 4 Sep - 16:18

Damon était furieux et tu ne semblais pas totalement le remarquer. Enfin si. Quand Satan parla du petit dragonnet, tu t'étais redressée pour regarder ton fiancé en train de remettre son jean. Il ne voulait plus jouer ? Est-ce que ça signifiait qu'il ne voulait plus de toi ? Pourtant, presque immédiatement, ton partenaire te rassura par une caresse dans les cheveux et sa voix… tu ne pus t'empêcher de l'embrasser. Malgré ça, elle démentait formellement le fait que Damon puisse être ennuyeux et ça semblait beaucoup amuser le faux Daniel. Alors malgré ça, tu étais toujours du côté de Damon ? Peut-être qu'avec un autre membre en toi, tu changerais d'avis.

T'empallant sur son membre, tu reprenais du plaisir. C'était incroyable. Tu n'avais même pas remarqué que tes ailes avaient suffisamment rétréci pour ne rien gêner, tu pensais simplement que tu allais perdre la raison s'il continuait ainsi et ne plus différencier le vrai du faux. Leurs paroles, tu ne les entendais pas. Il s'arrêtait ? Tu sentis deux bras t'enlaçaient et son membre se retirer, puis tu lui face. Ce n'était plus Daniel, mais Damon. Ah ! Enfin ! Vous alliez pouvoir le refaire ensemble et tu ne pouvais t'empêcher de lui dire à quel point tu l'aimais. Pourtant, le vrai Damon était à la fenêtre, mais tu ne le voyais pas. Il replongea son membre dans ton intimité après t'avoir couché sur le dos.

« Tu m'aimeras toujours si… je laisse Magnus… »

Il n'avait pas fini sa phrase que tu sentis quelque chose en toi changer. C'était son membre ? Bien évidemment, sa transformation était lente et la taille était à l'échelle humaine bien que plus large que précédemment. Une trop forte douleur te sortirait de cet état et il en était hors de question, pas alors qu'il était si près du but. Il commença à bouger lentement, te rassurant, te disant qu'il arrêterait si tu le lui demandais mais après quelques minutes, tes jambes l'enlacèrent. Ils pouvaient à présent accélérer le rythme et s'en donner à cœur joie. Puisque Damon ne voulait plus jouer, il n'y avait plus de raisons de se retenir et il trouvait ça dommage. Pourtant, il te laissait encore les sceaux. Il se penchait vers ton oreille pour te parler dans une langue qui t'était complètement inconnue mais que tu parvenais tout de même à comprendre et à parler ? Qu'est-ce que vous racontiez ? Il te demandait de lui dire à quel point tu l'aimais et tu lui répondais. Damon était l'homme que tu aimais le plus, celui que tu avais le plus aimé jusqu'à présent et que tu ne pensais pas que quelqu'un puisse te rendre autant heureuse que lui. Il voulait savoir si tu étais prête à te laisser totalement dominer, à le laisser utiliser l'une de ses dernières machines sur toi mais ta réponse fut négative. Ses mouvements commençaient à presque devenir violent alors que tu te cambrais avec la sensation que quelque chose remontait tout le long de son sexe pour finalement être expulsé en toi. Plusieurs choses. Il y en avait eu 2 ou 3, mais à aucun moment il n'avait arrêté. Il t'enfantait comme s'il avait peur que ça ne fonctionne pas alors qu'il savait très bien que le risque d'échec était complètement nul. Toi, tu n'en pouvais plus. Tu avais l'impression que tu étais aux portes de la jouissance mais pour la dernière fois, il jouissait en toi sans un bruit, sans un son. Un dernier petit œuf fragile rempli de sperme qui n'attendait qu'une chose : que sa fine membrane gélatineuse fonde ou se fasse percer pour faire son travail.
Encore haletante, tu regardais ce faux bien-aimé alors qu'il t'embrassait le front en se retirant lentement. Tu n'avais toujours pas pu jouir ? Tu le regardais se rasseoir, avec son soldat toujours au garde à vous. Il te le tendit en tirant légèrement sur la laisse et, comprenant, tu t'approchas pour lui offrir une ultime gâterie. Avec tes lèvres et tes seins, tu t'occupais de lui. Quand il te demandait si tu l'aimais malgré ce sexe difforme, tu ne pouvais qu'embrasser cette pauvre chose qui se faisait insulter en lui disant que tu aimais tout de Magnus et de lui avant de reprendre jusqu'à ce qu'il se déverse dans ta bouche sans prévenir. Ce n'est jamais très agréable, surtout quand il s'agit d'une gorge profonde forcée. Tu recrachas tout ce que tu avais eu en bouche, toussant avant de le voir s'éloigner. Puis, tu pus entendre un petit bruit. Le courant revenait et votre invité allait repartir fier de lui, non sans vous offrir quelques belles paroles juste avant.

