Lame Spirit RPG
Malheur à toi pauvre âme !


Lame Spirit est un forum RPG fantastique à l'univers original
 
-32%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
169.99 € 248.99 €
Voir le deal

" Taïga Launwitch "
Taïga Launwitch
Messages : 211
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 30
Launwitch
Who am i !

Pile ou face ? [PV BH] Empty

Pile ou face ? [PV BH]

MessageSujet: Pile ou face ? [PV BH] Pile ou face ? [PV BH] EmptyMer 8 Jan - 14:09
Pile ou Face ? Connard...
De l'épine croît la rose, et de la rose croît à nouveau l'épine.


Ft. Marc Mayers


Quoi de mieux pour commencer une nouvelle vie après une réunion entre Gardiens, Satan et Dieu pour décider du sort de ce monde ? Eh bien, faire ce que je dois faire. J'ai beau vouloir partir au plus tôt en Egypte pour des raisons personnelles, beaucoup d'autres font que je ne le peux pas. Alors autant me concentrer sur les affaires du villages et mes relations au sein de la Jurisprudence. Mon retour a été marqué en grande pompes, la Gouvernance m'avait même invité personnellement pour un grand gala en l'honneur de mon village. Une de mes filles, Thaïs, a aussi été une invitée de marque. Bref, une soirée mondaine, le genre de chose que je déteste. Une excuse pour le pillage de mon village qui avait officiellement mis à mal le traité d'indépendance et de paix entre l'Irlande et la Métropole. Ce n'est pas plus mal, même si ces vieux croulants se voilent la face. Et maintenant que je me suis levée de mes propres cendres pour revenir en tant qu'être céleste pour communiquer au public ce nouvel accord d'amitié entre la Jurisprudence et l’Irlande ?
Curieusement, beaucoup avaient du mal à me reconnaître. Effectivement, j'avais auparavant une peau d'albâtre aux yeux d'émeraude et à la chevelure châtain aussi lisse que soyeux. Maintenant, ma peau caramel dénonce ma très vieille appartenance à mon origine première, une égyptienne. Mes cheveux ont gardé leur couleur, mais ce sont désormais des dreads entretenues à la perfection et légèrement parfumées aux senteurs d'épices boisés. Des breloques en or et en pierre vieillit ornant ma chevelure. Mais ce n'est pas tout, j'avais sorti une de mes plus belles tenues, montrant que je n'étais plus la même. Des parures affriolantes en or, ornant ses bras, son buste avec une ceinture de taille, des chaînettes un peu partout jusqu'au sandales de cuir. En guise de tissu, je porte un pantalon bouffant en satin transparent d'un noir profond, montrant les lignes de mes jambes dénudées. Impossible de savoir ce que je porte en guise de sous-vêtements. Pour ma poitrine, c'est de la même matière, mais cette fois d'un rouge métallisé et soyeux. Deux bandes recouvrant mes seins de part et d'autre de mon buste pour se rejoindre dans mon dos. Je porte mon katana sur ma hanche droite. Et pour mon 9 mm, j'ai malheureusement dû le laisser sur place. Mais je ne peux pas me balader armée jusqu'aux dents.

Mes ailes de crépuscules sont parfaitement ajustées à mon être, repliées gracieusement entre mes omoplates, ces dernières arborent aussi des bijoux luxueuses. C'est assez gênant, mais je n'y pouvais rien. Et puis, même si cette fête était à mon honneur, j'ai très vite remarqué qu'on me sous estimait. Mes ailes bien plus petites que la moyenne en plus de mon misérable mètre soixante. Je soupire lourdement avec mon cristal de champagne en main. Je fini par prendre congé, décidant d'en venir à la réelle raison de ma venue à Paris. Le Néant exploité par la Juris, le renversement, mon arme secrète. Et puis je dois bien m'occuper, rester en quatre mur, très peu pour moi. Surtout lorsque j'ai officialisé ma grossesse. Merde, j'étais ménopausée, et me voilà en cloque de mon adorable maudit loup de majordome. Mais j'étais aussi en ces lieux pour de bonnes raisons, trouver un moyen de contraception angélique en dehors du préservatif. Il est hors de question que ma vie sexuelle se résumé à seulement pour pondre des gosses. Mais voilà, je décide de garder l'enfant. C'est donc enceinte de trois quatre mois que je suis en Capitale, je ne sais même pas si ma maladie est toujours présente depuis que je suis une ange. Je verrai bien.

Ayant quitté les Champs Elysées, je me suis rendue dans un des riches appartements de luxe à proximité de la fête où je loge dans un assez grand building, doté d'un toit où les jeunes anges s'entraînent souvent. En tant que Transformé, il m'est impossible de voler avant de donner naissance à mon fils, et puis voler ... je n'en éprouve pas le besoin, j'aime avoir les pieds sur terre. Lorsque je pénètre le hall d'entrée de luxe, j'utilise l'ascenseur, mais je ne me dirige pas chez moi. Non, mais plutôt dans l'un des appartements où je soupçonne une trace d'activité démoniaque. En tant que Démonologue et de mes divers ressource, ce genre de chose, je ne les rate pas. Aussi infime soit-elle. Ayant un sourire plutôt en coin amusé, et un peu alcoolisé aussi, je me place devant une des portes. Retroussant mes narines, je cligne des yeux en sentant cette drôle d'odeur. L'odeur d'un démon quasiment fantasmagorique. Je me suis mise en tête de traquer cet individu pourquoi ? Eh bien surtout pour m'occuper, je ne veux pas tuer cet être. Mais le problème, c'est que cette chose avait perturbé le trafic florissant de ma cousine et de mon village au sein de Paris. Et je m'en vais régler le problème moi-même, le tuer ne m'intéressent pas forcément. Alors... je vais pour ouvrir. Hm. Fermé. Normal. Alors je toque. Quoi ?! Un problème ? Je veux juste parler à l'intrus s'il est là. Et puis sincèrement, j'en ai rien à foutre, même si j’ai un doute sur son identité. Mon regard est voilà par mon ivresse, et mes vieilles habitudes ont la vie dure...
Mes pupilles fendues de sang cerné d'or vieilli se pose encore sur cette porte, mon tatouage d'oeil d'Horus orne mon globe oculaire gauche, bien mise en avant par ma tenue et mon être. Je baille en l'interpellant. Ouais, voyez ça comme une personne légèrement pompette ancienne démonologue qui veut jacter avec un démon en se foutant royalement des conséquences, épaulée contre le mur, les bras croisés. Je me demande si j'aura plus peur d'un immortel de l'ombre qui pourrait me buter ou bien d'un humain violeur agressif ? Allez savoir, j'ai déjà du mal à ne pas gueuler de m'ouvrir. Bière quand tu nous tiens ! Mais je devais bien supporter ces vieux de la Jurisprudence.

