Lame Spirit RPG
Malheur à toi pauvre âme !


Lame Spirit est un forum RPG fantastique à l'univers original
 
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique Xiaomi Lite (nouveauté 2020)
249.99 €
Voir le deal

" Kahoko Ko-Isumi "
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 30
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 28
Immortel
Who am i !

Perdue. [PV Séraphine] Empty

Perdue. [PV Séraphine]

MessageSujet: Perdue. [PV Séraphine] Perdue. [PV Séraphine] EmptyLun 16 Mar - 17:52


Atarashi


Séraphine


[Prélude : Tu n’étais là, en cet endroit seulement physiquement, psychiquement tu étais terrorisée dans un coin de ton esprit, respirant rapidement, des larmes coulant sur ton visage recroquevillée sur toi-même, les mains sur ta tête te balançant d’avant en arrière pour essayer de te calmer.

Tu sortis de tout cela en sentant une magie que tu connaissais, en entendant une phase qui faisait écho. Qui t’obligeait à relever la tête pour écouter. Tu étais passionnée par ces paroles tout autant que moi

- Kahoko….Ko…Isumi… ? un gardien du savoir……

Tu ne comprenais pas ce que cela signifiait, du moins pas ce qu’était un gardien du savoir. Tu de demandais alors si elle savait qui était ton père… Mais tu ne voulais pas non plus le savoir. Tu te demandais aussi si ton vrai prénom était Kahoko ou pas… C’était un mot qui te semblait familier sans l’être pour autant.

Tu frissonnais de nouveau et je m’enivrais tout autant de ce pouvoir qui était comme le miens. C’était un désir d’aller vers cette femme aux cheveux court. Tu avais peur parce que tu étais le centre d’attention, mais aussi parce que cette femme était si sûre d’elle. Tu n’osais pas bouger d’un pouce alors qu’elle se prenait des éclats de verre et qu’un sang noir coulait d’elle… Tu étais surprise et intriguée.
Quand elle se mit à genoux face à toi tes yeux verrons se plongèrent sans son œil aussi doré que le tiens. Tu rougissais malgré toi et la regardais avec intérêt l’écoutant avec tout autant d’attention.
Alors tout se calma net.  Le verre et toute l’eau retomba en tombe dans les pièces, dans une pluie d’eau et de verre.

Tu te laissais guider par cette femme comme une marionnette. Ces mots te faisaient quelque chose, mais ces gestes encore plus, tu en voulais encore plus. Comme la petite égratignure qu’elle t’avait faite plutôt. Tu la regardais comme la bonne soumise que tu es.

Je sentis alors rapidement la marque du néant prendre ton corps de femme. Cette essence de néant nous faisait frissonnée, cela se remarquait parce que tu avais la chair de poule alors que ma marque apparaissait dans ton œil et sur ton corps une fraction de seconde. Il s’agit de marque noir formant des arabesques partant de ton œil doré redescendant le long de ton cou et sur tout ton corps, ces marques prenait de la place, mais rapidement avec cette nouvelle essence de néant elle recouvrèrent ton corps entier, ne laissant que peu voir ta peau légèrement mat.

Tu fermes les yeux prenant une grande inspiration en te mordant la lèvre. Alors que tu disparaissais dans un soupire de bien-être.]

Une fois que tu ouvrais de nouveau les yeux alors que  avait changée d’endroit, toujours seule, tu te relevais doucement, sans comprendre ou tu pouvais bien être et ce que tu faisais ici…. Rien ne t’était familier.  Tu étais… dans une chambre ? Non c’était plutôt un appartement. Il y avait une cuisine avec un petit salon. Ton regard parcourais la pièce t’arrêtant sur de nombreux objet aux couleurs chaudes dont tu aimais la forme ou simplement qui piquait ta curiosité.

Tu hésitais un instant, avais-tu vraiment le droit de te balader dans ce lieu ? Tu en prenais le risque, ta curiosité est certainement plus forte que moi.