« Oh Dragonnet… j'espère que tu y réfléchiras à 2 fois maintenant avant de revenir dans mon Royaume., il en riait alors que toutes les choses  qu'il avait modifié retournaient à leur forme d'origine et que ses sbires s'evaporaient. Puis il lui murmura, Mais tu devrais t'occuper d'Aela ce soir ou elle ne gardera en mémoire que de la frustration ~ »

Et il disparut. Il ne restait de son passage que cette irrépressible envie de sexe, cette excitation et cette frustration. Pour toi, il n'y avait eu que Damon. Seulement Damon. Alors pourquoi étais-tu par terre à côté du canapé et lui si loin ? Tu te redressais fébrilement, pour aller vers lui. Il semblait contrarié, vraiment énervé. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Tes fins bras l'enlacèrent alors et tu lui embrassais le cou, presque en le mordillant. Tu avais tellement envie de lui, tu avais tellement envie de savoir ce que tu avais fait pour le rendre dans cet état alors que vous preniez si bien votre pied…

« Damon… si… Si tu y tiens tellement, c'est d'accord., tu le lâchas et t'agenouillas en lui tendant tes poignets et tes mains qui tenaient encore la laisse du bout de ton collier, le visage rouge, Tu, pardon Vous pourrez m'utiliser pour Votre plaisir, Monsieur Roche. Je serai à Vos ordres et à Votre disposition pour cette nuit, même avec Votre machine et Vos jouets.  »

Puis tu y posas 2 conditions : la première était qu'il ne devait y avoir rien d'anal. Absolument rien. La deuxième était que tu ne voulais éprouver aucune douleur trop forte. Des fessées c'était ok, quelques pincements aussi. Le saut qui t'empêchait de jouir était encore faiblement actif, mais tu l'ignorais complètement. Tu attendais simplement sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
" Damon Roche "
Damon Roche
Messages : 83
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Jurisprudence
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptySam 7 Sep - 14:48
_ Oh Dragonnet… j'espère que tu y réfléchiras à 2 fois maintenant avant de revenir dans mon Royaume., il en riait alors que toutes les choses qu'il avait modifié retournaient à leur forme d'origine et que ses sbires s’évaporaient. Puis il lui murmura, Mais tu devrais t'occuper d'Aela ce soir ou elle ne gardera en mémoire que de la frustration ~

Les ailes déployées, le détective doit se faire violence pour reprendre une forme humaine malgré la présence de ses cornes et de ses épaisses membranes ailées. Ses précédentes griffes ayant écorché la rambarde à cause de la force exercée sous cette tension. Magnus aurait voulu voler, s'échapper, mais c'était sans compter sur la véhémence de son réceptacle de se refuser à la quitter de nouveau. Alors il attendit, une évolution d'ailleurs dans sa transformation humanoïde. Ses yeux mordorés ont désormais entièrement absorbé les pupilles humaines de Damon. Il n'y avait plus rien, si ce n'est la sclérotique blanche et deux gouttes de cuivre sans leur tâche noir en leur centre l'y ornant. Mais en cet instant, ce sont deux icebergs teintés de cuivre, vidées de toute chaleur en observant Lutèce endormie, alors que sa petite esclave s’enquit de sa chaleur. Des caresses et des baisers, sans oublier ces petits mordillements qui l'auraient rendu dingue en temps normal. Mais lorsque le dragon était vidé de pétillement, n'y régnait qu'une neutralité sans faille et une froideur palpable. Il ne réagissait même pas à ses caresses, pourtant, il peut enfin jouir de l'absence de Lucifer. Mais Aela était sale maintenant, souillée par la semence de cette entité, et Damon n'aimait pas être sali. Non. Si ça ne tenait qu'à lui, il ne toucherait même plus jamais la souillure vampirique qui cherche tant à gagner de ses faveurs.
Soupirant lourdement par les narines, le détective finit par tourner son regard vers elle, agenouillée juste face à lui. Offrant cette laisse dans le creux des petites mains de son esclave. Il n'y avait qu'un moyen de se libérer de tout ça, il devait punir Aela. La punir pour avoir oser prendre son pied avec le diable lui-même. Non, il ne pouvait pas faire ça. Froid, dominant Aela en hauteur, sa raison balançait pour une domination préventive et attentionnée, tandis que son coeur lui dictait de la punir sans douceur, mais toujours dans le respect de ses conditions.

_ Tu, pardon Vous pourrez m'utiliser pour Votre plaisir, Monsieur Roche. Je serai à Vos ordres et à Votre disposition pour cette nuit, même avec Votre machine et Vos jouets.

_ ...

Par tous les saints, DaMagnus contemple sa petite Dracul'Pattes. Bien qu'extérieurement n'en montre rien, Damon n'en est pas moins déconcerté. Presque une minute de silence, alors que le lézard plonge son or vieilli dans son vert vampirique. Respiration lente, profonde. Damon n'a de cesse de peser le pour et le contre. Alors il ouvre très lentement les lèvres. La toisant du regard de la tête au pied, implacable.

