Lame Spirit RPG
Malheur à toi pauvre âme !


Lame Spirit est un forum RPG fantastique à l'univers original
 

" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyMer 29 Mai - 21:42
Fatiguée comme après un retour de voyage, tu avançais sans franchement où aller. Papa te disais toujours qu’aller vadrouiller de bon matin pouvez changer les idées. Surtout après une chute durant un entraînement ou une mauvaise nouvelle. Ton dos te faisait mal. Dans la ville d’à côté, là où papa faisait ses affaires, il semblait y avoir du grabuge. Tes deux grandes oreilles dressées à l'affût du moindre problèmes. Ta curiosité poussa tes petites gambettes à se diriger vers les grondements de la population. Après une petit trotte, te voilà arrivée au pied de la ville. Soupirant, tu traversais la grande allée centrale, là où contrebande et commerces pas très légaux battait de l’aile.

Ce matin c’était un peu différent. Tu paraissais si calme, si paisible dans tout ce vacarme. L’enfer semblait t’entourer. Une odeur rance, une sensation d’asphyxie, tout ce cafarneum t’aurais énervé d’habitude. Mais aujourd’hui, tu n’es que l’ombre de toi-même. Ton père avait haussé le ton et tu avais osé lui dire certain chose qu’une fille ne devrait pas dire à son père. Tantôt noir, tantôt gris, tu fermais les yeux tout en avançant. Depuis quelque jours, tu ne te sentais plus sur la même longueur d’onde de ton père. Il était revenu d’un troc et depuis, il semblait plus distant, tu n’as plus le droit à certaine caresses qu’il t’accordait. Après 21 ans de cohabitations, il semblerait qu’il prend un chemin différent du tiens, ou peut-être est ce toi qui devrait commencer à t’en détacher. Tu poussais encore un long souffle d'exaspération. C’est difficile d’avoir des pensées ambigu pensais-tu alors en voyage un père enlacer son enfant pour la protéger des violences qui s’exerçaient dans la rue.

Parfois tu aimerais pleurer un bon coup. Et une fois les larmes terminés, que tous tes soucis se soit envolé, comme toi, tu aimerais vraiment t’envoler. Mais voilà ce qui devait arrivé, maladroite comme tu es ! Tu trébuches sur quelqu’un accroupi au sol. Tu n’avais pourtant pas de jupe, pas de talons. C’est bêtement vêtue d’un jean clair et un t-shirt blanc avec une petite laine beige que tu te redresse l’air mal à l’aise. Tu fais quelque pas en arrière et rougis. Mais voilà qu’une pierre perdue lancé par un homme s’abat sur ta nuque et t'assomme. Ça faisait déjà deux heures que tu étais partie de chez ton père, ce dernier allait s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyMer 29 Mai - 22:24

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Thaïs avait été désigné par son oncle Daniel partir en Ecosse à la place de sa mère, et ce pour des raisons bien précises. Acheter du thé noir à la bergamote, et des ressources premières. Mais surtout de l'alcool, étrange, ou pas ? Mais dites-bien, ce qu'il fait la solidarité de Lame Spirituelle, n'était rien d'autre que l'alcool. De la bonne liqueur pour réchauffer les coeurs, et ça fonctionne. Enfin, ce n'est pas le plus important. Le village a subit de violentes attaques, la moitié de la communauté avait sombré. La nuit avait laissé place à une averse de braises et de cendres, recouvrant les corps allant des nourrissons jusqu'aux vieillards. La Dame Launwitch y avait même rendu l'âme, jusqu'à se renaître tel un phénix de ses cendres pour accomplir sa destinée d'âme soeur, devenir une Ange. Malheureusement, la mère de Thaïs refusait ce cadeau, et pour ne rien arrangé, la Matriarche avait filé en coup de vent traquer ceux qui étaient liés à l'attaque dans la partie humaine. La belle rousse baisse ses yeux d'un bleu azur, perdant légèrement de son sourire, ses grands cils clignant nerveusement. Mais la médecin se reprend très vite, tout de blanc vêtue par une robe en coton épais moulant ses courbes. Quelle tristesse, Mère ne va jamais accepté son bonheur, depuis la mort de Père, Taïga n'a jamais pu véritablement s'en remettre. Occultant et effaçant même de sa mémoire beaucoup de sa propre vie .. pour que tout puisse lui revenir violemment peut après sa résurrection forcée par Grimmaltadel. Thaïs souffle délicatement, mais longuement, démontrant son désespoir à Dieu.
La trentenaire referme avec de gestes nobles sa longue veste d'un blanc cassé au style militaire jurisprudentielle. Sa chevelure strictement nouées sur son crâne, ornée de bijoux en or blanc. La jeune femme obsédée par la peur de vieillir semble prête à se marier, mais il n'en est rien. La Lockman était une douce nécromancienne distinguée qui voue sa vie au soin d'autrui depuis qu'elle-même avait frôlé la mort. Ses élégantes bottes montantes lui fait traverser une nouvelle communauté en conflit. Bien étrangement, l'humaine ne semble nullement effrayée ou même perturbé. Aucun projectile ne vient même la frôler, comme protégée par son aura de mort. Un pouvoir glacée, mais empreint de légèreté. Comme un décédant baiser mortel de la mort, un soulagement que d'embrasser la faucheuse s'échappant de Thaïs.

Chargée de plusieurs sacs, il manque à l'aînée femelle des Launwitch dernières bouteilles d'alcools. Mais voilà qu'elle cherche, sans trouver, et il faut dire qu'avec ces violentes altercations ... L'oeil avisé de Thaïs repère immédiatement le corps d'une jeune fille au sol, et une ange de surcroît. La rousse s'approche, plutôt inquiète, trottinant. Rejoignant ce bout de fille, elle vit avec peur que c'était une ange avec une ou plutôt deux paires d'ailes. Etrange. La personne qui était accroupis se redresse, et voyant que c'était une ange, se décide à lui faire du mal. Mais Thaïs porte son océan sur cette personne, toujours douce dans les traits de son visage emprunté à sa mère, l'agresseur se fige puis retombe inerte, comme frappé par un mal assommant. Et voilà que la Lockman baisse une nouvelle fois ses perle sur l’inconsciente. De son oeil expert, rien de grave de prime à bord. mais la situation s’envenime. Thaïs soupire, elle ne peut pas la laisser là.


Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven


L'ange était allongée sur un lit d'une chambre d'auberge au style rustique, voilà plusieurs heures qu'elle s'était évanouie. A son chevet, Thaïs élégamment assise avec les jambes croisés, lisant Germinal d'Emile Zola avec une paire de lunettes rectangulaire de lecture. Le calme semble régner, les confrontations s'étaient calmés. La Lockman avait été obligée d'emmener cette inconnue dans sa chambre à l'auberge, dans la ville à quelques kilomètres de village des contrebandiers. Elles étaient dans le territoires de la Métropole. Mais il faut dire qu'à cette ligne, les rebelles et les civils se mélangent facilement et très souvent occupés par les militaires. Au moins, elles étaient en sécurité. La jeune fille arbore ainsi un peignoir de chambre, nue en dessous, ses ailes correctement évasées. Thaïs ... Les avait tout simplement peignés durant son inconscience, leur prodiguant des soins, s'en occupant. Le pennage scintillait donc, comme directement descendu de la Voûte Céleste. Un plumage brillant et soyeux qui n'a d'égale que l'éclat de l'aube du Soleil sur un vaste manteau de neige, un spectacle de lumières juste magnifique et sans mot. La nécromancienne s'était aussi occupé de la masser, soigner toutes les petites imperfections de santé dont elle était victime.





Code:
<link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Gentium+Basic|Italianno" rel="stylesheet">
<div style="width: 600px; margin: 0 auto;"><img src="https://i.servimg.com/u/f16/19/42/25/65/vava10.jpg" width="600px" style="opacity: 0.6; box-shadow: 0px 0px 2px 0px; padding: 10px; border-radius: 1px; background-color: #FFF;"/><div style="width: 600px; height: 20px; background-color: #FFF; opacity: 0.5; color: none; margin-top: -150px; font-family: 'Italianno', cursive; font-size: 35px; padding: 5px; text-align: center;">Tkt sister, everything is okey !</div>

<div style="width: 600px; font-family: 'Gentium Basic', serif; font-size: 15px; text-align: center; opacity: 0.5; line-height: 10px; text-transform: uppercase; padding: 10px; color: #000; margin-top: 100px;">Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de [b]Père[/b] et de [b]Mère[/b].</div><div style="width: 600px; font-family: 'Times New Roman'; font-size: 15px; text-align: justify; line-height: 15px; padding: 10px; box-shadow: 0px 0px 2px 0px #000; border-radius: 1px;opacity: 0.6; background-color: #FFF; color: #000;"><span style="float: left; font-family: 'Italianno', cursive; font-size: 50px; padding: 5px;">T</span>haïs avait été désigné par son oncle Daniel partir en Ecosse à la place de sa mère, et ce pour des raisons bien précises. Acheter du thé noir à la bergamote, et des ressources premières. Mais surtout de l'alcool, étrange, ou pas ? Mais dites-bien, ce qu'il fait la solidarité de Lame Spirituelle, n'était rien d'autre que l'alcool. De la bonne liqueur pour réchauffer les coeurs, et ça fonctionne. Enfin, ce n'est pas le plus important. Le village a subit de violentes attaques, la moitié de la communauté avait sombré. La nuit avait laissé place à une averse de braises et de cendres, recouvrant les corps allant des nourrissons jusqu'aux vieillards. La Dame Launwitch y avait même rendu l'âme, jusqu'à se renaître tel un phénix de ses cendres pour accomplir sa destinée d'âme soeur, devenir une Ange. Malheureusement, la mère de Thaïs refusait ce cadeau, et pour ne rien arrangé, la Matriarche avait filé en coup de vent traquer ceux qui étaient liés à l'attaque dans la partie humaine. La belle rousse baisse ses yeux d'un bleu azur, perdant légèrement de son sourire, ses grands cils clignant nerveusement. Mais la médecin se reprend très vite, tout de blanc vêtue par une robe en coton épais moulant ses courbes. Quelle tristesse, Mère ne va jamais accepté son bonheur, depuis la mort de Père, Taïga n'a jamais pu véritablement s'en remettre. Occultant et effaçant même de sa mémoire beaucoup de sa propre vie .. pour que tout puisse lui revenir violemment peut après sa résurrection forcée par Grimmaltadel. Thaïs souffle délicatement, mais longuement, démontrant son désespoir à Dieu.
La trentenaire referme avec de gestes nobles sa longue veste d'un blanc cassé au style militaire jurisprudentielle. Sa chevelure strictement nouées sur son crâne, ornée de bijoux en or blanc. La jeune femme obsédée par la peur de vieillir semble prête à se marier, mais il n'en est rien. La Lockman était une douce nécromancienne distinguée qui voue sa vie au soin d'autrui depuis qu'elle-même avait frôlé la mort. Ses élégantes bottes montantes lui fait traverser une nouvelle communauté en conflit. Bien étrangement, l'humaine ne semble nullement effrayée ou même perturbé. Aucun projectile ne vient même la frôler, comme protégée par son aura de mort. Un pouvoir glacée, mais empreint de légèreté. Comme un décédant baiser mortel de la mort, un soulagement que d'embrasser la faucheuse s'échappant de Thaïs.