Tu bougeais alors venant toucher ce lit qui te semblait confortable, puis tu allais voir le canapé qui lui aussi était confortable alors que tu continuais à visiter par toi-même, te sachant seule, tu se stoppais en voyant ton reflet dans le miroir. Tu t’arrêtais, et te tournais face à ce miroir. Tu y voyais ton reflet. Tu ne ressembles vraiment à rien, pauvre petite créature sans ailes. Ton pantalon était beaucoup trop grand pour toi et ton haut aussi. Il était d’ailleurs un peu déchiré sur la manche gauche.  Tes cheveux aussi était en batailles et toujours pas arrangée, mais au moins on voyait qu’il était bleus. Tu t’arrêtais après sur ton visage caché de petites taches de rousseur et de ton nez en trompette, puis sur ces yeux de couleurs différentes, que tu es moche. Un vrai laideron. Ho mais…. Mais que vois-je… ne serait-ce pas des larmes ? Tu te vois enfin comme les autres te voient ? oh Non… ce que tu vois au travers toi, c’est moi, n’est-ce pas ? TU me vois. Et tu as peur. Continue d’avoir peur de moi petit idiote. Quoi ? tu m’aimes ? Ne raconte pas n’importe quoi, tu sais très bien que je te déteste et que tu n’es qu’un instrument pour moi.

Tu fini par te recroqueviller sur toi-même, tes mains dans tes cheveux épais à te balancer, tu essai de te calmer de te contenir, une vrai cocotte-minute; ça fera mal, le jour où tu exploseras. Mais je serais le premier à m’en réjouir. Tu recommenceras surement à tuer des innocents en perdant le contrôles de tes pouvoirs, que tu es pathétique.

Les heures passèrent, sans que personne ne se présente à toi, cette personne se laissait désirée, et tu étais assise toujours en face du miroir, la tête sur tes genoux repliés. Tu repensais à ce qu’elle t’avait dit. Ton prénom et ce… ce gardien du savoir…. Tu ne savais pas ce que c’était.

Les cicatrices de tes ailes te brulais et saignait un peu dans ton dos, quelque chose te titillait.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
" Seraphine "
Seraphine
Messages : 22
Date d'inscription : 17/06/2019
Who am i !

Perdue. [PV Séraphine] Empty

Perdue. [PV Séraphine]

MessageSujet: Re: Perdue. [PV Séraphine] Perdue. [PV Séraphine] EmptyMer 17 Juin - 22:13
d7610.png

Perdue.


La pauvre créature sans ailes se châtiant elle-même sans que Seraphine n'éprouve le besoin d'intervenir, c'en était plaisant, mais l'ange déchue n'aime pas le fait qu'elle n'en soit pas à l'origine. Quelque part, la patronne et la pauvre esclave trempent dans la même folie et rongées chacune par le Néant mais à leur propre manière. Le petite appartement T3 était fait de tel manière qu'il aurait été inconsciemment au goût de Kahoko, grâce à quoi ? Au Néant, bien sûr.
Suite à l'affaire avec le Sacré Coeur, Seraphine ne s'en tire qu'en étant un témoin et impliquée malgré elle dans cette affaire. Mais elle s'est lavé de tout soupçon qui ferait d'elle la révélation qu'elle soit la créatrice de la drogue. Allan Mautbreuil portera encore une fois le chapeau. Ces derniers mois, Seraphine avait fait de Paris son terrain de jeux, la voyant encore se détruire de l'intérieur par son propre joyaux et bombe à retardement. Cependant, il lui manquait encore l'autre moitié de son plan pour mener à bien son expérience. Et l'autre partie sera encore plus dévastateur que le Sacré Coeur. De quoi s'agit-il ?