J'te préviens, si t'ouvres pas, j'vais défoncer la porte !

Malgré moi, je parlais dans un habile mélange d'arabe moderne et d’égyptien ancien, donnant à ma voix d'alto, une agréable note exotique. Et oui, j'ai bu de l'alcool alors que je suis enceinte. C'est bon, j'ai de quoi protéger le bébé, m'emmerdez pas.

Revenir en haut Aller en bas
" Black Hat "
Black Hat
Messages : 14
Date d'inscription : 22/09/2019
Who am i !

Pile ou face ? [PV BH] Empty

Pile ou face ? [PV BH]

MessageSujet: Re: Pile ou face ? [PV BH] Pile ou face ? [PV BH] EmptyMer 8 Jan - 15:19
Une longue nuit de passé à la bibliothèque. J'y vais à la fermeture, je m'introduit simplement par une porte de service dont je me suis procuré la clé via une petite manipulation d'un des gardiens. j'y vais à c'est heures là car il n'y a personne pour me déranger. De plus c'est beaucoup plus calme ainsi. Et je n'est de compte à rendre à personne aussi. Tout est bénéfique de cette manière.

Je cherche pas mal de temps à approfondir mes connaissance sur les démons inférieur. Connaitre mes adversaires, c'est connaitre leurs forces et leurs faibles. Mais il est vrai que c'est petites merdes sont nombreuse et peu efficace. Ils ne sont pas très connu et difficile de mettre un nom sur la multitude de rejetons venant du royaume souterrain.

Je sait déjà que c'est un métamorphe de type canidé. Il a une affiliation avec les ombres, cheveux noir, en costume et avec des genre d'étoile sur le front. Avec une description pareil, les recherche seront longue et fastidieuse. Si j'arrive a avoir son nom, je pourrais très facilement trouvé se que je cherche. Mais autant recherché les limites de leurs pouvoir mais aussi les différents types de capacité lié à cette race. Si je m'attend à tout, rien ne pourra me surprendre.

Après avoir bien approfondi mes connaissances sur le sujet, je ressort de la bâtisse pour me dirigé en direction de mon repère le plus proche en passant par les ruelles peu fréquenté et discrète. Sur le chemin je récupère un journal pour m'informer de se qui se passe en ville pour évité toute mauvaise surprise. Je regarde les gros titre ainsi que les différentes photos pour mettre en mémoire toute information utile en sécurité. Je regarde aussi brièvement la rubrique "nécrologique" pour vérifié les nom ainsi que pour estimé les différences de variation possible en ratio naissance/décès. Je regarde aussi la bourse. Si un jour j'ai besoin de manipulé un banquier ou autre. C'est toujours utile. Maintenant je passe au gros titre ! Une réception au Champs Élysées en l'honneur d'un ange ? Taïga... ange, démon, enceinte, Égypte, Irlande, démonologue... Bon, elle reste pas longtemps en ville. ça devrais pas trop posé de problème.

En arrivant a mon immeuble je ressent comme une présence. Angélique au vu de la dissonance que je ressent en moi. Mais pas totalement comme avec un véritable ange. Bizarre... Je rentre de manière a se que personne ne me remarque. De toute façon vu l'heure, tout le monde dort. Et puis, je me suis assuré qu'aucun ange ne vive a proximité de se repère. ça doit juste être un ange de passage dans les airs.

En montant les escaliers, j'entend quelqu'un insistant sur une porte. Encore sur bourré qui a perdu ces clés. Pitoyable ! Les humains ne changerons jamais. Et c'est pas avec le temps que ça va changé en bien... Plus je me rapproche de mon repère et plus je comprend que cela viens de ma porte. Je commence a me mettre sur mes gardes. Je prend mes précautions. Et là j'entend une femme bourré qui demande a se que j'ouvre la porte. Et pas n’importe qui. C'est Taïga !

Mais qu'est-ce qu'elle fout là ? Elle est pas censé être à une réception mondaine ? En voyant l'état dans lequel elle est, ainsi que la difficulté d'articulation de celle-ci, je comprend vite le truc. je me retien de me Face Palm en constant l'ironie de la chose. Même les anges se mette à boire. Mais comment elle c'est retrouvé là ? Je manipule vite fait l'ange en me rendant invisible, puis je fait en sorte de créer une présence dans l'appartement avec des sons de personne vivante entrain de se réveillé.

"C'est quoi se bordel ? Qui me fait chier à cette heure-ci ?"
Venant d'une voix provenant de derrière la porte.

"Ont peux plus dormir tranquille dans cette ville de merde ?"
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lame Spirit RPG :: Métropole :: Capitale-