Chargée de plusieurs sacs, il manque à l'aînée femelle des Launwitch dernières bouteilles d'alcools. Mais voilà qu'elle cherche, sans trouver, et il faut dire qu'avec ces violentes altercations ... L'oeil avisé de Thaïs repère immédiatement le corps d'une jeune fille au sol, et une ange de surcroît. La rousse s'approche, plutôt inquiète, trottinant. Rejoignant ce bout de fille, elle vit avec peur que c'était une ange avec une ou plutôt deux paires d'ailes. Etrange. La personne qui était accroupis se redresse, et voyant que c'était une ange, se décide à lui faire du mal. Mais Thaïs porte son océan sur cette personne, toujours douce dans les traits de son visage emprunté à sa mère, l'agresseur se fige puis retombe inerte, comme frappé par un mal assommant. Et voilà que la Lockman baisse une nouvelle fois ses perle sur l’inconsciente. De son oeil expert, rien de grave de prime à bord. mais la situation s’envenime. Thaïs soupire, elle ne peut pas la laisser là.


[center]:star:  :star:  :star: [/center]


L'ange était allongée sur un lit d'une chambre d'auberge au style rustique, voilà plusieurs heures qu'elle s'était évanouie. A son chevet, Thaïs élégamment assise avec les jambes croisés, lisant Germinal d'Emile Zola avec une paire de lunettes rectangulaire de lecture. Le calme semble régner, les confrontations s'étaient calmés. La Lockman avait été obligée d'emmener cette inconnue dans sa chambre à l'auberge, dans la ville à quelques kilomètres de village des contrebandiers. Elles étaient dans le territoires de la Métropole. Mais il faut dire qu'à cette ligne, les rebelles et les civils se mélangent facilement et très souvent occupés par les militaires. Au moins, elles étaient en sécurité. La jeune fille arbore ainsi un peignoir de chambre, nue en dessous, ses ailes correctement évasées. Thaïs ... Les avait tout simplement peignés durant son inconscience, leur prodiguant des soins, s'en occupant. Le pennage scintillait donc, comme directement descendu de la Voûte Céleste. Un plumage brillant et soyeux qui n'a d'égale que l'éclat de l'aube du Soleil sur un vaste manteau de neige, un spectacle de lumières juste magnifique et sans mot. La nécromancienne s'était aussi occupé de la masser, soigner toutes les petites imperfections de santé dont elle était victime.</div><div style="font-family: 'Gentium Basic', serif; font-size: 8px; opacity: 0.7; text-align: center;">#iwhae pour <a href="http://epicode.variousforum.com">epicode</a></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyMer 29 Mai - 23:30

Tkt sister, everything is okey !


All I want, i'ts nothing more, to hear you knocking my door, 'cause if i could see you face one more, I could die as a happy man i'm sure.
C’était doux, comme lorsque Papa passe ses paumes sur tes épaules lorsque tu force trop. Il devait être mort d'inquiétude depuis le temps. Surtout que tu n’avais pas répondu à ses appels. Voilà que toi qui à la grâce d’un albatros, te voilà aussi rayonnante qu’un colombe au petit matin. Ton coeur se serra très fort, te fit écarquiller les yeux, tes petites mains se contractèrent sur les draps de la jeune femme à tes côtés. Lorsque toi, Merry tu porta le regard sur le corps de cette femme. Non étrangement, tu te sentis un peu envieuse. C’était tous ce que tu aurais voulu être. Une femme, à la cheveux flamboyante, de très bonne famille, aux airs de princesses. Tes prunelles, pourtant si belles à mes yeux, se bordèrent se larmes cristallines. Pourquoi était-elle si belle. Et ce regard ! Ce regarde ne te rappelle que les yeux de ton père qui te dévorait. Les draps sur lesquelles tu étais posé semblait si doux et réconfortant que tu ne pu t’empêcher de refermer tes paupières, si lourdes. Ton bras maladroitement s’allongeait pour toucher les cheveux de la jeune femme, comme à l’époque où tu pouvais encore caresser ceux de ton père. Oubliant ton adoption, tes lèvres s'entrouvrent bafouillant quelque mots incompréhensibles. Un bel amalgame que tu venais de faire. Elle ressemblait tellement à ton père adoptif, que tu n'as pas pu t'en empêcher.

“Ma- man..”

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Et ton regard se brouilla pour laisser place au sommeil. Ton bras retomba contre le lit, comme un sac à patate. Ton téléphone dans la poche de ton gilet se mit à vibrer. Et à la fenêtre on pouvait apercevoir, un homme, très grand. Demander son chemin, un téléphone à la main, demander encore et encore à la population en se protégeant avec sa cape. Ce qu’il demandait ? Il te cherchait surement ce jour là Merry. Et bon dieu qu'est qu'il semblait inquiet. Même si la vie est parfois ainsi, affreusement inquiétante, ce vieil homme ne semblait pas vouloir s’arrêter de trottiner de personne en personne conscientes. Merry, tu n’aimais pas t'aventurer dans la ville, seule. Papa te le répétait bien souvent, il fait trop froid, là où il va. D’ailleurs ne sachant jamais ce qu’il pouvait se passer, quand ton père parfait, il tenait à ce que tu ne lui dise pas “au revoir”, mais “ Adieu mon père”. C’était arriver un jour, tu devais avoir 10 ans ? Les cloches sonnait midi, tu n’était pas rentrer la veille et ca faisait bientôt plus deux jours que qu’il n’était pas rentrer. Ca ta fais tellement peur. Ce jour ci, lorsqu’il revenu. Vous avez déménager en Écosse.



Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyJeu 30 Mai - 0:03

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Nécromancienne qu'elle était, Thaïs n'avait jamais voulu enfanter de peur que son enfant redevienne un immortel à cause de la malédiction de la famille Launwitch, et c'est pour ça qu'elle avait adopter cette petite sirène, Loreleï Launwich qui pri le nom de sa grand-mère et non de sa mère. La jeune femme était perdue dans ses pensées, étrangement, le suicide de Taïga l'a replongé en pleine nostalgie du passé en pleine lecture. Cependant, telle n'est pas la surprise de la Lockman lorsqu'elle entend un bruissement venant du lit. Pivotant légèrement son visage sensuel et candide aux traits de sa mère, Taïga, Thaïs cligne de ses longs cils avec curiosité. Cette inconnue vulnérable semble tellement épuisée. La nécromancienne esquisse un faible sourire maternelle, elle recouvre la main de cette fille de ses longs doigts fins vernis d'ivoire, comme pour la rassurer.

_ Ma- man..

La mortelle aux pouvoirs penche légèrement le visage, plutôt surprise, pourquoi tant de douleur s'exprime-t-il ainsi dans les prunelles de cette Ange ? Soufflant d’amertume, Thaïs ne peut s'empêcher de lui susurrer des mots doux, la berçant en caressant sa chevelure toute touffues de noisettes. S’assurant que l'inconnue puisse récupérer tranquillement. Un léger malaise subsiste malgré tout, alors qu'elle observe la petite femelle sombrer dans l’inconscience de nouveau. Cela lui rappelait ces longues heures où sa propre fille adoptive Loreleï rentrait épuisée et frigorifiée de ses fuites de la Police à cause de sa condition. Thaïs passait des heures à la bichonner. Et d'ailleurs, la mère avait fini par élever seule son trésor, tous ses maris morts de vieillesses. En réalité, la Lockman est une fine manipulatrice quand il s'agit d'amour et de plaisir charnelle. Allez-vous seulement la croire si elle vous avoue qu'elle était encore vierge du haut de ses .. quoi .. 50 ? 60 ans ? Thaïs avait depuis très longtemps perdu le compte de son âge véritable, maintenant cette apparence de femme médecin de la trentaine. Jamais, jamais elle ne veut oublier l'héritage de Père. Ses cheveux d'un rouge sang, Ses perles océaniques qui ont tant fait chavirer Mère à chaque fois qu'elle les voyaient. Thaïs peut voir l'âge véritable de Taï' lorsque sa vieille mère la voit, elle paraît ainsi comme une femme très vieille ... et non pas dans la quarantaine. C'est ce qu'elle est en réalité. Et les traits de son visage, ses lèvres fines, ses pommettes hautes, ce corps aux courbes indécentes et à la poitrine généreuse. Un cadeau de Mère. Oui, c'est son héritage...

_ Hmm .. Vous me manquez tant, Père... ne peut s'empêcher de murmurer Thaïs.

La nécromancienne met bien quelques instants à entendre le son distinctif d'un téléphone portable. Cambrant faiblement son dos, l'humaine sursaute de surprise, ou très subtilement. Pourtant ce n'est pas le sien alors .. Oh !
Rapidement, la Lockman attrape le gilet de cette inconnu pour sortir un vieux cellulaire qui vibre. Qu'importe qu'elle nom s'affiche ou numéro. Elle décroche, c'est sûrement un proche de cette adolescente très inquiet. Elle se racle la gorge, parlant d'une voix clair, rassurante. Son timbre n'est pas cristallin, il est plutôt léger aussi clair que de l'eau de roche purifié par les sources montagneuses. Si Mère était très sensuelle et mielleuse par moment, sa fille est bien plus subtile, polie, calme. elle s'annonce, par habitude professionnelle, sans se douter une seconde de l'identité de la personne au bout du fil.