Cela concerne un petit artefact appelé le "Crystal", mais à cet instant, il n'en est qu'au stade expérimental, voir-même de croquis. Il lui fallait un certain cobaye, et c'était un miracle que Kahoko soit ici, un vrai cadeau tombé du ciel. Un nouveau jouet, mais il n'avait pas autant de valeur que Jordan. De nouveau de retour chez elle, la cheffe d'entreprise s'était immédiatement dirigée dans la zone de son appartement interdite d'accès à Jordan. Donnant accès à son petit jardin secret. Là où l'IA de Damon était bleuté et s'appelait Cyara, celui de Seraphine était d'un vert électrique et s'appelait Adam. Elle se fit ainsi téléportée dans son antre à la pointe de la technologie qui regroupe le petit appartement de Kahoko. Traversant diverses pièces d'un blanc de laborantin au design aussi froid que futuriste, l'ange sans ailes finit par arriver face à Kahoko. La seule chose qui les sépare étant le mur de l'habitat, dont le miroir qui n'était couvert que d'un côté. Il transmettait ainsi le reflet de l'ange aux ailes bleues, mais Seraphine voyait comme au travers d'une vitre n'ayant qu'une simple opacité légèrement brune. En effet, c'était un peu comme dans les salles interrogatoires dans les séries policières du XXI siècles dans les feuilletons américains. Affaissant ses épaules, la dirigeante des lieux était de marbre devant le spectacle misérable s'offrant devant elle. Toutes les deux restèrent alors plusieurs heures, sans bouger, à se faire face contre le gré de Kahoko.
Au bout d'un moment, la grande Dame laisse néanmoins le Néant apprivoisé qui l'habite s'échapper de sa poigne de fer mentale et traverser le mur-miroir pour entourer avec une froide délicatesse dénuée d'émotions mais envoûtante la jeune créature sans défenses. Un fin sourire s'esquisse sur son visage de porcelaine, la magie opérant, laissant apparaître dans un trouble plutôt étrange et très faible, son reflet au travers du miroir.

Kahoko, te souviens-tu de moi ? Tu sais ? Celle qui est comme toi ... tu me ressens n'est-ce pas ?

Sa voix était parfaitement doucereuse et avenante à la fois, tel un serpent vous murmurant à l'oreille d'insipides choses voilées de dentelles. Son timbre était pourtant bien feint, mais il y avait aussi l'écho du Néant qui se jouait en elle, comme pour amadouer la pauvre Kahoko. Ainsi, Seraphine attend patiemment la moindre réaction de sa part, calmement, droite. Son petit jeu allait encore prendre de l'ampleur, cette ange aux ailes arrachées était vraiment la cible parfaite.

© gotheim for epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Kahoko Ko-Isumi "
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 30
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 28
Immortel
Who am i !

Perdue. [PV Séraphine] Empty

Perdue. [PV Séraphine]

MessageSujet: Re: Perdue. [PV Séraphine] Perdue. [PV Séraphine] EmptyJeu 2 Juil - 15:48
4281c62da5228c44560085aeb2b003d7.gif

Atarashi

Séraphine


Tu étais là, assise au sol, tes cheveux de nouveaux en batailles toujours mal coupé et coiffés, tes cicatrices soignés, ta tenue plus très propre, sentant a transpiration et collant ton dos d’un liquide rouge poisseux qu’était ton sang, tu savais qu’elle était là, tu l’avais déjà sentie depuis un moment, mais tu es bien trop bête pour t’en rendre compte.
Tu avais senti sa présence bien avant qu’elle ne laisse échapper plus facilement cette dernière, tu ne savais tout simplement pas d’où elle venait au début.

Tu relevais ton regard vers le miroir, pour faire face à ton reflet que tu n’aimais pas. Je laissais alors ma magie se répondre aussi autours de toi, en écho à celle qui l’habille-t-elle.
Ton aura est malsaine remplit de vice, de douleur et de solitude. Ton regarde essai de chercher ton interlocuteur au travers le miroir sans y parvenir, tu ne sais pas quoi répondre à sa question… Tu ne comprends pas pourquoi tu es ici, et tu te demandes ou est Kenno. Ou sont les autres… Tu penses que tu as sûrement été vendue. Tu es un cas désespérer c’est bien vrai.  Et tu le mériterais. D’être de nouveau enfermer et être le jouet d’un nouvel être vil et sans scrupule, cette pensée te fait frissonner de plaisir.  
Comme l’idée de te faire utiliser et torturer t’es plaisante, tu peux m’en remercier c’est grâce à moi. Tu as été un pauvre petit animal sans défense bien facile à manipuler. Tu l’es toujours autant, malgré les efforts de ce stupide policier et de son idiote de chatte malfamé et de l’autre andouille aux longues oreilles.