_ Va prendre ta douche. Tu es souillée, surtout au niveau du sexe. Je t'attends dans la Salle Française, Demoiselle.

Son ton était plus doux qu'il ne l'aurait voulu, tout comme son regard. C'était sa petite fiancée après tout, mais il avait besoin de se la réapproprier. Il avait déjà montrer où se trouvait cette salle, il lui fallait passer par la chambre de Damon. Caressant cette laisse en cuir du bout de ses doigts, le détective baisse ses yeux sur le lien en cuir. Sa main droite remonte lentement la corde, alors que la gauche maintient la poignée. Une fois arrivé à son cou et toujours sans quitter es globes oculaires d'Aela, le vieux écaillé s'adoucit alors décrochant la laisse et le collier pour caresser en douceur son cou marqué par la sangle. Prenant en coupe son visage, il vient l'embrasser tendrement. Mais la colère est toujours présente. Il faut qu'il se reprenne, Roche se calme alors. S'abandonnant à ce fiévreux baiser langoureux, transgressant le véritable amour, du véritable homme. Non, ce n'est pas de sa faute, Damon devra porter le poids seul de cette soirée.
Rompant leur étreinte buccale, le dragon se redresse alors, caressant ses cheveu et s'écarte d'elle pour aller dans sa chambre et la salle de jeu.

_ Et pare-toi de tes plus belle parures ...

La voix de Damon était lente, une ténor léger qui pourtant était chargée de sous-entendus et de peine à la fois. Le dragon n'en tirerait aucun plaisir, mais il ne voulait pas voir sa fiancé payée à sa place. Il la regarde par dessus son épaules, puis détourne le visage, regagnant la salle. Silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
" Aela O'Donnell "
Aela O'Donnell
Messages : 84
Date d'inscription : 26/06/2017
Kreat
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) EmptyLun 21 Oct - 11:01
Tu étais là, à devoir te mettre à genoux pour qu'il daigne t'accorder un peu d'attention, à devoir placer ta fierté et ta peur de côté pour qu'il te regarde de nouveau et tout ça pour quoi ? Pour qu'il te dise que tu étais sale. S'il n'avait plus envie de toi, qu'il te le dise clairement, mais jamais tu n'aurais pu penser qu'il s'abaisserait à t'insulter. Ce baiser, tu n'arrivais pas à l'apprécier pleinement. Tu étais vexée Aela ? Oui. Et quand il te relâcha, tu ne dis, partant simplement pour t'enfermer dans la salle de bain.

Tu réglais l'eau de la baignoire, la regardant se remplir sans comprendre ce qu'il te reprochait. Tu étais souillée… Et à qui la faute, connard ?! Il avait bien pris son pied avec toi et après il osait dire que tu étais souillée ? Tu avais beau réfléchir et essayer de te rappeler ce qui avait pu se passer, tu ne comprenais toujours pas son changement brutal d'attitude. Non, tu n'irais pas le rejoindre puisqu'il te trouvait si sale et répugnante. Tu te glissais dans l'eau chaude et crevais d'envie de te faire du bien, mais tu n'en faisais rien. Si c'était à cause de ta libido qu'il te trouvait sale, tu n'allais pas lui donner ce plaisir de te trouver encore plus répugnante. Tes paupières se fermaient et des souvenirs bien récents revenaient alors. Ils se logeaient sur tes lèvres et au creux de ton cou. Ils faisaient doucement rejaillir entre tes jambes ce plaisir et le désir d'y goûter encore.
Tes mains descendaient lentement et finirent par se poser autour de ta taille, tu t'enlaçais simplement, ta nuque reposait sur le marbre froid tandis que ton crâne était en arrière. Tu pouvais te retenir, n'est-ce pas ? Oui, tu en étais capable. Tes doigts en étaient là preuve, ils s'agrippaient à ta taille, simulaient une étreinte plus forte pour te bercer d'illusions. Une douce illusion dans laquelle tu n'inspirais pas le dégoût à Damon, dans laquelle il avait encore envie de toi…

Endormie dans ton eau chaude depuis un certain moment, tu finis par te réveiller et sortir de ce petit bassin. Tu enfilas une simple nuisette et partis à la recherche de Damon. Tu avais une idée en tête. Et il paierait pour ça. Une fois ta cible trouvée, tu t'en approchas doucement, te logeant contre lui tandis que tes mains vinrent attraper son visage pour le forcer à te regarder. Il serait sous ton contrôle. L'hypnotiser n'avait jamais été une tâche évidente au vu de tes faibles pouvoirs mais peut-être que cette fois, ça avait fonctionné ? Une simple question pourrait te permettre de t'en assurer.

« Tu veux bien me masser le dos avant que je te domine ~ ? »
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty

/R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite)

MessageSujet: Re: /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) /R18\ Reviens-là Dracul'Pattes ! [PV Aela] (suite) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lame Spirit RPG :: Métropole :: Capitale :: Damon Roche-