_ Bonjour, je me présente. Je suis Thaïs Lockman, je suis médecin. J'ai avec moi probablement la personne qui fait l'objet de votre appel. Ne vous en faites pas, elle va très bien, nous sommes en sécurité dans l'auberge au centre du village. La petite est endormie et soignée. Pourriez-vous vous présentez s'il vous plaît ? Je me fais un devoir de vous conduire à nous. Je vous le promets.
Revenir en haut Aller en bas
" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyJeu 30 Mai - 0:54

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Merry, les yeux clos tu aurais pu sentir l’aura de ton père adoptif, à 50 mètre à la ronde. Ton corps frémit lorsque l’homme à la longue cape ouvrit la porte de l’auberge.

-Bonjour Madame, Abraham Winderberg. Ma fille est donc bien avec vous merci.

Tendant oreille, l’on pouvait entendre, malgré la musique et le brouhaha d’en bas, les gens offusqué et gêné de la présence de cet homme qui ne se gêne pas pour tous les bousculer. Toi, sa fille, sa vie, son objectif, son médicament était à l’étage, pas besoin de demander la porte. L’odeur suffisait à te pisté. Mais avec toutes les pauvres âmes dans la rue il était plus difficile de te sentir. Les escalier grondait, frémissait, craquais et hurlait. Aussitôt dit aussitôt fait, Il lui avait déjà raccrocher au nez. L’homme vêtue d’une large et lourde carpe à capuche noir, de large de bottine à sangle, il s’empressa d’ouvrir la porte, vivement. Toi allongé, La jeune femme rousse à ton chevet. Un pas, deux pas, il ferma la porte en la claquante. Discrètement il fit un mouvement de moulinet avec son index droit. La porte à cette action se ferma à double tour. On c’est jamais assez prudent se disait-il souvent. Il avança d’un pas ferme et assagit vers la jeune femme. Mais ton père boitait. C’était une première pour toi Merry, bien que soit endormis. Dressé, fièrement, il baissa les yeux vers la jeune femme. Sans en montrer la moindre expression, son coeur lui frappa la cage thoracique à deux reprise.

-Veuillez excusez mon entré Madame. Déclarait-il d’un voix chaude et réconfortante. Vous êtes d’une beauté sans pareil. Seulement. Si je puis me permettre, je vous déconseille de sortir ainsi au village ce soir. Non pas que je doute de vos talents pour combattre ou vous défendre, mais une mauvaise rencontre n’est jamais très loin.

Abraham avait un visage long et carré, des rides, force de l'âge ornait ses yeux, son front, ses lèvres et tout ce qu'il s’en suis. L’on pouvait apercevoir de l’Homme , ses yeux azure pâle, très effilé par le temps. Bientôt ses iris deviendront blanc comme la neige. Alors cet homme sera aveugle. Mais son adora persistera. Il n’avait d’autre choix. Les nekomata vieillisse mal avec la vue. L’homme écoutait la jeune femme parler, le père qu’il était déposait son regard sur toi, l’air désolé. Il fit le tour du lit et plie le genoux au sol. Sa cape ramassé en plein de petit plies au sol, laisser à voir une queue de chat, une masse de fourrure blanche qui, il faut l’avouer est compliqué à dissimuler. Ton odeur avait changé, ce n’était ni celle de ton père, ni la tienne, tes plumes avait été choyé et tes petites plaies de tes aventures dans les arbres n’étaient plus.

-Dans quel état l’avez vous récupérez ?

Faisant mine de ne pas avoir reconnu la femme médecin, l’Homme persistait à ne pas croiser son regard. Et il savait que tu étais de petite constitution, pas très forte et petit système immunitaire. Se passant sa large de paume rêche contre toute la longueur de son visage, L'homme souffla tout l'air imaginable de ses poumons pour mieux les regonfler par la suite. Cette situations ne devait pas trop tarder, Abraham était dans l’embarras et toi tu restait encore inconsciente, idiote.








Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyJeu 30 Mai - 14:09

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
La voix de cet homme au bout du fil se révèle être un certain Abraham Winderberg, inconnu au bataillon. Thaïs n'avait même pas eu le temps de répondre qu'il a déjà raccroché, la nécromancienne fait une petite moue mais laisse couler. C'est donc le père de cette fille, la médecin patiente son arrivée qui ne tarde pas à entendre le vacarme à l'accueil. L'aînée des Lockman a une bonne oreille, aussi parfaite que celle de sa musicienne de mère. Non, la nécromancienne doit se reprendre, il est très rare pour elle de divaguer autant dans le passé. C'est une mauvaise farce de Dieu, ce n'est pas possible. Remettant correctement en place une mèche rebelle dans coiffure stricte qui laisse deviner une longueur lui arrivant jusqu'en bas des omoplates. Une cascade flamboyante maintenue par des liens d'or blanc, c'est que la Lockman aime se faire belle du haut de ses 29 ans faussées. Chut, ne dites jamais à une femme qu'elle a au-delà d'un certain âge, vous risquez amèrement de le regretter.
Un homme vieux entre en trombe dans la pièce, faisant claquer la porte avant de la fermer à clef. La jeune femme n'a pas le temps de réagir que ce vieillard boiteux les gagne en hauteur. Il grand, très grand, encapuchonné dans cette épaisse cape sombre. Comme si la lumière s'y meure. La jeune femme se fige un instant, se perdant dans la contemplation de cette silhouette. Surtout dans ces perles d'un bleu hivernal. Thaïs y décèle immédiatement le symptôme typique de la perte de vue mêlée à l'âge. Ce mâle en jette littéralement, voilà bien le genre d'homme que Mère envers qui pourrait succomber, ou du moins, se plaire à me détailler de la tête aux pieds. Mais Thaïs se retrouve en plein désarroi, les prunelles du père sont perçantes.

_ Veuillez excusez mon entré Madame déclarait-il d’un voix chaude et réconfortante, vous êtes d’une beauté sans pareil. Seulement. Si je puis me permettre, je vous déconseille de sortir ainsi au village ce soir. Non pas que je doute de vos talents pour combattre ou vous défendre, mais une mauvaise rencontre n’est jamais très loin.

Thaïs lève avec une lenteur de noblesse sa longue main droite, signifiant qu'il n'y a aucun soucis. Le fixant toujours de cet air doux et candide. Il en faut bien plus à la Lockman pour la faire rougir, mais cette dernière hoche simplement la tête pour signifier que les paroles de cet Abraham la touche beaucoup. Il est vrai que l'on sous estime beaucoup la fille de Père et Mère au vu de son physique fragile et ses manières de princesse. Mais il n'en est rien, Thaïs est une puissante nécromancienne.

_ Il n'y a point de soucis M. Windergerg, répond-elle aimablement.

Pendant ce temps, le père fixe sa fille d'un air inquiet. Thaïs eu un pincement au coeur en observant la scène, mais surtout à voir cette queue blanche angora sortir de sous la cape. Elle se laisse à penser à ... son propre père. Que Nenni ! Ce n'est pas normal, le visage de la doctoresse se décompose légèrement en perdant son regard vers le vide. Velkan était aussi un Nekomata, et sa fille aurait dû l'être, mais le démon de sa mère avait dévoré sa parti démoniaque, faisant d'elle une parfaite humaine aux pouvoirs de nécromancie légués par le sang des Launwitch. Mordant subtilement sa lèvre inférieure, la Lockman secoue faiblement la tête pour se reprendre de cette morsure douloureuse de l'absence de son père. Egregario était maintenant un Ange, ayant obtenu son salue. Même s'il avait tué le père de Thaïs et son frère, Takehiko. Thaïs avait appris à pardonner, mais pas Taïga qui aujourd'hui en ayant retrouver la mémoire cherche à se punir par tous les moyens. Mais Thaïs ne peut rien faire pour l'aider, c'est un de ses deux hommes de sa vie dont elle a besoin. D'être secouée, et Thaïs est bien trop respectueuse pour ça. La voix d'Abraham la tire de ses pensées, elle redresse légèrement la tête, se père n'a d'yeux que pour l'état de sa fille, ce qui est compréhensible. La doctoresse se racle alors la gorge, afin de parler distinctement.

_ Commotion cérébrale à la tête dû à l'impact d'un projectile à grande vitesse, inconsciente au sol. Ses ailes souffrent aussi d'une sérieuse insuffisance musculaire, ce qui fait qu'elle ne puisse pas voler ou très peu. Quand à son pennage, il était en mauvais état, je pense que votre fille le maltraitait d'une manière ou d'une autre en attachant ses ailes je pense, car son fluide angélique qui est la source de ses pouvoirs ne recouvraient plus ses plumes ou très mal. Je les ai peignés et soignés, son fluide circulent mieux. Mais il va falloir faire une rééducation pour ses appendices, parce que votre fille souffre aussi de sérieuses lésions au niveau de la colonne vertébrale du au poids conséquent de son armature dont elle n'a pas dû apprendre à s'en servir correctement pour éviter de se blesser... c'est un syndrome typique que je rencontre chez les Anges hybrides qui sont refusés à la Voûte Céleste.

Thaïs finit par se taire, s'empêchant d'aller trop loin dans la technique. Au moins elle avait tout pu expliquer. Se redressant en époussetant sa robe blanche de coton moulant son corps, la rousse se met debout, arborant toujours cet air calme et professionnel. La doctoresse s'apprête à prendre parole, mais son propre téléphone bien plus moderne se met à vibrer. En une seconde, une petit dispositif se retrouve placé à l'oreille de Thaïs, puis une loupiote verte et le cellulaire cesse de vibrer.