Tu arrives enfin à deviner à peu près ou se trouve le regard de ton hôte, tu baisses le regard pour ne pas le croiser et prend enfin la parole timidement.

- Bien sûr madame… Je me souviens de vous, vous étiez avec vous…. Et vous… avec la même chose que moi… mais c’est différents… c’est…. Etrange…. Que… que voulez-vous de moi ?

Tu avais eus le courage de lui poser la question tout de même, tes sens aux aguets, ton regard se portant sur la pièce, ne comprenant pas pourquoi tu avais droit à tant d’espace aussi cosy et beau.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
" Seraphine "
Seraphine
Messages : 22
Date d'inscription : 17/06/2019
Who am i !

Perdue. [PV Séraphine] Empty

Perdue. [PV Séraphine]

MessageSujet: Re: Perdue. [PV Séraphine] Perdue. [PV Séraphine] EmptyLun 6 Juil - 22:58
d7610.png

Perdue.


La souffrance de cette petite était comme un délice vivace et délicat pour la magnifique et fatale beauté qu'était Séraphine à la taille de guêpe, penchant légèrement la tête dans une arabesque sensuel et esquissant un fin sourire sardonique. Son oeil intact se portant sur Kahoko au travers du miroir, son coeur battait un peu plus fort, comme si l'ange née sans ailes vit au travers de la misère de sa comparse. Posant sa main gantée qui détient le néant à plat sur le miroir, la prisonnière pourra voir l'empreinte s'apposer sur la surface froide. C'était comme une invitation à la rejoindre. C'est un long moment de silence durant lequel les deux femmes peuvent s'observer sans se voir distinctement au travers de la paroi seulement couverte. Seraphine était comme fascinée par cette étrange créature si faible et pitoyable, serait-ce un nouveau jouet pour elle ? La détention de sa liberté ? Très certainement ...
Enlevant ensuite sa main, l'ange se dématérialisera pour réapparaître derrière Kahoko dans une nuée sombre, tels de douces courbes d'encres nuageux avant de s'estomper dans une froideur certaine.

La différence, ma petite, c'est que j'ai embrassé ce que j'ai en moi mais que toi, tu n'as de cesse de rejeter et que cela te ronge depuis des années ...

Faisant quelques pas pour se rapprocher de sa proie, Séraphine passe sa langue sur ses fines lèvres d'un rouge cerise bien envoûtant en souriant délicatement face à la jeune femme mal fagotée. Se penchant très légèrement, sa cuisse droite s'exhibe sensuellement grâce à la fente de sa robe chinoise vermeil. Son dos cambrée, le tissu de satin soulignant parfaitement les lignes de son corps. Tout comme le léger maquillage mettant en valeur ses traits fins et nullement gâchés par le cahce-oeil. Ses cheveux courts étant coiffés en bataille arrangé, de quoi donner du piment chez la patronne d'Âme'n' Plume.
Se redressant en gloussant sensuellement et croisant les bras, Seraphine semble enfin se décider à répondre à la petite créature aux ailes arrachées.

Et ce que je veux de toi ? Mais te faire prendre conscience de qui tu es véritablement, et ici c'est ton nouveau chez toi.


© gotheim for epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Kahoko Ko-Isumi "
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 30
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 28
Immortel
Who am i !

Perdue. [PV Séraphine] Empty

Perdue. [PV Séraphine]

MessageSujet: Re: Perdue. [PV Séraphine] Perdue. [PV Séraphine] EmptyJeu 9 Juil - 10:37
4281c62da5228c44560085aeb2b003d7.gif

Atarashi

Séraphine


Tu étais attirée par cette femme comme un aimant. Tu te levais d’un geste gracile et mesurée posant ta propre main meurtri de cicatrices face à celle de l’ange née sans ailes. Il y eut comme une connexion entre elles deux. L’aura du néant avait reconnu sa progéniture.