_ Thaïs ! Il va falloir que tu rentres vite au manoir familiale, Mère devient bien une Ange et elle porte des traces de lacérations aux niveaux de ses racines là où son en train de pousser ses ailes, se met à paniquer une voix presque enfantine à l'autre bout du fil.
_ Chut, calme-toi Eden, tu es aussi une guérisseuse, tu peux gérer les soins en mon absence. Comment sont ses pousses au niveau de son fluide ? Est-ce un mélange de vert d’émeraude et d'azur où y'a-t-il du sang à l'intérieur des pousses ? rassure de sa voix mature Thaïs sa propre petite soeur de 19 ans.

Un bref instant de silence. Puis le bruit qu'on reprend le micro, la rousse reste fidèle à elle-même, un sang froid à toute épreuve. Mais ce n'était pas Eden.

_ Il n'y a pas de plasma dans son armature, Taïga est cependant sur la tombe de Takehiko et Volker depuis ce matin, elle refuse de rentrer. Apparemment, elle a retrouvé toute sa mémoire et même celui de sa première incarnation. Hmm .. elle n'est vraiment plus la même depuis l'attaque du village, tonne simplement Daniel.
_ Oncle Dan, je crois que Mère a besoin d'un peu de temps, elle a vécu plusieurs traumatismes en l'espace d'une nuit. Elle ajuste besoin d'un peu de temps. Il faut que je te laisse, je suis occupée.

Daniel se met à gronder, puis raccroche. La rousse soupire longuement, mais toujours avec légèreté. Enlevant le dispositif de son oreille, l'adulte la met dans la poche de sa veste avant de se retourner vers Abraham et sa fille toujours inconsciente. Les observant. Du moins, par directement.

_ Excusez-moi, ma mère est souffrante, j'ai dû échanger avec ma soeur. Bon, dites-moi Abraham, j'ai vu que vous boiter ... ne voulez-vous pas que je puisse jeter un d'oeil ? Ah ! Et ... votre fille m'a appelé maman, je pense qu'elle était en plein choc ou divagation. Excusez-moi, ceci ne me concerne pas..


Revenir en haut Aller en bas
" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyVen 31 Mai - 19:17

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Des bouteilles cassées dans le hall de l'auberge, c’est ce qui résonnait dans tes oreilles Merry. Depuis tes peines d’amours, tu as peur de ne jamais pouvoir ressentir ça, ce petit truc au fond de toi à nouveau. Chose dérangeante tu ne le ressens bientôt que pour ton père. Cette petite chose qui fait pétiller ton coeur. Tu sais que c'est complètement dingue de croire en des choses aussi stupides. L’amour avait détruit plus d’une fois ton père, et en étrange ouvrant tes paupières, tu pouvait lire le mal être sur le visage de ce dernier. Il jetait de temps en temps des regards à cette femme. Etait-ce elle Taiga ? Ca ne devait pas être si simple. Mais après réflexion, en effet, ce n'est pas si simple. Maintenant tu t'en souviens, ça te ramène au jour où tout ce sentiment à commencé. Quand ton père te parlait de ses enfants et de sa “défunte” femme. Quand il parlait d’elle, il aimait à mettre en guillemets le terme de femme et de disparu, défunte, oublier. Tu supposes qu’elle était alors encore vivante, mais morte à ses yeux. Ton petit coeur d’adolescente en ce temps là, frétillait quand ton père te prenait dans ses bras, que sa chevelure encore rouge l'enveloppait et qu’il déclarait: “Il est temps de tout envoyer balader, partir et tout recommencer à zéro”. Mais encore une fois, ce n'est pas si simple. Tu aimerais être pleines d’espoir à la conquête du monde et partir avec lui pour finir tes jours à ses côté. Mais ce n’est pas correct. Et le monde continue de tourner, et dans tes rêves tu te perds, t’imaginant une fois aux côté de ton père, une fois aux côté de tes anciens amants. Enfin… Amants, il faut préciser que tu n’en a eu que deux, dont une récente maltraitance. D’où tes pleures récurrent le soir. Mais trop curieuse, voilà que ton père porte à nouveau ses yeux sur toi, alors tu les fermes, comme inconsciente, pour écouter le reste de leur conversation. Qui était-elle ? Est-ce-que papa allait la retenir ? Et si oui, pour quelles raisons ?

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

_ Excusez-moi, ma mère est souffrante, j'ai dû échanger avec ma soeur. Bon, dites-moi Abraham, j'ai vu que vous boiter ... ne voulez-vous pas que je puisse jeter un d'oeil ? Ah ! Et ... votre fille m'a appelé maman, je pense qu'elle était en plein choc ou divagation. Excusez-moi, ceci ne me concerne pas..

-Ne vous méprenez pas ma jambe ne me fait pas souffrir et ma fille à perdu sa mère il y a longtemps. Malheureusement, c’est ce qui arrive parfois dans une vie.

Abraham aimait à se comporter comme un être humain, dans un monde humain, banale et à parler comme un humain. Chaque matin, il faisait en sorte de sentir l’humain. Pour faire croire à la population qu’il était humain. Et dans ses rêves, il se sentait humain, avec une vie limité. Et il faisait tout pour. Mais voilà qu’une fois de plus ses yeux croise ceux de la jeune rouquine. Des souvenirs, ils reviennent si vite en mémoire mais vous abandonnent bien trop tôt… En une fraction de seconde il se vit autour de la cheminée, Thais sur les genoux, Takehiko dans ses bras et Taiga à ses côtés. Ses prunelles se perdait dans le bleu du même azur des yeux de la femme. Quelques minutes se prolongent ainsi. L'homme à la chevelure argenté en était sur, même si ele avait grandit et prit de l'âge, l'odeur reste la même dès l'enfance. Thais sa toute première fille était en fasse de lui et encore une fois il ne savait pas comment réagir, mauvais père dirait-on. Non. Un père trop aimant peut-être, oui. Mais trop saccager par la passé pour apaisé le présent. Se secouant la tête, il reprit ses esprits.

-Je crois que je suis plein d'espoir, rit-il d’un ton sarcastique. Enfin, son regard se reporta sur sa progéniture. Je ne pense pas que cette enfant veuille voler un jour et je ne la forcerait pas, voyez vous ?

Abraham porta sa main gauche sur ton front, caressant tes petites boucles de noisettes.



Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyLun 10 Juin - 10:39

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Abraham continu d'apporter des caresses à la chevelure rebelle de la petite ange devant les yeux attendris de Thaïs, et ce, pendant que le vieil homme lui répond que tout allait pour le mieux avec sa jambe et sa fille. Soit, la médecin décide de laisser passer, hochant légèrement la tête pour lui montrer son accord. Le silence dans cette conversation est comme un invité d'honneur, se faisant une place digne des plus grandes royautés en instaurant une ambiance profonde de réflexions et de non-dits. Et si les prunelles de la rousse ce sont perdues dans la contemplation de la scène avec le père et la fille, cela est au tour de l'étranger de se perdre cette fois dans les perles océaniques aux terres aborigènes de la petite Lockman. La nécromancienne ignore combien de temps s'écoule avant que le vieillard ne secoue la tête pour se reprendre, sûrement une absence liée à l'âge. Mais ça serait de mentir que de dire qu'une étrange vibrance de l'âme d'Abraham avait émané lorsqu'ils s'étaient profondément observés. Comme un faible écho perceptible, et ça, Thaïs l'a bien ressenti. Etrange, trop étrange.
Elle décide de se redresser, les paroles de Winderberg l'aidant à reprendre son professionnel, et ce n'est pas plus mal. La grande doctoresse se redresse de manière élégante, telle une grande dame de société en croisant ses mains sur son ventre, observant toujours la scène. La contrariété ne semble pas la gagner, si ce n'est une subtile désespérance lui tirant ce sourire fin et indescriptible.

_ Je comprends tout à fait, M. Winderberg. Mais voyez-vous ? Je soigne des anges depuis très longtemps. Et si votre fille n'apprends pas à muscler son armature et à s'en servir un minimum à défaut de voler, elle en souffrira atrocement, et l'atrophie frappera le pennage de votre fille et ce, sans parler des danger de la convoitise de ses ailes. De plus, si Merry continue comme ça, son dos va présenter de graves lésions à cause du poids conséquent de son armature et de sérieux troubles d'équilibres. Même si elle ne veut pas voler, au moins apprendre et faire des exercice et en pratiquer pour que ça n'atteigne pas sa santé de manière irréversible ... mais ça, vous en faites ce que vous voulez, termine Thaïs avec un ton neutre.

Le jeune femme n'était ni bonne ou mauvaise, en réalité, elle faisait juste son devoir de guérisseuse et de prévention. Les temps sont dures dans le No Man's Land, et le danger est partout. Bien que Thaïs soit une perle de noblesse, elle ne reste pas sans défense face à des ennemis. Fermant un instant ses yeux aux grandes cils, les petites tâches de rousseurs de la doctoresse semble plus apparentes maintenant que ses yeux bleues étaient un instant cachés par ses paupières. Mais elle les redresse plutôt rapidement, posant délicatement sa main sur l'épaule de ce vieil homme avec une douceur incomparable.

_ Je ne veux pas remettre en cause l'éducation de votre fille, mais je souhaite vraiment vous éviter une tragédie à votre famille, car votre fille est une immortelle, mais vous, vous vieillissez. Et je pense que vous préférez partir en paix de savoir Merry capable de se défendre plutôt que de laisser une femme qui éprouvera beaucoup de difficulté à s'en sortir avec une paire d'aile atrophiée, inerte, appauvri et détruisant à petit feu son corps. Croyez-moi, j'ai failli perdre ma fille adoptive à cause des dons qu'elle rejetait sur ses propres pouvoirs, et j'ai vu beaucoup d'enfants et de parents mourir à cause de remords pour ce genre de situation ...

Elle se perd un instant, mais finit par se redresser avec convenance, recroisant ses mains devant elle, prête à recevoir toutes négations à son encontre. Après tout, c'et une doctoresse et elle sait de quoi elle parle, les soigneurs sont peut-être les seuls inconnus à pouvoir se permettre de s'immiscer autant dans la vie des gens pour leur bien. Mais s'ils préfèrent s'autodétruire, ThAïs ne les forcera pas, au moins, elle les auras prévenu. Et ce vieil homme et Merry n'échappent à la règle. Mais avant qu'elle ne puisse entendre la réponse d'Abraham, le téléphone de la doctoresse se met de nouveau à vibrer. Se retenant de pousser un soupir, l'humaine se retourne pour prendre son oreillette qui ne tarde pas à afficher une diode verte.

_ Thaïs ... souffle simplement la voix de Taïga avec un amour indescriptible envers son aînée comme un soulagement.
_ Oui Taïg-.. Mère, je suis là, sourit malgré tout la fille.

Quelques échanges de paroles de firent en une langue qui ne tenait pas du français, ni de l'anglais, mais une langue morte. Celle qui était pratiquée sur les abords du Nil durant l'Egypte Ancienne, ou plus exactement le vieil égyptien. Les mémoires de Taïga se sont mélangées depuis sa résurrection, et fort heureusement que Thaïs avait très vite appris ce dialecte très jeune lorsque sa mère l'emmenait dans leur crypte familiale dans la Vallée des Rois. Mais elles reviennent vite aux français moderne, surtout lorsque Thaïs décide de couper court.

_ Maman, tu es vraiment une grand-mère malgré ton apparence de femme mûre. Tout va bien de mon côté, ne t'en fais pas. Je ne sais pas pourquoi tu as ce mauvais pressentiment, mais maintenant que tu es revenue d'entre les morts avec une paire d'ailes, tu dois prendre soin de toi. Tu es une Ange maintenant, tu as changé, et en bien mieux, fait le pour la mémoire de Tak' et de père. Par contre je dois te laisser, je ne suis pas seule. Et ne me dérangez plus, par pitié.

La jeune femme raccroche sans attendre la réponse de sa mère, levant les yeux au ciel. La diode s'éteignant.
Revenir en haut Aller en bas
" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyMar 21 Juil - 3:59
vava10.jpg
Tes ailes étaient en danger. C'était la première fois qu'Abraham devait prendre soin d'un ange. Non pas qu'il ait des problèmes avec l'éducation en elle même. Mais on ne peux dire que ton père adoptif soit très délicat en terme de santé. Pourtant le vieillard connaissait beaucoup d'espèces autrefois. Il savait, Il savait... Il savait que la jeune fille que tu étais avait déjà des douleurs récurrentes au bas du dos. Des problèmes récurrents de lombaire. Et dieu savait à quel point cela pouvait t'être désagréable.

-Je ne veux pas remettre en cause l'éducation de votre fille, mais je souhaite vraiment vous éviter une tragédie à votre famille, car votre fille est une immortelle, mais vous, vous vieillissez.


Le vieil homme fronça légèrement ses sourcils. Il y a longtemps, le mot immortalité lui était plus que naturel. Familier. Ce sentiment d'être en la présence d'immortels lui remémora ses jeunes années en présence de sorcier, vampires et d'autre créatures au saint d'un espace temps différent du notre. Abraham plongea son regard dans les tiens, merry. Tu es tout ce qui lui reste. La confiance n'a jamais été le fort intérieur de Velkan, ni volker d'ailleurs. Mais toi tu n'en savais rien. Et désormais les deux n'était plus. Et Abraham le savait bien. Il vieillissait et cette idée n'était que trop désagréable. Merry, tu étais encore trop jeune et il ne supporte pas l'idée de t’abandonner si jeune. Tout ça à cause de la vie. Mais vous savez à cette âge on ne sait jamais quand est ce que l'ange de la mort vous prends. Que cela peut être désagréable et douloureux à notre mémoire active. Quand la cloche sonne votre mort. Le décès ne peut être que plus désagréable. Toi petit plume dans son lit, tu ne t'en préoccupais pas trop, tu as toujours au fond que ton père est immortel. Et je pense que tu sacralise un peu trop cette idée.

-Tu es une Ange maintenant, tu as changé, et en bien mieux, fait le pour la mémoire de Tak' et de père. Par contre je dois te laisser, je ne suis pas seule. Et ne me dérangez plus, par pitié.

Les yeux plissés du vieillard s'écartait à l'entente du surnom "Take". Abraham fit face à la belle rouquine.


-Tak ? Haha, tiré du prénom Takehiko ? déclara -t-il avec un léger rictus au coin de la lèvre.

Merry, tu savais presque tout du passé de ton tuteur. Et Abraham ne savait pas ce qu'était devenue son fils Takehiko. De lourds souvenirs revenu a sa mémoire et inéluctablement à la tienne. Il déposa sa main contre son poitrail et resserra l'emprise de sa main contre son torse, plissant son vêtement. Ca faisait l'effet d'un battement de cœur raté. L'ancien nekomata était trop vieux pour ce genre de ressentis. Le temps lui était compter. Il releva le regard vers la gracieuse demoiselle aux airs de princesse.

-Excusez mon indiscrétion, ça ne me regardait sur aucuns plans, mais je ne puis m'empêcher d'assimiler ce surnom à ce fantastique auteur japonais. Le connaissez vous ? Merveilleux n'est-ce pas !

Il fallait vite faire diversion. Et faire un rapide rapprochement. Ce n'est pas que ça le dérangeait vraiment plus que cela. Mais son ouïe était toujours aussi fine. On ne lui enlèvera pas ça au moins. Sans cacher que le timbre de voix de l'interlocuteur à l'autre bout du fils, n'était en rien discret. Son regard affirmer et tranchant perçait les prunelles de la jeune rouquine lui faisant fasse. Thais lui manquait énormément et rien qu'à sa main sur ton front, tu arrivais à ressentir ce que ton père éprouvait. Alors, tu ouvris les yeux. Un regard triste, mais apaisé. Ton père ne reportait pas son regard sur toi, et égoïstement tu te dis dans ton fort intérieur que ce n'était pas juste. Qu'elle était bien trop belle. Alors tu a voulu prendre la parole et arrêter de feinté l'inconscience, mais ton père te devança.

-Si je puis me permettre une seconde indiscrétion Mlle. Juste par déduction, ce sont vos parents qui vous ont appris les soins de ce type, avant votre vocation d'en devenir doyenne je veux dire ?

Elle avait le teint d'une poupée et les cheveux d'une princesse des comptes de fée. Le roux qui ornait sa chevelure serait passé au dessus du nez d’Abraham, s'il n'avait pas reconnu le brin de voix de Taiga à l'autre bout de fils. Bien que sa fille soit à côté de lui, il aurait bien voulu arracher le cellulaire de cette dernière pour écouter une énième fois sa promise du passé. A quoi ressemblait-elle  aujourd'hui ? Avait-elle le même parfum qu'autrefois ? Quand elle entrait dans une pièce elle embaumait tout l'espace. Elle le rendait fou. Il en a avait quitter sa première femme. Mais aujourd'hui ce papa d'une immortel était un vieil homme. Il est loin le temps ou les combats, les coups d'états et les garden party étaient de rigueur. Aujourd'hui, Abraham avait changer d'identité, de vie et l'amour ne faisait que border ton lit merry. S'asseoir autour d'une table avec un bon bol de lait chaud, un vieux jeu de cartes et des stratégie mise en place pour te battre à plate couture. Voila de quoi il était plus question désormais. Il faillait maintenir ta bonne humeur, et il fallait que ton père remplisse son rôle de papa. Après tout il devait te convaincre que tu n'étais pas un monstre, toi petit boule de plume. Lui et toi, êtes une famille. Te redressant, tu enlaça la paume d'Abraham et tu déclaras avec un petit sourire:

-Elle est jolie...
Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyMer 22 Juil - 23:27

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
La mère de Thaïs s'était enfin calmé, sa voix jazzie était comme une douce mélodie aux oreilles de la doctoresse. Mais les dires de ce fameux Abraham était terriblement troublant pour Thaïs. Pourquoi son comportement le rendait encore plus étrange ? Le vieil homme était comme choqué ou bien en état de fragilité avancé. La nécromancienne doit se faire violence pour ne pas froncer les sourcils devant cet étrange scène. Quelques secondes de silence où Thaîs se tourne complètement face au vieil homme. La belle ouvre ses lèvres afin d'émettre ses paroles, mais son interlocuteur la coupe avant pour essayer de se rattraper, une sorte de pirouette de rattrapage pour ne pas éveiller des soupçons. Expulsant l'air de ses poumons la princesse de Lutèce avise longuement son père dont elle n'avait aucune idée de sa réelle identité.
Faisant une légère moue, la fille biologique d'Abraham affiche une mine de réflexion, plongeant à la fois dans son passé comme le présent et le futur pour des événements alternatifs. Takehiko, très cher frère dont elle a toujours chérie le souvenir depuis sa disparition. Son sang, l'autre joyau de Velkan et de Taïga...

_ Oui, j'ai eû un frère qui s'appelait Takehiko, et mes parents et moi-même l'appelions Take',  déclare la fille d'Abraham avec un petit sourire léger.

Thaïs ne déballait pas plus que ça, sa vie privée. Mettant surtout en avant sa vie professionnelle par rapport à son travail et le bien-être de ses patients. Toutefois, les yeux de ce vieil homme était perçant en la doctoresse à la jeunesse éternelle aux manière de diva. Ils se font face, rien ne peut réellement détourner leur intention l'un envers l'autre. La progéniture biologique ne peut vraiment l'expliquer, mais elle est comme hypnotisée, pourquoi pensait-elle alors autant à feu son père ? Pourquoi en face de ce vieillard ? Nul doute qu'il taperai dans l'oeil de sa mère. Taïga aimait ce genre d'homme, qu'importe s'ils étaient à deux doigts de claquer. Après tout, la matriarche des Launwitch approche les deux siècles et il suffit de gratter un peu à la surface de la femme charismatique et passionnelle pour réaliser à quelle point elle était une femme désespéramment romantique et son âge véritable qui peut aussi se lire en elle à certains moments. Surtout pendant ses moments d'absences, ses soudaines fatigues, sa nostalgie, son amour pour les petites choses de la vie, sa vue aussi qui avait baissé et sa santé qui était beaucoup plus fragile qu'auparavant.
La nécromancienne vient alors à se mordre la lèvre inférieure, un héritage de sa propre mère, réflexe de nervosité ou bien signe typique de certaines émotions. En ce moment, Thaïs avait la même expression que sa génitrice durant sa jeunesse lorsque son regard brillait dans le domaine archéologique ou de l'Histoire en général. La question du parent de Merry ne fait qu'attiser l'intensité des perles océanique de la belle Lockman.