Tu vibrais face à cette aura qui te plaisait tant. Tes joues tachetées de taches de rousseur rougissant légèrement.


Tu posais alors ta seconde main sur le miroir plus bas te collant à ce dernier comme s'il y avait quelque chose que tu désirais plus que tout. L’aura du néant te mettait en émois, tu en tremblais presque te mordant la lèvre inférieure, fermant les yeux en soupirant.


Oui, tu le sais, tu le sais que cette femme est comme toi, et pourtant si différente de toi, elle est plus libre que tu ne le seras jamais. Elle m’a accepté plus que toi…. Serais-tu…. Jalouse ? Oui, c’est vrai ~, tu dis m’aimer, et vouloir m’aider, mais ma pauvre petite sotte.~  Je sais que tu ne m’aimes pas d’un amour sincère. Et d’ailleurs, tu ne sais même pas ce que signifie ce mot. Amour.


Quoi ? Pardon ? J’ai cru mal entendre. Tu sais ce qu’est l’amour ? Ah oui, c’est vrai… Tu me l’avais déjà dit, tu aimais quelqu’un, sauf que tu ne sais même plus de qui il s’agit, ni même à elle ressemble. Ma pauvre brebis égarée… C’est d’une chimère dont tu me parles. Jamais personne ne t’a aimé, regarde tu es seule, on t’a abandonné dès ta naissance. On t’a utilisée comme un objet de plaisir, une poupée gonflable que l'on prête lors d’orgies ou tu étais entourée de trente hommes. Et ha… oui c’est vrai… on t’a utilisée comme une arme de destruction. Penses-tu vraiment que la rose noir t’a un jour réellement aimé. Et bien non. Il t’a juste utilisé puis jeté sans plus jamais te regarder.


Tu as honte de toi ? Tu peux. Tu n’es rien. Tu n’as rien à faire dans ce monde. Tu n’es qu’un parasite qui ne mérite pas de vivre.

Tu te laissais alors glisser le long du miroir alors que la peur et la panique t’envahis à ne plus sentir cette autre part de moi qui venait de cette femme. Ta respiration était plus rapide, alors que tu vis dans le coin du miroir une ombre noire se former te parlant. Tu déglutis avec difficulté. Ton œil doré fixant la fumée noire reprendre l’apparence de cette belle femme.


Tu tournais le visage vers elle, ton cœur manquant un battement face à cette beauté éclatante. Tu rougissais de nouveau tout en ayant honte de ce que tu étais. On ne voyait que ton œil doré larmoyant l’autre étant cachée par l’impressionnante masse de cheveux informe et bleu que tu avais. Cela te donnait l’air d’une fille sauvage alors que tu as déjà plus de cent ans et à peine l’apparence d’une femme de 18-20 ans.


Tu ne m’écoutais plus toute ton attention porté sur cette femme aux cheveux court et si sût d’elle. Tu la regardais avec intensité et ardeur, à en faire presque peur. Tu l’écoutais, ne comprenant pas pourquoi elle te disait cela…

- Pourquoi vouloir faire cela…. Quel est votre but… ? Je… Je doute que vous fassiez cela sans contrepartie Ma dame… Je… je ne peux vivre dans un si grand espace… C’est beaucoup trop pour quelque chose comme moi….

Tu te relevais alors sans dépoussiérer tes vêtements. Tu regardais cette belle femme alors que tu prenais ton haut trop grand pour toi entre tes doigts sur le bas du vêtement, le tirant un peu, montant tes formes jusque-là cachées. Tu n’étais peut-être pas très fine, mais tu avais une taille fine et une poitrine assez démesurément grosse. Tes chances étaient aussi bien prononcer presque autant que ta forte poitrine te taillant en huit. Tu relevais le regard vers elle.

- Que…. Que dois-je faire pour vous Ma dame ?



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Perdue. [PV Séraphine] Empty

Perdue. [PV Séraphine]

MessageSujet: Re: Perdue. [PV Séraphine] Perdue. [PV Séraphine] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lame Spirit RPG :: Métropole :: Capitale :: Âme'n'Plume-