_ Pour être honnête. Ma mère a une maladie génétique qui a terriblement affecté ma santé lorsque j'étais très jeune. Mes parents ont tous fait pour que je puisse vivre normalement, et ma mère dispose d'un grand savoir qu'elle cherché à m'inculquer. Ainsi, avec l'aide de mon père, j'ai appris afin de combattre mes soucis médicaux, et suite à ça, j'ai voulu aider autrui. Je suis devenue médecin spécialisée et doyenne pour trouver un remède pour ma mère, surtout depuis qu'elle est une Ange maintenant, percer un mystère familiale et entretenir la mémoire de mon père.

La créature à la peau claire offre alors un magnifique sourire à son paternel, encore loin d'imaginer à qui elle parle réellement. Remplie d'espoir envers l'humanité et l'être vivant dans un sens plus général, la cheffe de l'Ordre des Médecins de Socrate se redresse avant de détourner son attention vers Merry. Son sourire toujours aussi bienveillant s'élargit un peu plus en se penchant légèrement vers la petite estropiée. Nul doute que Abraham ou plutôt Velkan ou encore Volker rendait toujours aussi folle Taïga si ce n'est plus, et il ne peut pas l'imaginer à quel point. Mais enfin, et ce depuis récemment, sa mère avait enfin fait le réel deuil de son premier mari et de la mort de son fils.
La voix de Merry était comme une contine venue de très loin pour attirer votre attention, vous ramenant à une candeur nostalgique. Des visages innocents, un point d'attache pour les choses brisées de ce monde comme Abraham. Qui était jolie ? Thaïs ou autre chose ? La doctoresse reste un petit instant perplexe avant de passer sa propre main aux ongles manucurés sur les cheveux peignés de Merry. Lorsque l'aînée des Launwitch et des Lockman prend soin de quelque chose, elle ne le fait pas à moitié.

_ Comment vous sentez-vous Petite Plume Papillonante ? souffle simplement la voix de Thaïs avec une douceur incomparable.

Revenir en haut Aller en bas
" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyJeu 23 Juil - 1:30


vava10.jpg
Tkt sister, everything is okey !


Je suis à la fleur de l'âge et tu es au seuil des portes du paradie .
Merry, du haut de ses vingt-deux ans, tu gardais ton air candide. Quand la cette sublime jeune femme passait ses long doigts dans ta chevelure indisciplinée, tes grand yeux noir se mirent à briller comme la lune lorsqu'elle est pleine. Tu étais en pleine admiration devant l'aura que la femme medecin portait sur elle. Toi qui n'est pas très douée, trop maladroite, face à une tel personnalitée, tu a été vite intimidée. Attendrie, la tête levée, tu te levais et marchais à pas lents vers Thais.

-Je me sens beaucoup mieux, merci Madame !

La couleure et l'athmophère de la pièce adoucissait la somptuosité de la teinte d’automne des cheveux de la nécromancienne. Tu aurais aimé être un vampire ou une sorcière rien que pour accédé à ce jardin sauvage et secret que la doctoresse possédait. Toi, ange aux airs maladroit, tu regardais la cheffe et en entrouvant tes petites lèvres roses, tu citais:

- Puisque tu m’aimes, tu reviendras. C'est ce que je dis à Velk-.. mon père quand il part en mission loin de moi !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Bordant ses commisures d'un doux sourires Abraham, il comprit que sa fille adoptive avait cerné les pensées et le regard de son interlocutrice, plus vite qu'il ne l'avait fait. Il fouilla dans l'une de ses larges poches. S'approchant de toi, sa petite protéger, il sortie de sa poche un petit pendentif à l'air pierre azur qu'il glissa dans tes mains.

-D'ailleurs, tu l'avais fait tombé, tiens je te le redonne.

Cette pierre aurait du être le cadeau de mariage de son ex compagne, si seulement mariage il y aurait eu. Elle avait été crée par les haut-elfe d'une contré très lointaine et ancienne. A l'époque pour y accéder, fallait-il d'abord franchir un portail regroupant les deux mondes.

-Oh ma pierre protectrice ! Merci Volk-.. Abr.. Papa ! Babillait Merry.

Abraham rigola de cette maladresse, après tout les efforts qu'il faisait pour cacher son identité. Forcer la jeune adulte à ne plus être aussi maladroite était un vrai défis, mais une seule erreur leur seraient fatale. Tout deux le savient très bien. Et tu te sentis mal d'avoir bafouiller sur son prénom au lieu de l'appeler père. Alors pour que ton stress redescendent, Abraham rebondis sur les dires de sa fille, Thais. Etant contrebandier, voleur, meurtrier et agitateur politique, l'homme mur n'était plus à ca prêt. Alors il s'avança vers Thais.

-C'est drôle à quel point vos yeux ressemblent à ma lignée, celle des Lockmans. Sans parler de la couleur de vos cheveux. Dans un premier temps je cru comprendre que votre père était toujours parmi nous, mais je vois que je me suis trompé, feu votre père. Toutes mes condoléances. Ca devait être un bel homme pour créer une aussi belle créature que vous. Et je n'imagine même pas de votre mère.

Abraham savait très bien ce qu'il faisait. Il savait qui elle était pour son sang. Mais il savait aussi rien qu'à son odeur, que la jeune fille n'était pas n'importe qui dans sa patrie. Alors pour rien au monde il ne s'exclamerait d'avoir retrouver ca fille. Abraham, se mouvant rapidement, se retrouvait dans le dos de la rouquine. D'un geste vif mais doux et tendre, il posa ses deux mains sur les épaules de cette dernière. Et d'un ton paternel il lui chuchota en soupirant à l'oreille:

-C'est même vraiment drôle que ta mère t'ai permise de garder mon nom de famille, Thais...

Il lui déposa un baiser sur la joue et dans un plie de son long manteau, Il te blottit et te cacha, Merry.

-Allons, après toute ses aventures que dirais tu d'une petite sucrerie ? Comme par exemple...

Abraham n'avait jamais été douée pour deviner ce que tu préférais le plus. Puis en ce qui concerne l'affectif, il n'avait jamais été réellement douée. Alors de temps en temps tu lui donnais un petit coup de pouce !

- Un Millionaire’s Shortbread ! déclaras-tu dans un large sourire

-Exactement, un Millinaire's Shortbread ! Hahaha. Oh d'ailleurs !

L'homme à la chevelure argenté, un sourire aux lèvres, se retourna vers la doctoresse tout en attrapant sa protéger par la taille.

-Pourrions nous récupérer les vêtements de cette jeune petite ? Elle est surement nue comme un vers en dessous de ce peignoir. Il était aussi triste qu'heureux d'avoir pu voir ce qu'était devenue son ainée.


Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyJeu 23 Juil - 21:14

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Lee sang de Thaïs ne fait qu'un tour dans son corps, tandis que son coeur bat très fort suite aux paroles d'Abraham. Son inconscient le sait, le devine clairement, les battements s'affolent alors qu'elle reste un moment interdite. Puis lors, c'est comme si on la poignarde violemment lorsque l'homme se montre très paternel avec Merry et lui dédie ses paroles. La lignée des Lockman, ce regard transit d'amour et de peine à la fois. Cette fois, il n'est plus question de docteur et de patient. Le vieil pose ainsi ses mains sur les épaules de sa fille biologique, son véritable sang. La nécromancienne ne l'avait pas vu venir, il s'était déplacé assez rapidement pour finir dans son dos. A-t-elle bien entendu ? Figée, l'aînée des Launwitch et des Lockman écarquille ses yeux aux révélation de son véritable père. La douleur l'enserre à n'en plus finir. Il l'a dit, ses mots percutent son esprit avec une énergie incroyable. Thaïs qui d'habitude jouissait d'un calme olympien en maîtrisant parfaitement ses émotions, était tout l'inverse en cet instant. Dans sa tête, jusqu'aux doigts de pieds, une virulente tempête éclate. Des émotions contradictoires s'enchevêtrent pour se nouer tout autour de son muscle vital, créer un étau et donner naissance à une apothéose sentimentale extraordinaire. Si c'est un pur bonheur pour pour la doctoresse, c'est aussi un véritable traumatisme. Elle qui avait tant passées d'années à faire le deuil de son père et de son frère tout comme sa mère...
Venant à se mordre la lèvre inférieure, les seuls mots qui n'ont pu sortir de ses lèvres ne sont guère à la hauteur de ses véritables pensées et de la joie immense que de le savoir là, tout auprès d'elle. Elle n'y pouvait rien, tout son être était tétanisé.


_ Elle n'a jamais pu le changer, alors que tu sais à quel point elle met un point d'honneur au nom des Launwitch. Ca aurait été comme réduire ta mémoire à néant, Taïga tout comme moi n'avions jamais souhaité le faire, Père. Car je suis le résultat de votre amour,  déclare Thaïs qui se surprenait de sa maladresse si surprenante.

En cet instant, la nécromancienne était redevenue cette petite humaine qui avait tant pleuré de ne pas avoir les oreilles et une queue de chat comme son père et qui en avait tant voulu à sa mère car son démon avait dévoré le nekomata de Thaïs. Mordant sa lèvre inférieure, la concernée se stigmate d'un fin tremblement tandis qu'Abraham couvrait sa file adoptive après sa marque d'affection. Comme si de rien était. La doctoresse ne suit pas réellement l'échange entre Merry et Velkan. Portant une main à sa tête pour essayer de se resituer. Ce n'était pas possible, si c'est pour que réagisse ainsi THaïs, comment le ferait Taïga ? Ca serait bien pire, car le médecin savait gérer ce genre de situation délicate, mais la matriarche des Launwitch ...? Elle où ça ne faisait même pas 4 ans qui s'était enfin décidée à ne plus vivre dans le passé et autorisé de nouveau l'amour pénétrer chez elle. Se redressant, ce n'est que lorsque "Père" l'interpelle, que Thaïs peut redescendre sur terre. Des vêtements ..?
Thaïs regarde quelques secondes son géniteur, comme s'il débarque d'une autre planète avant de se reprendre et se confondre en excuse pour donner des vêtements propres à Merry. Ils étaient parfaitement repassés et lavés. La cheffe de l'Ordre des Médecins de Socrate ne faisait jamais les choses à moitié. Cette dernière, d'ailleurs, déteste au plus haut point d'être ainsi confuse.

_ Je vous accompagne tous les deux, je dois.. j'ai besoin de prendre l'air.

D'un seul coup, Thaïs était jalouse. Terriblement jalouse de voir à quel point Merry a pu profiter de son père pendant ces années alors que Thaïs le pensait mort depuis plusieurs dizaines d'années. Ce n'est pas pour rien que Loreleï était terriblement jalouse, elle l'avait eu de sa mère adoptive. Mais au moins, Thaïs a toujours su prendre sur elle et relativisé, malgré tout heureuse de voir que son père était vivant. Prenant ses affaires, Thaïs remet son oreillette, puis accompagne Velkan et Merry pour sortir de l'auberge. Les suivant pour aller de quoi prendre des sucreries après que Merry se soit rhabillé, Thaïs s'assure de rester aux côtés de son père tout en étant très bienveillante avec l'ange aux ailes atrophiées. Elle était comme ça, peu démonstrative, mais infiniment douce. On pouvait dire ce qu'on voulait, Taïga était une mère très stricte qui tenait beaucoup à ce que ses enfants soient ... très sages. En fait, c'était surtout Velkan qui avait le côté cool. Taïga ne l'avait que lorsqu'elle était éméchée. Mais elle savait aussi s'amuser et Thaïs tenait sa douceur de la fibre maternelle.
Le coeur lourd au pas léger, la nécromancienne referme son manteau trench d'un blanc d'ivoire, dénonçant son appartenance à la Jurisprudence. Passant nerveusement sa langue sur ses lèvres de cerise. Suivant la petite troupe, hésitant longuement à poser La question lorsque Merry se trouvera un peu plus loin attirée par les sucreries.

_ Père, je suis vraiment heureuse de savoir que tu es en vie.. Mère et moi te pensions mort depuis tellement longtemps ... Pourquoi m'avoir révélé ton identité ? Est-ce que ... tu comptes aussi le faire auprès de Mère ? souffle simplement la voix de Thaïs avec une pointe désitation.

Revenir en haut Aller en bas
" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyJeu 23 Juil - 23:24

   
vava10.jpg
Tkt sister, everything is okey !


   
Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Une aiguille fine transperça le cœur du vieux Nekomata. Ses pupille virent légèrement à l’orange avant de redevenir bleu azur. Taïga avait donc insisté pour garder le nom de la lignée des Lockmans. La tête baissée il prit les vêtements fraichement repassé, remercia sa fille d’un petit geste de la tête. S’accroupissant il enfila le t-shirt depuis tes épaules, comme on habillerait une enfant. A ce moment-là tu grimaças. Tu aimais Abraham plus que tout au monde, mais tu ne supportais presque plus ce côté infantilisant qu’il pouvait t’apporter. Tu secouas tes ailes du mieux que tu puisses pour l’écarter. Alors tu enfilas ton jean de couleur bleu ciel et tes petites basket blanche.

-Allez, annonça Abraham.

Il sortie d’une de ses poche intérieure un très large ruban de soi blanche. Nouant tes ailes délicatement il les positionna d’une manière à ne jamais te blesser avec. A ne jamais les sortir en public. Que cela pouvait t’être gênant, surtout devant un membre de la jurisprudence. Alors l’air un peu démoralisé tu avanças vers cette porte en bois peint et tu sortis, suivis de près de ton père. Tu ne savais pas vraiment où est-ce-que vous alliez, tu ne voulais pas les suivre, tu voulais rentrée à la maison. Chanter, dessiner, faire des cartes pour cartographier les zones inexploré, réviser et peut-être pleurer. Alors tu levas les yeux vers le ciel éblouissant. Ton père semblait pensif, pas le moment de le déranger avec des état-d’âmes. Abraham déposa sur toi un regard désolé, presque désolant de sa part. Il savait à quel point il t’avait mise mal à l’aise. Alors lui prit ta main dans la sienne. Et serra fort. Il souriait, cela t’étonna. Alors lui sourit aussi.

-Je crois que nous y sommes, Merry. Prends ce qu’il te fera plaisir. Ça sera notre petite récompense de l’année.

Tu le regardais le cœur serrée. Un frisson te traversa et tu lâchas la main de ton tuteur tout en continuant de marcher d’un pas plus lent.

-Papa… Je… Nous allons encore voler… n’est-ce-pas ?


Abraham déposa quelque pièces de couleur or dans le creux de la douce main de sa protéger. Tandis que tu retenais tes larmes.

-Non, pas cette fois. Décrira-t-il dans un sourire.

-A qui est cet argent ? Tremblas-tu.

Abraham répondit qu’il ne fallait pas s’en inquiéter et que cet argent avait été durement gagné par ses soins. Alors tu fis un pas de côté le regard un peu plus serein, tu savais qu’il ne te mentirait jamais. Tu partie en courant vers les sucreries et les différents autres mets. Ça faisait bien trois ans que tu n’avais pas toucher des friandises. Avec le recule tu te dis que ça faisait bientôt quatre ans que tu n’avais rien toucher quelque chose de consistants. Tandis que tu dévorais des yeux les merveilles qui s’offraient à toi, Abraham sentait la lourdeur à ses côtés.

_ Père, je suis vraiment heureuse de savoir que tu es en vie... Mère et moi te pensions mort depuis tellement longtemps ... Pourquoi m'avoir révélé ton identité ? Est-ce que ... tu comptes aussi le faire auprès de Mère ?

L’hésitation était de mise. Volker n’était pas devenu Abraham Winderberg pour rien. Et le faite que son ex fiancée ne l’a pas plus cherché que cela… A ses yeux restait encore quelque lames de fond encrée. Abraham ralenti le pas et dans un geste lent, avec beaucoup d’ampleur, il se retourna vers sa douce fille. Rapprochant son visage du sien, il prononça :

-Le jour que quelque chose pour tuer ton vieux père, il faudra l’écrire à ta vieille mère. En attendant…

Il prit fermement le bras de Thaïs et l’emmena derrière l’une des petite tantes avoisinantes, celles qui présentaient les sucreries. Sa mains tremblait, la nervosité lui faisait flageller les jambes. Bien cacher des regard indiscret, Abraham dans son geste passa ses mains dans le dos de la jeune fille et l’entraina contre lui.

-Ca fait surement bientôt des siècles que je rêve de ca toute les nuits…, déclara-t-il dans un sanglot.

Plongeant son visage dans le creux du cou de sa fille, il laissa délibérément quelque larmes coulé le long de son visage.

-J’en ai rêvé, si fort… tellement longtemps… trop longtemps. Toi… ta mère… ton frère que je n’ai jamais pu revoir. Je n’avais que ton doux visage d’enfant en mémoire. Je... je n’ai même pas pu te voir grandir. Thaïs…, chuchota-t-il

Les sanglot reprirent de plus belle et Abraham resserrait son étreinte.

-Thaïs…

Sur le sommet de sa tête, quelque longues mèche de cheveux du vieilles homme se dispersèrent pour laisser place à deux petites taches blanchâtres. Incliné vers l’arrière Abraham laissait place à ses grande oreilles félines. Sous son long manteau de cuire l’on pouvait apercevoir une longue queue angora. Les légendes et les mythes racontent beaucoup de choses dans le folklore japonais. Notamment sur les Nekomata. Mais si une chose est sûre, c’est qu’il pouvait n’être sûre que sa fille en soi une aussi qu’en la prenant dans ses bras. Comme tous animaux, chacun avons nos phéromones. Abraham glissa l’une de ses mains sur le dessus de la tête de sa fille ainée.

-Pourquoi ne laisses-tu dont pas apparaître tes gênes…

Exerçant une légère impulsion sur le haut de la tête de la rouquine, son père fit apparaitre deux petites taches blanchâtres parmi cette chevelure rousse. Retirant sa large paume de la chevelure, il déposa cette dernière sur les hanches de sa petite, laissant apparaître les oreille féline.

-Tu as... Tout garder de ton père. S’en est presque insolent jeune fille, rigola-t-il en redressant ses oreilles.

Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyVen 24 Juil - 19:05

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
La réaction de Velkan ne se fait pas attendre, celui-ci agrippe fermement Thaïs pour l'entraîner à l'abri des regards. Très vite, le coeur de la doctoresse se met à battre rapidement. Son univers s'émiette, dans d'années à passer sans voir son père, où sa mère avec elle le pensait mort. Ouvrant grand les yeux, elle observe longuement son paternel, l'un en face de l'autre, ils se fixent, s'avisent, se jaugent. Comme un joyau du passé qui refait surface après tant d'années passé enseveli sous des tonnes de sables. Le cristal luit de mille et une couleurs devant les perles oculaires océaniques tannées par le temps de Volker. A eux deux, ce binôme pouvait refaire le monde, juste dans un silence parfait. Des années à remonter le temps, sans s'arrêter. Jusqu'à ce que l'un craque et prenne sa progéniture dans ses bras en sanglotant. Ces larmes sont des trésors que Thaïs recueille avec délicatesse, les chérissant comme si ça allait être le dernier souvenir de son père. Comme un poids qui s'efface progressivement de ses épaules, le médecin en cheffe tremble subtilement.
C'est ainsi que Thaïs l'écoute parler, chaque mot prononcés, c'était comme une morsure douloureuse qui enserre le coeur de la nécromancienne. Cela faisait autant de mal que de bien, lentement, elle viendra à enserrer son père biologique. Une larme unique coulant aussi sur sa joue, mais comme déjà dit, elle n'était que peu démonstrative, mais pas moins heureuse de ce moment partagé.

_ Père, je suis là maintenant et bien réel .. Et toute ces années à passer sans te voir aussi ...,  murmure-t-elle tendrement.

C'est alors qu'elle peut voir les oreilles félines de son père se découvrir, la surprise et le choc se lit sur son visage. Cette fois, elle se met elle aussi à sangloter, passant une main sur sa bouche, ayant beaucoup de mal à quitter les appendices du regard. C'était une merveille, jamais elle n'aurai pu penser revoir ceci un jour. Mes les événements qui se suivent, relève du miracle. Ne parvenant pas à formuler le moindre mots, l'homme passe ses mains dans les cheveux de la belle, pour à son tour, lui faire dresser des oreilles dont elle ne soupçonnait même pas l'existence. Elle qui pensait qu'Egregario avait dévoré sa partie Nékomata ... elle qui en avait tant voulu à sa mère, et qui avait très certainement dû faire un blocage psychologique. Ses appendices étaient moins grandes. Mais que dire de cette joie débordant de son âme, se reflétant dans ses perles océaniques. Tout garder de son père au point que cela n'en soit insolant. La face professionnelle de Thaïs disparaît progressivement pour laisser place à celui d'une enfant sous émotions. Portant les mains à sa bouche, elle secoue la tête, encore sous le choc. Une étrange sensation la prend dans son corps, puis elle vient sauter dans les bras de son père. Fondant dans ses bras en éclatant en larmes. Jamais, ô grand jamais elle ne s'était laissée aller à ce point depuis très longtemps. La Nécromancienne abbatait ses résistance pour redevenir la petite enfant de 5 ans à voir son papa. S'humectant les lèvres, elle ne parvenait pas réellement à se calmer.

_ JPère ! .. p.. Papa ! Papa !

Les oreilles de Thaïs se plaquent en arrière, contre ses cheveux. Restant un moment ainsi, où elle espérait que Velkan la serrerait encore plus contre lui. Reniflant, elle ne se retenait plus. Elle en vient même à mordiller le cou de son père, simple réflexe animale. Chose qu'elle faisait énormément lorsqu'elle était petite avant de le réprimer, une puissante marque d'affection en frottant aussi sa joue contre lui. Se mettant à ronronner très faiblement, comme si elle savait déjà le faière, même si elle ne l'avait pas pratiqué depuis des siècles. En réalité, depuis que Taïga s'est suicidé pour son village et que le démon en elle a été libérer, tout qui était déchu à lui... Et Thaïs en faisait parti, de nouveau elle-même. Enfin, elle finit par calmer ses larmes, reprenant une voix claire mais encore sous l'émotion avec son coeur battant la chamade.

_ Ton odeur ... ton odeur m'avait tellement manqué, et ces bras. Tellement d'années où j'ai dû aider maman, pendant des dizaines à parcourir le monde à ta recherche. Elle en a perdu la tête, c'était très dur toute seule... mais tu es là maintenant. Tu nous as tellement manqué ! Je t'aime papa, je t'aime tellement ...
Revenir en haut Aller en bas
" Merry Winderberg "
Merry Winderberg
Messages : 12
Date d'inscription : 03/03/2019
Age : 22
Localisation : Ecosse
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyMar 28 Juil - 12:33
vava10.jpg
Tkt sister, everything is okey !


   
Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Perdre quelque chose, ca nous fait toujours un peu chier. Alors on cherche. A l'époque, Abraham avait chercher ses enfants et sa fiancée pendant 7 ans. Jamais il ne les retrouva. Perdre quelqu'un, ça nous brise toujours un petit peu, mais on se reconstruit. Mais perdre plusieurs personnes impliquent plusieurs deuils. Plus jeune, le vieillard était plus énergique, il se mettait plus dans tout ses états qu'aujourd'hui. Le jours où il accepta de laisser de côté son immortalité, il renonça à tous ce qui constituait sa vie passé. Depuis la troisième guerre mondiale, le nightworld n'était plus, détruit par des guerres et ogive nucléaires. Lorsque c'est arrivé, Abraham arriva à la Métropole, anciennement l'Europe. C'est la qu'il commença une vie, d'imprimeur et en parallèle de contrebandier. Peut après l'implosion de son monde natale, à l'entrée du portail reliant les deux monde, il te recueillit, Merry. Tu portais sur toi l'innocence qui lui permis de se relever, de prendre de l'âge et surtout de la sagesse.

Mais voilà... il ne pouvait pas compter sur les doigts d'une mains le nombre d'années qu'il avait passé à chercher en vain. Et maintenant, sa fille aîné, dont il ne sait quasiment plus rien était dans ses bras. C'était comme parler un autre langage. Lui, enrôlé dans la contrebande et les trafics; elle, l'un des plus haut rend de la Jurisprudence. Qu'elle ironie. Alors Abraham resserra son étreinte en écoutant sa fille fondre dans un flot de larmes. Celles de son père serait éternel. Et même si son torrent de larmes n'était parfois qu'intérieur, ses nuits seraient à tout jamais hanté par le souvenirs de ses enfants disparu. Le regret de ne pas avoir plus chercher, de ne pas avoir vu ses enfants grandir, voir sa femme s'épanouir à ses côtés. Alors toutes les nuits, il serait condamné à hurler silencieusement sa douleur aux étoiles. Parfois Abraham était beaucoup trop exigent envers lui même. Et tu ne cessais de lui répéter. Parfois, quand le soir il s’effondre dans son fauteuil, tu viens lui tenir compagnie et le couvre de tes ailes. Tes plumes sont rassurantes et lui rappel qu'il n'est pas seul dans ses tourments bien cachés.

-C'est comme se réveiller d'un cauchemars. Mais d'avoir perdu une nouvelle fois la mémoire. Sauf que cette fois si, je suis seulement victime du temps...


Abraham avait déjà eu des amnésies assez puissantes dans son jeune âge. C'était bien différent du moment présent. Il déposa ses mains sur le visage de Thais.

-S'il te plait, ne dis rien à ta mère...

Il jeta un regard vers Merry, le visage plissé d'anxiosité.

-Je dois m'occuper de cette petite et... si tu es envie alors Takehiko aussi.
Revenir en haut Aller en bas
" Intrigue "
Intrigue
Messages : 38
Date d'inscription : 20/05/2019
Admin
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] EmptyVen 4 Sep - 19:40

Tkt sister, everything is okey !


Vieillir ? Jamais. Je ne veux pas perdre l'héritage de Père et de Mère.
Lentement, Thaïs relâche l'étreinte de son père avec une délicatesse non feinte. Respirant profondément, il faut bien quelques secondes à la femme médecin pour se remettre de ses émotions. Toutefois, c'est un traumatisme qu'elle va devoir apprendre à différer et vivre avec maintenant. Passer toute une vie en le pensant mort, voilà maintenant que son esprit réalise toutes ces années perdues de ne pas avoir pu le voir vieillir et grandir sous ses yeux. Et pour ne rien arranger, son paternel vient tout justement de révéler au grand jour les appendices de la belle nécromancienne. Passant de nouveau sa main vers ses oreilles blanches aux pointes noires, elle fait une légère moue émotive avant de se reprendre. Une fois calmée, elle coule de nouveau ses perles d'un bleu candide vers son géniteur. Un très léger sourire ornant son visage aux traits sensuels et innocents malgré la pâleur de sa peau. Non, elle n'en revient toujours pas qu'il soit bel et bien là. Et comme une clef ouvrant une boîte anciennement verrouillée, les sens félins de Thaïs semblent s'éveiller. Son odorat, son ouïe, et ne parlons même pas de sa vue. Tout comme un flot de souvenirs que dois réprimer l'aînée des Launwitch pour ne pas perdre la face.
Un certain étonnement passe sur le visage de Thaïs, se demandant bien pourquoi il ne voulait pas qu'elle puisse révéler à sa mère que son fiancé est en vie. Surtout en sachant qu'elle a passé plusieurs décennie à rechercher Velkan et Takehiko et cela avait fini par la tuer. Oui, pour la fline Lockman, c'est pour ça que Taïga s'est suicidé il y a maintenant quelques temps lors de l'attaque du village sous couvert d'un sacrifice. Un acte courageux motivé par la lâcheté et dénonçant une âme plombée d'épuisement. Ravalant sa salive, Thaïs reste néanmoins droite.

_ Père, je ne peux pas le cacher à Mère .. Si je ne lui dit pas de suite, elle finira par le découvrir un jour ou l'autre.,  murmure-t-elle tendrement.

Une mine presque suppliante traverse la face de Thaïs devant son papa, mais elle ferme les yeux en savourant les mains du mâle sur son visage à la jeunesse figée par le temps. Tel un cristal protégé qui ne doit absolument pas être érodé par les années et la vie. Son sixième sens devine aisément qu'Abraham jette un coup d'oeil vers sa fille adoptive. Malgré elle, une petite pointe de jalousie fraye son chemin dans le coeur de Thaïs qui s'enserre à ses parole. Mais rien ne laisse extérieurement le paraître. Non, c'est comme une princesse endormie, savourant son odeur corporel tout comme son touché. Comme si rien de tout cela n'est réel, tel un rêve qui menace de se fissurer à la moindre de brusquerie. En cet instant, la petite nekomata tenant à peine sur ses deux jambes, encore un chaton dans sa forme animale, s'accroche désespéramment au pan du manteau de Volker. Tandis que de l'autre, c'est une femme mélancolique qui a tourner la page de son passé, regardant avec une nostalgie son géniteur dans une douce étreinte, prête à le laisser repartir. Pour la première fois de sa vie, Thaïs était confronté à un tumulte mental, un genre de torture dont sa mère semble si tellement familière. Détestant au plus haut point les conflit mentaux, la nécromancienne passe ses mains fines et longues sur les paluches du vieillard en souriant tristement empreint de douceur en ouvrant les yeux.

_ Elle doit prendre son envol, oui. Tu as un coeur chaleureux, je le sens battre. Mais même si je sais que tu dois t'occuper de la petite Merry, je refuse de te laisser repartir comme si de rien était.

Le ton de la jeune femme a beau être doux, Abraham peut aisément deviner la raison de la situation si aisée de Thaïs, car elle dispose d'une certaine autorité derrière sa figure empathique et sachant faire preuve d'une impartialité à toute épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty

TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais]

MessageSujet: Re: TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] TKT SISTER, everything is okey ! [pv Thais] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lame Spirit RPG :: No Man's Land :: Communautés Survivants-